Vikings (série télévisée)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Viking (homonymie).

Vikings

Description de cette image, également commentée ci-après

Logo original de la série.

Titre original Vikings
Genre Drame historique
Création Michael Hirst
Production Keith Thompson
Steve Wakefield
Acteurs principaux Travis Fimmel
Katheryn Winnick
Clive Standen
Jessalyn Gilsig
Gustaf Skarsgård
George Blagden
Gabriel Byrne
Musique Trevor Morris
Pays d'origine Drapeau du Canada Canada
Drapeau de l'Irlande Irlande
Chaîne d'origine History Canada
History US
Nb. de saisons 2
Nb. d'épisodes 19
Durée 42 minutes
Diff. originale 3 mars 2013 – en production
Site web http://www.history.com/shows/vikings

Vikings est une série télévisée canado-irlandaise créée par Michael Hirst, diffusée simultanément depuis le 3 mars 2013 sur les chaînes History aux États-Unis et History au Canada.

En France, la série est diffusée depuis le 10 juin 2013 sur Canal+[1], au Québec, depuis le 1er novembre 2013 sur Super Écran[2] puis rediffusée à partir du 4 novembre 2014 sur Ztélé[3], et en Suisse, depuis le 28 avril 2014 sur RTS Un[4]. Elle reste encore inédite en Belgique.

Synopsis[modifier | modifier le code]

La série suit les exploits d'un groupe de Vikings mené par Ragnar Lothbrok, l'un des plus populaires héros vikings de tous les temps au destin semi-légendaire. Ragnar serait d'origine danoise, suédoise ou encore norvégienne selon les sources. Il est supposé avoir unifié les clans vikings en un royaume aux frontières indéterminées à la fin du VIIIe siècle (le roi Echbert mentionne avoir vécu à la cour du roi Charlemagne couronné en 800). Mais il est surtout connu pour avoir été le promoteur des tous premiers raids vikings en terres chrétiennes, saxonnes, francques ou celtiques.

Ce simple fermier, homme lige du jarl Haraldson, se rebelle contre les choix stratégiques de son suzerain. Au lieu d'attaquer les païens slaves et baltes de la Baltique, il décide de se lancer dans l'attaque des riches terres de l'Ouest, là où les monastères regorgent de trésors qui n'attendent que d'être pillés par des guerriers ambitieux.

Clandestinement, Ragnar va monter sa propre expédition et sa réussite changera le destin des Vikings comme celui des royaumes chrétiens du sud, que le simple nom de « Vikings » terrorisera pendant plus de deux siècles.

Distribution[modifier | modifier le code]

Acteurs principaux[modifier | modifier le code]

Acteurs récurrents[modifier | modifier le code]

Anciens acteurs[modifier | modifier le code]

Note : Cette section regroupe les personnages importants morts ou ayant quitté la série.

Source V. F. : Doublage Séries Database[5]

Production[modifier | modifier le code]

Développement[modifier | modifier le code]

En mars 2012, un pilote de la série a été commandé par History États-Unis[6] avec un budget de 40 millions de dollars[7].

En décembre 2012, History annonce la date de début de la série[8].

Le 5 avril 2013, la série a été renouvelée pour une deuxième saison[9] qui sera diffusé à partir de 27 février 2014[10],[11].

Jeff Woolnough et Kari Skogland rejoignent les réalisateurs Ken Girotti et Ciaran Donnelly pour la deuxième saison[12].

Casting[modifier | modifier le code]

En juin 2013, l'acteur Alexander Ludwig et Linus Roache ont obtenu un rôle récurrent lors de la deuxième saison[13].

En juin 2014, de nouveaux rôles ont été ajoutés pour la troisième saison : Lothaire Bluteau (Emperor Charles of France), Kevin Durand (The Wanderer), Morgane Polanski (Princess Gisla) et Ben Robson (Kalf)[14].

Tournage[modifier | modifier le code]

En juillet 2012, le tournage a débuté à Ashford Studios[7],[15] (nouvellement construit) et à Ballyhenry Studios[15], les scènes de Drakkar (figures de proue de navires Vikings) ont été filmées à Luggala, au cœur des montagnes de Wicklow[15],[16], en Irlande[7]. La première saison a été filmée à 70 % à l'extérieur[17]. Quelques coûts de fond supplémentaires ont été effectuées en Norvège occidentale.[réf. souhaitée]

Musique[modifier | modifier le code]

Le groupe Wardruna participe à la composition de la bande-originale de la série, en compagnie de Trevor Morris[18].

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf mention contraire, les informations mentionnées proviennent de la base de données IMDb.[19]

Épisodes[modifier | modifier le code]

Saison Nombre
d'épisodes
Drapeau du Canada / Drapeau des États-Unis Diffusion originale Sortie DVD et Disques Blu-ray Audience moyenne
(en millions)
Année Jour et heure Début de saison Fin de saison Zone 1 Zone 2 Zone 4 Première Finale Moyenne
1 9 2012-2013 dimanche 22 h 3 mars 2013 28 avril 2013 15 octobre 2013[20] 3 février 2014[21] 26 mars 2014[22] 6.02[23] 4.03[24] 3.58[25]
2 10 2013-2014 Jeudi 22 h 27 février 2014 1er mai 2014 indéterminé indéterminé indéterminé 3.55[26] 3.37[27] indéterminé
3 10 2014-2015 indéterminé 2015 indéterminé indéterminé indéterminé indéterminé indéterminé indéterminé indéterminé

Première saison (2013)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Saison 1 de Vikings.
  1. Cap à l'Ouest (Rites of Passage)
  2. L’Expédition (Wrath of the Northmen)
  3. La Pêche miraculeuse (Dispossessed)
  4. Justice est faite (Trial)
  5. Le Raid (Raid)
  6. L’Ultime Drakkar (Burial of the Dead)
  7. La Rançon (A King's Ransom)
  8. Le Sacrifice (Sacrifice)
  9. Renaissance (All Change)

Deuxième saison (2014)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Saison 2 de Vikings.

Le 5 avril 2013, History a renouvelé la série pour une deuxième saison de dix épisodes[28] diffusée à partir du 27 février 2014[29].

  1. Le Sang des frères (Brother's War)
  2. Fragile alliance (Invasion)
  3. Trahison (Treachery)
  4. Œil pour œil (Eye For an Eye)
  5. Les Liens du sang (Answers in Blood)
  6. L'Impossible pardon (Unforgiven)
  7. L'Aigle de sang (Blood Eagle)
  8. Le Désossé (Boneless)
  9. Le Choix (The Choice)
  10. Notre Père (The Lord's Prayer)

Troisième saison (2015)[modifier | modifier le code]

Le 25 mars 2014, History a renouvelé la série pour une troisième saison de dix épisodes[30],[31] prévue pour 2015.

Personnages[modifier | modifier le code]

Ragnar Lothbrok
Fermier et guerrier, il est insatisfait de devoir sans cesse piller les terres de l'Est. Il souhaite découvrir de nouvelles terres et de nouvelles cultures, ainsi qu'accéder à plus de richesses. Il est ardemment convaincu de l'existence de l'Angleterre, ayant rencontré un vagabond lui ayant rétrocédé une boussole solaire et une « pierre de soleil » lui permettant de naviguer en pleine mer.
Il met sur pied une expédition, sans l'accord de son jarl, qui se solde par une réussite et la capture d'un prêtre parlant sa langue, lui permettant d'en apprendre plus sur l'île d'Angleterre ainsi que la langue et les us et coutumes de l'île. Le jarl l'autorise à mettre sur pied de nouvelles expéditions mais, jaloux de son succès, finit par tenter de l'assassiner. Ragnar ayant survécu, il le défie en combat singulier et l'emporte, devenant le nouveau jarl. Il prête ensuite allégeance au roi Horik.
Ragnar est un homme de contraste, autant assoiffé d'or que de connaissances, guerrier farouche mais père et mari aimant, pouvant être aussi cruel que magnanime. Il développe une certaine affection pour son esclave Athelstan, ne le considérant pas comme un esclave et n'hésitant pas à lui confier sa maison et ses enfants.
Jarl Haraldson
Il règne sur la communauté, rend la justice avec l'accord de l'assemblée et décide des raids. Ses deux jeunes fils ont été assassinés quelques années auparavant, la tête tranchée et placée contre leurs fesses en signe d'humiliation. Il en a développé une personnalité paranoïaque et craint pour sa place et sa vie. Il évite donc le plus possible de prendre des décisions risquées et effectue ses raids toujours au même endroit, au grand dam de Ragnar. Il tente de faire disparaître Ragnar étant jaloux de ses succès mais échoue. Il accepte ensuite un duel à mort contre Ragnar mais perd le combat, et sa vie.
Il avoue la veille de son décès à son épouse qu'il a du respect pour Ragnar et qu'il était lui aussi convaincu de l'existence de l'Angleterre mais n'avait pas osé tenter l'aventure.
Rollo Lothbrok
Frère de Ragnar, il l'assiste dans son expédition secrète à la condition que tous les membres de l'expédition soient égaux. Il est l'amant de Siggy, l'épouse du Jarl qui devient sa compagne après son décès. Il est torturé par le Jarl pour lui faire révéler la cachette de Ragnar. Il devient de plus en plus jaloux de l'influence de son frère et de ses succès et flatté habilement par le Jarl Borg, il accepte de se mettre à son service contre son frère.
Il est également baptisé chrétien, suite à la demande du roi Aelle ne pouvant faire confiance à des païens.
Floki
Excentrique constructeur de bateaux, il invente un nouveau type de bateau pour Ragnar lui permettant de naviguer en pleine mer. Il l'assiste également dans ses expéditions et est un de ses compagnons les plus fidèles. Il dispose également de connaissance avancées dans le domaine médical. Il vit dans la forêt, assez loin des autres habitations avec sa compagne et ne participe pas aux assemblées. Contrairement à ses compagnons, il ne porte pas le bouclier et se bat avec une hache et une dague. Malgré sa profession, il ne sait pas nager.
Il est également très croyant : il prend très mal la conversion de principe de Rollo au christianisme et n'aurait pas hésité une seconde à se porter volontaire au sacrifice pour les dieux si sa compagne ne l'avait pas empêché.
Durant la seconde saison, il est en conflit larvé avec Athelstan, continuant à l'appeler "prêtre" et le soupçonnant de vouloir convertir Ragnar au christianisme. Il se détache également de Ragnar, lui reprochant de ne prêter aucun attention à ses adjoints dont lui. Il épouse sa compagne enceinte et ne le convie pas au mariage.
Athelstan
Moine copiste, il est capturé et épargné par Ragnar lors de la mise à sac de son monastère. Parlant sa langue, il est emmené dans la ferme de Ragnar et lui apprend sa langue ainsi que les us et coutumes de l'île d'Angleterre. Malgré son statut d'esclave, il n'est jamais traité comme tel par Ragnar, lequel ne l'attache jamais, lui propose de coucher avec sa femme ou lui confie sa maison et ses enfants. Son statut bâtard, ni vraiment libre, ni vraiment esclave lui pèse de plus en plus et le fait douter de sa foi. Il fait régulièrement part de ses doutes à Ragnar, lequel évite le plus souvent le sujet.
Il est destiné au sacrifice à son insu lors de la visite de Ragnar au temple d'Uppsala et renie par trois fois sa foi chrétienne devant le grand prêtre du temple, jusqu'à ce que celui-ci lui annonce qu'il est destiné au sacrifice. Choqué, il porte par inadvertance sa main sur un crucifix caché dans sa manche, lequel est repéré par le grand prêtre qui refuse donc son sacrifice. Ragnar ne montre aucune surprise à cette nouvelle, se contentant de lui dire que son dieu lui a enfin porté secours, lui faisant donc comprendre qu'il n'est pas vraiment devenu viking.
Durant la seconde saison, il est devenu homme libre et accompagne Ragnar et le roi Horik lors d'un raid au royaume de Wessex. Il y est capturé par les soldats du royaume et subit le supplice de la croix pour apostasie. Le roi Ecbert le sauve et le convie à son chateau où il l'assiste en permanence. Il est par la suite chargé par Ecbert de recopier d'anciens manuscrits romains que le roi garde secret. Durant cette période il est sans cesse tiraillé entre sa foi chrétienne et nordique.
Roi Ecbert
Souverain du royaume de Wessex, il fait son apparition lors de la seconde saison. Il est dépeint par Athelstan comme ayant une mentalité identique à celle de Ragnar : calculateur, cruel, très intelligent et ambitieux. Lors du raid viking sur son royaume, il évite toute confrontation directe et étudie soigneusement les déplacements vikings. Il convie par la suite Ragnar à son château pour lui proposer une alliance et des terres sur son royaume. Il revient sur sa parole et bat le roi Horik et ses troupes restantes après que Ragnar ait quitté le pays pour reprendre son comté.
Il sauve Athelstan du supplice de la croix et lui pose mille questions sur les vikings. Il lui confie également qu'il garde secrètement des reliques et des manuscrits romains, ne souhaitant pas voir ce savoir disparaître et le charge de les recopier. Il noue par la suite une alliance avec le roi Aelle de Northumbrie dans la but d'annexer le royaume de Mercie en proie à une guerre de succession. Il s'allie à une des princesses de ce royaume en lui promettant des mercenaires vikings. Il bat les troupes du roi Horik et de Ragnar mais leur propose des terres en échange de quelques soldats pour assister la princesse, il leur rend également Athelstan.

Accueil[modifier | modifier le code]

Audiences[modifier | modifier le code]

Au Canada, l'épisode pilote a rassemblé 1,1 millions de téléspectateurs et la première saison a rassemblé en moyenne 942 000 téléspectateurs[32].

Aux États-Unis, l'épisode pilote a rassemblé 6,02 millions de téléspectateurs[33]. L’épisode réalise également un beau score sur la cible commerciale de la chaîne 18-49 ans, 2,5 millions de téléspectateurs[34],[35]. La première saison a rassemblé en moyenne 4,3 millions de téléspectateurs[36] dont 2 millions de téléspectateurs sur les 25-54 ans et 1,8 million de téléspectateurs sur les 18-49 ans. La série est devenue no 1 sur les chaînes du câble concernant la tranche d'âge 25-54 ans lors d'une diffusion à 22 h[34].

Exactitude historique[modifier | modifier le code]

Plusieurs critiques se sont élevées quant aux inexactitudes de la représentation de la société viking. Certains ont regretté la description d'un gouvernement autocratique (notamment en la personne d'Haraldson) plutôt que démocratique[37]. De plus, contrairement à ce qui est sous-entendu dans la série, les peuples nordiques connaissaient l'existence de la Grande Bretagne, de l'Irlande et de la France. Enfin, les Vikings utilisaient le bannissement (skoggangr) plutôt que la peine de mort en punition des crimes haineux comme le meurtre ou le viol[38].

Monty Dobson, un historien de la Central Michigan University, a également reproché à la production des costumes incohérents avec la réalité historique, mais il a reconnu que des séries comme Vikings pouvaient être d'intéressants outils éducatifs[39]. La série figure également une crucifixion dans la région du Wessex (saison 2), comme une réponse standard au crime de l'apostasie, apparemment pour réunir l'apostat aux souffrance du Christ ; en réalité, l'empereur Constantin a interdit la crucifixion au 4e siècle et aucune n'a été rapportée en Europe depuis cette époque.

À propos de l'exactitude historique de la série, le showrunner Michael Hirst a répondu qu'il « avait été obligé de prendre des libertés avec l'Histoire, parce que personne ne sait avec certitude ce qui s'est passé pendant les Âges Sombres. [...] Un traité historique sur les Vikings aurait passionné des centaines de personnes, voire des milliers. Ici, on cible des millions de personnes[40]. »

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Canal+ achète les séries Banshee et Vikings » sur AlloCiné.fr, consulté le 8 avril 2013
  2. « Nos choix cette fin de semaine - 1er novembre 2013 » sur LeDevoir.com, article du 1er novembre 2013, mis en ligne le 16 avril 2014
  3. « Sleepy Hollow, Almost Human, Da Vinci’s Demons : des nouveautés à la tonne cet automne », sur Ztélé,‎ 10 juin 2014
  4. La page de la série sur le site de la RTS
  5. a, b, c et d « Fiche du doublage de la série » sur Doublage Séries Database, consulté le 9 juin 2013
  6. (en) « History(R) orders first scripted drama deries about legendary norse warriors Vikings » sur The Futon Critic.com, consulté le 13 mars 2012
  7. a, b et c (en) « Vikings begins filming at Ashford Studios » sur Iftn.ie
  8. (en) « History's new scripted series Vikings premieres march 3, 2013 at 10 p.m. » sur The Futon Critic.com, consulté le 19 décembre 2012
  9. (en) « Vikings renewed », sur www.seat42f.com, Seat42f,‎ 5 avril 2013 (consulté le 8 avril 2013)
  10. (en) Kevin Fitzpatrick, « Vikings season 2 trailer teaser: Glory and gore go hand in hand », sur www.screencrush.com, Screencrush,‎ 8 décembre 2013 (consulté le 9 décembre 2013)
  11. (en) « First look - Promo for season 2 of History's Vikings, premiering this february, 2014 », sur www.broadwayworld.com,‎ 8 décembre 2013 (consulté le 9 décembre 2013)
  12. (en) « Vikings production crew » [PDF], sur www.casarotto.co.uk (consulté le 22 février 2014)
  13. « Vikings : Alexander Ludwig et Linus Roache dans la deuxième saison » sur ActuCine.com, consulté le 12 juin 2012
  14. (en) « History® Announces Additional Casting For Season Three Of Hit Drama Series Vikings », Shaw Media,‎ 18 juin 2014
  15. a, b et c « Lieux de tournage » sur IMDb, consulté le 15 juin 2013
  16. (en) Kelpie Colm, « Vikings hordes are back to make history », sur www.independent.ie, Irish Independent,‎ 17 août 2012 (consulté le 22 février 2014)
  17. (en) Neal Justin, « Meet the real Ragnar on History Channel's Vikings », sur www.startribune.com, Star Tribune,‎ 2 mars 2013 (consulté le 22 février 2014)
  18. http://www.metalkaoz.com/metal-news/12453-wardrunas-music-in-vikings-tv-series.html
  19. « Informations techniques » sur IMDb, consulté le 15 juin 2013
  20. (en) David Lambert, « Vikings - Press release announces The Complete 1st Season of the History Channel show on DVD, Blu-ray », sur www.tvshowsondvd.com,‎ 16 juillet 2013 (consulté le 17 juillet 2013)
  21. (en) « Vikings: Season 1 (Blu-ray 2013) », sur www.amazon.co.uk,‎ 8 janvier 2014 (consulté le 22 février 2014)
  22. (en) « Vikings: Season 1 », sur www.ezydvd.com.au,‎ 9 décembre 2013 (consulté le 22 février 2014)
  23. « Succès pour le début de Vikings » sur Audienceusa.com, consulté le 4 mars 2013
  24. (en) « History's Vikings season finale delivers 3.6 million total viewers » sur The Futon Critic.com, consulté le 30 avril 2013
  25. « Le Trône de fer passe largement la barre des 5 millions » sur Audiencesusa.com, consulté le 30 avril 2013
  26. (en) Amanda Kondolojy, « Thursday cable ratings: Vikings and Pawn Stars lead night + NBA Basketball, Ridiculousness and more », sur Zap2It.com (consulté le 28 février 2014)
  27. (en) Amanda Kondolojy, « Thursday Cable Ratings: NBA Playoffs Win Night, Vikings, Pawn Stars, The Challenge, Sirens & More », TV by the Numbers,‎ 2 mai 2014
  28. « Vikings renouvelée pour une deuxième saison » sur Cinemovies.fr, consulté le 10 avril 2013
  29. (en) « Vikings season two premieres thursday, february 27, 2014 » sur The Futon Critic.com, consulté le 20 décembre 2013
  30. (en) « Vikings renewed for third season », sur Seat42f.com,‎ 25 mars 2014 (consulté le 26 mars 2014)
  31. (en) « History® orders third season of Vikings », sur ShawMedia.ca,‎ 25 mars 2014 (consulté le 26 mars 2014)
  32. (en) Diane Wild, « Vikings picked up for second season », sur www.tv-eh.com,‎ 5 avril 2013 (consulté le 21 février 2014)
  33. « Succès pour le début de Vikings » sur Audienceusa.com, consulté le 4 mars 2013
  34. a et b (en) « Vikings has number 1 cable series premiere of the year with 8,3 million total viewers on the night », sur Zap2It.com, TV by the Numbers,‎ 4 mars 2013 (consulté le 21 février 2014)
  35. (en) Lisa de Moraes, « History channel apologizes after boasting about Vikings ratings », sur www.washingtonpost.com, Washington Post,‎ 10 mars 2013 (consulté le 21 février 2014)
  36. (en) « History's Vikings season finale delivers 3.6 million total viewers » sur The Futon Critic.com, consulté le 30 avril 2013
  37. (en) Lars Walker, « History Channel Gets Vikings Precisely Wrong », The American Spectator,‎ 3 décembre 2013 (consulté le 3 juillet 2014)
  38. (en) Keya Balar, « Historical Inaccuracies in 'Vikings' », Inside Beat,‎ 14 mars 2013 (consulté le 3 juillet 2014)
  39. (en) Monty Dobson, « Obsessed with the Good and Bad of ‘Vikings’ », Live Science,‎ 18 mars 2013 (consulté le 3 juillet 2014)
  40. (en) Tom Gilbert, « Vikings Come Ashore in a New Light », The New York Times,‎ 22 février 2013 (consulté le 3 juillet 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]