Liya Kebede

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kebede.
Liya Kebede
Liya Kebede en 2010
Liya Kebede en 2010

Naissance 3 janvier 1978 (36 ans)
Addis-Abeba, Drapeau de l'Éthiopie Éthiopie
Physique
Cheveux Bruns
Yeux Marrons
Taille 1,78 m (5 10)[1]
Carrière
Agence(s) IMG Models
Viva Models
D'management group

Liya Kebede est un mannequin et une actrice éthiopienne née le 3 janvier 1978 à Addis-Abeba (Éthiopie). Elle est la première femme noire à apparaître en tant qu'égérie d'Estée Lauder, et à défiler pour la marque Chloé. Elle a également créé la fondation Liya's Kebede's foundation qui vient en aide aux femmes du tiers-monde.

Biographie[modifier | modifier le code]

Liya grandit en Éthiopie. Elle est remarquée par un réalisateur de film devant le Lycée franco-éthiopien Guébré-Mariam, celui-ci la présentera alors à un agent français. Après avoir terminé ses études, elle s'installe à Paris puis à New York, afin de poursuivre sa carrière.

Carrière[modifier | modifier le code]

En 2000, Tom Ford lui demande de participer à son défilé Automne/Hiver pour la marque Gucci.

En 2001, elle défile à New York, Milan et Paris pour Donna Karan, Dolce & Gabbana, Chanel, Chloé, Carolina Herrera et d'autres.

En 2002, elle figure en couverture du Vogue Paris de mai, le magazine lui consacre l'intégralité des séries mode et beauté ce qui, lui procure une ascension fulgurante dans le monde de la mode. Toujours la même année, elle pose pour les campagnes publicitaires de Gap, Emmanuel Ungaro, Tommy Hilfiger et Victoria's Secret.

En 2003, elle devient le nouveau visage de la marque de cosmétiques Estée Lauder aux côtés de Carolyn Murphy. Elle entre dans l'histoire en devenant la première femme noire à poser pour cette marque aux États-Unis[2].

En 2006, Liya est nommée « ambassadrice de bonne volonté » par l'organisation mondiale de le santé (OMS) pour la santé maternelle, néonatale et infantile.

En été 2006, le Vogue Américain lui consacre sa couverture et met en évidence sa générosité et sa disponibilité pour les causes humanitaires.

En 2007, selon le magazine Forbes, Kebede est l'un des mannequins les mieux payés au monde. Elle est classée onzième parmi les quinze mannequins qui gagnent le plus d'argent, son revenu au cours des douze derniers mois étant estimé à 3 millions de dollars[3].

En 2008, elle est en couverture de l'édition italienne du magazine Vogue et figure dans les campagnes publicitaires de Lanvin, Tiffany & Co. et St. John.

En 2009, Liya est à nouveau en couverture du Vogue américain aux côtés des mannequins Natalia Vodianova, Isabeli Fontana, Jourdan Dunn et Lara Stone.

En 2010, elle fait la une du Elle italien, pose pour Kenzo et H&M. Elle défile également pour Tom Ford et apparaît dans le fameux classement des 100 personnalités les plus influentes au monde du Time magazine[4].

En 2011, elle devient la nouvelle égérie de la marque de cosmétiques L'Oréal et pose pour Lacoste et Balenciaga. Toujours en 2011, elle défile pour Alexander Wang et Proenza Schouler.

En 2012, elle pose à nouveau pour H&M et Bottega Veneta.

Elle apparaît en couverture de nombreux magazines dont Vogue (États-Unis, Russie, Japon, Allemagne, France, Italie, Espagne), V magazine, Flair, I-D, Harper's Bazaar, Numéro, Essence, W magazine, Elle, Marie Claire ou encore le Time magazine. Elle est également l'un des mannequins qui figurent dans le plus grand nombre d’éditoriaux du Vogue américain.

Vie privée[modifier | modifier le code]

En 2000, elle se marie avec Kassy Kebede, avec qui elle a deux enfants.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. http://www.fashionmodeldirectory.com/models/Liya_Kebede/
  2. http://www.vogue.fr/thevoguelist/liya-kebede/12
  3. (en) Forbes Top-models. Édition du 16 juin 2006.
  4. http://nymag.com/fashion/models/lkebede/liyakebede/
  5. Interview de Liya Kebede à l'occasion de Desert Flower, Artistik Rezo, Lucile Bellan-Julé, 10 mars 2010.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :