The Mortal Instruments : La Cité des ténèbres

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

The Mortal Instruments :
La Cité des ténèbres

Titre québécois La Cité des ténèbres : La Coupe mortelle
Titre original The Mortal Instruments: City of Bones
Réalisation Harald Zwart
Scénario I. Marlene King
Jessica Postigo
Acteurs principaux
Sociétés de production Constantin Film
Sony Pictures Entertainment
Unique Features
Pays d’origine Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre fantastique
Sortie 2013
Durée 130 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

The Mortal Instruments : La Cité des ténèbres[1] ou La Cité des ténèbres : La Coupe mortelle au Québec (The Mortal Instruments: City of Bones) est un film fantastique germano-américain réalisé par Harald Zwart sorti en 2013 et adapté de la série de romans La Cité des ténèbres de Cassandra Clare.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Clarissa « Clary » Fray, quinze ans, est une jeune adolescente qui vit à New York. Lors d'une soirée dans un club new-yorkais, le Charivari, elle découvre un spectacle effrayant: trois personnes habillées en noir tuent une autre personne. Quand sa mère disparaît, capturée par de ténébreuses créatures, Clary découvre le monde des Chasseurs d'Ombres et des Créatures Obscures telles que les vampires, les loups-garous et les démons. Accompagnée de Jace et d'autres Chasseurs d'Ombres de l'Institut, Clary va tenter de comprendre ce monde particulier et de sauver sa mère, découvrant au fil du temps des révélations de plus en plus surprenantes.

Synopsis détaillé[modifier | modifier le code]

L'histoire débute lorsque Clary (Clarissa) Fray discute au téléphone avec Simon, son meilleur ami, tout en dessinant inconsciemment sur un post-it un signe étrange. Sa mère le découvre et est aussitôt alarmée. Celle-ci le montre à Luke, son ami, qui lui dit qu'elle devrait parler avec Clary. Pendant ce temps, Clary se prépare pour aller voir Éric, l'ami de Simon, qui va réciter un poème.

Pendant qu'ils écoutent Éric, Simon va chercher des boissons. Clary lui dit qu'une fille blonde la regardait intensément (elle insinue qu'il devrait sortir avec cette fille) mais Simon réplique que ce ne serait pas juste puisqu'il aime déjà quelqu'un d'autre. Clary voit étrangement le même signe dans sa tasse de cappuccino. Pendant qu'ils marchent ensembles, Clary voit sur la pancarte d'un club le même signe qu' elle dessine souvent ces derniers temps. Elle demande au videur ce que le signe signifie et un gars au yeux bleus intenses qui entre dans le club se retourne et dit au physionomiste qu'elle et son ami peuvent entrer eux aussi.

Une fois dans le club, Clary revoit le gars au yeux bleus qui regarde un jolie femme vêtue d'une robe blanche qui lui fait signe de venir. Alors que deux autres hommes, habillés en noir, se rapprochent, un fouet ressemblant à un serpent se déroule le long du bras de la femme en blanc. Le garçon aux yeux bleus s'en aperçoit trop tard et est tué. Clary pousse un hurlement et les trois personnes qui viennent de tuer le gars se retournent, surpris. Clary se rend compte que tout le monde la dévisage et elle comprend aussi que personne d'autre qu'elle ne les voit. En sortant du club, elle essaie de convaincre Simon qu'ils étaient bien réels. Elle rentre ensuite chez elle et va se coucher en prenant soin au passage de remonter la couverture sur sa mère qui dort sur le fauteuil.

Lorsque Clary se réveille, elle voit qu'elle a les mains sales, elle se demande pourquoi et voit surprise qu'elle a dessiné et collé le même signe étrange partout sur les murs de sa chambre. Sa mère souhaite discuter avec elle mais Clary lui répond qu'elle doit sortir avec Simon. Sa mère lui barre la route au dernier instant et lui annonce qu'elle a quelque chose d'important à lui dire, mais Clary s'en va avec Simon (qui vient d'arriver). Tous deux vont dans un bar pour boire un café et Clary montre à Simon ses dessins de la rune angélique angoissé,elle se met a revoir le jeune et beau blond qui a tué l'homme vêtu de noir d'hier soir. Elle et lui se retrouve dans une ruelle pour discuter mais tous deux demande pourquoi elle peut le voir et elle se demande pourquoi elle lui adresse la parole vu que c'est un tueur qui tue les gens froidement mais le jeune blondinet lui demande pour rigoler si il y en a qui tue chaleureusement ? Ce qui ne la fait pas rire du tout elle remarque le signe qu'elle ne fait que dessiner sur son avant bras et lui demande des explications. Il a conclu qu'elle n'est pas une terrestre. (suite ... )

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Source et légende : Version française (V. F.) sur AlloDoublage[3] ; Version québécoise (V. Q.) sur Doublage Québec[4]

Box-office[modifier | modifier le code]

Pays/Région Box-office
Amérique du Nord 31 165 421 $
International 44 800 146 $
Monde 75 965 567 $

Suite[modifier | modifier le code]

Une suite, The Mortal Instruments: City of Ashes, devait être réalisée par Harald Zwart avant d'être « repoussée indéfiniment »[5]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Titre FR du film » sur AlloCiné, consulté le 4 février 2013
  2. a, b et c « Dates de sortie du film » sur IMDb, consulté le 29 août 2013
  3. « Fiche du doublage français du film » sur AlloDoublage, consulté le 16 octobre 2013
  4. « Fiche du doublage québécois du film » sur Doublage Québec, consulté le 10 novembre 2013
  5. (en) « No Pirates, no Mortal Instruments - Norwegian directors must wait » (consulté le 21 juillet 2014)

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]