Isaac de Bankolé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Isaac de Bankolé

Description de cette image, également commentée ci-après

Isaac de Bankolé en 2009

Nom de naissance Zachari Bankolé
Naissance (56 ans)
Abidjan en Côte d'Ivoire
Nationalité Drapeau : Côte d'Ivoire Ivoirienne
Films notables Black Mic-Mac
Vanille fraise
Ghost Dog, la voie du samouraï
The Limits of Control

Zachari Bankolé dit Isaac de Bankolé[1] (parfois orthographié Isaach de Bankolé) est un acteur ivoirien né le à Abidjan en Côte d'Ivoire. Il réside aux États-Unis[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Isaac de Bankolé est né de parents originaires de Porto-Novo au Bénin, qui ont émigré en Côte d'Ivoire. Ses grands-parents sont originaires du Nigéria. Il arrive à Paris en 1975, où il entreprend une maîtrise de mathématiques[3]. Il commence le cinéma en 1986 avec Black Mic-Mac de Thomas Gilou pour lequel il obtient le César du meilleur espoir masculin en 1987.

En avril 2007, il reçoit la distinction de chevalier de la Légion d'honneur[1].

Il est marié à la chanteuse de jazz américaine Cassandra Wilson.

Filmographie sélective[modifier | modifier le code]

Année Film Rôle Réalisateur
1984 L'Addition non-crédité Denis Amar
Comment draguer tous les mecs Honoré Clair Jean-Paul Feuillebois
L'Arbalète Figurant Sergio Gobbi
1986 Black Mic-Mac Lemmy Thomas Gilou
Taxi Boy Touré Alain Page
Noir et Blanc Figurant Claire Devers
1987 Les Keufs Inspecteur Blaise Lacroix Josiane Balasko
1988 Chocolat Protée Claire Denis
Ada dans la jungle Bumbo Gérard Zingg
1989 Comment faire l'amour avec un nègre sans se fatiguer Vieux Jacques W. Benoît
Vanille fraise Hippolyte N'Go Gérard Oury
1990 S'en fout la mort Dah Claire Denis
1991 Night on Earth Chauffeur de taxi parisien Jim Jarmusch
1994 Casa de Lava Leão Pedro Costa
Heart of Darkness Mfumu Nicolas Roeg
1995 The Keeper Jean Baptiste Joe Brewster
1998 La fille d'un soldat ne pleure jamais Mamadou James Ivory
1999 Otomo Otomo Frieder Schlaich
Ghost Dog, la voie du samouraï Raymond Jim Jarmusch
Cherry Menu man Jon Glascoe et
Joseph Pierson
2000 Battù Saar Cheick Oumar Sissoko
2001 3 A.M. Angus Lee Davis
2003 The Killing Zone Malcolm Joe Brewster
Coffee and Cigarettes (section No Problem) Isaach Jim Jarmusch
2004 Homework Jean Kevin Asher Green
From Other Worlds Abraham Barry Strugatz
2005 L'Évangile selon Aîmé Aîmé André Chandelle
Manderlay Timothy Lars von Trier
La Porte des secrets Le propriétaire créole de la station d'essence Iain Softley
Before It Had a Name Le serveur Giada Colagrande
Stay Le professeur Marc Forster
2006 5up 2down Chasseur Steven Kessler
Miami Vice : Deux flics à Miami Neptune Michael Mann
Casino Royale Steven Obanno Martin Campbell
2007 Le Scaphandre et le Papillon Laurent Julian Schnabel
The Fifth Patient Cpt. Mugambe Amir Mann
Bataille à Seattle Abassi Stuart Townsend
2008 24 : Redemption Ulé Matobo (1er Ministre Sangalais) Jon Cassar
2009 The Limits of Control L'homme solitaire Jim Jarmusch
La dérive douce d'un enfant de Petit-Goâve Photos du film Comment faire l'amour avec un nègre sans se fatiguer (1989) - Vieux Os Pedro Ruiz
24 heures chrono, Saison 7 Ulé Matobo (1er Ministre Sangalais) Jon Cassar
2010 White Material Le Boxeur Claire Denis
2012 Désordres Vincent Étienne Faure

Télévision[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b JORF n°84 du 8 avril 2007, p. 6583, texte n°3 sur legifrance.gouv.fr. (Consulté le 24 mai 2008)
  2. Alexandre Mensah, « Entretien avec Sanvi Panou (Bénin) : Directeur du cinéma Image d'ailleurs », Africultures, no 27,‎ avril 2000 (p. 94)
  3. Christian Dureau, Dictionnaire mondial des comédiens, France, Éditions Distar,‎ 1991, 1024 p. (ISBN 2-905069-05-7) (p. 274)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (fr) « Les 100 personnalités de la diaspora africaine : Isaac de Bankolé », in Jeune Afrique, no 2536-2537, du 16 au 29 août 2009, p. 65

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :