Vendredi ou la Vie sauvage (téléfilm)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vendredi (homonymie).


Vendredi ou la Vie sauvage est un téléfilm français réalisé en 1981, par Gérard Vergez et mettant en vedette Michael York et Gene Anthony Ray. Le film est une adaptation du roman du même nom publié en 1971 par Michel Tournier.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Robinson échoue sur une île déserte à cause d'une tempête. Au bout d'un ou deux ans, il retrouve le chien qui l'accompagnait sur le bateau. Ce sont les deux seuls et uniques rescapés.

Pour lutter contre la paresse, il instaure tout un tas de nouvelles règles. Un jour des Indiens débarquent sur l'île pour faire un sacrifice humain. Robinson sauve un indien, celui qui allait servir de sacrifice.

Ca fait déjà deux habitants sur l'île, Robinson est le gouverneur et Vendredi, ainsi a-t-il baptisé l'indien son esclave. Mais un jour, Vendredi découvre la pipe que Robinson avait gardé précieusement, et l'allume. Mais lorsque Robinson arrive, il lance la pipe derrière lui car il sait très bien qu'il n'a pas le droit de s'en servir, mais il la lance sur des tonneaux de poudre et tout explose. Robinson et Vendredi sont maintenant tous les deux libres mais, Tenn le chien, n'a pu résister contre l'explosion et il est mort.

Au bout de plus de vingt ans sur l'île, un bateau arrive enfin, mais Robinson n'a pas le courage de quitter l'île. Vendredi, lui a embarqué sur le bateau. Robinson est maintenant seul sur l'île? Non, un mousse qui se faisait maltraiter sur le navire s'est échappé. Il demeure maintenant sur l'île avec Robinson, qui le nomme Dimanche.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]