24 heures chrono : Redemption

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

24 heures chrono : Redemption

alt=Description de l'image 24_Redemption.png.
Série 24 heures chrono
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine FOX
Diff. originale 23 novembre 200823 novembre 2008
Nb. d'épisodes 1

Chronologie

Liste des épisodes de 24 heures chrono

24 heures chrono : Redemption (24: Redemption, dans la version originale) est un téléfilm américain faisant le lien entre la sixième et la septième saison de la série télévisée 24 heures chrono. Il a été diffusé le 23 novembre 2008 sur la chaîne de télévision américaine FOX et le 3 septembre 2009 sur Canal+, sous le titre 24 heures chrono : Exil (en référence au premier titre ; néanmoins, la version distribuée en DVD reprend le nom Redemption). Il fut ensuite sorti en DVD le 25 novembre 2008 aux États-Unis et le 21 octobre 2009 en France.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Ce téléfilm de 90 minutes se déroule le jour de l'investiture présidentielle d'Allison Taylor, la prochaine présidente des États-Unis. Noah Daniels lui transmet les rênes de la présidence américaine alors qu'au même moment, au Sangala (province fictive d'Afrique du Sud-Ouest), un coup d'État militaire éclate, et des miliciens embrigadent de force des enfants dans des camps où on les enrôle pour qu'ils deviennent des soldats, sous les ordres du général Juma.

Jack Bauer, ancien agent de la Cellule anti-terroriste de Los Angeles, s'était réfugié là-bas depuis les événements dramatiques de la saison 6, survenus 3 ans et demi plus tôt. Il a fui le monde occidental, culpabilisant pour les fautes qu'il a commises, pour les personnes qu'il a tuées aux États-Unis. Il aide un vieil ami, Carl Benton, dans la construction d'une école pour les enfants défavorisés dans cette région, grâce notamment à l'ONU. Frank Tramell, membre de l'ambassade américaine installée proche du village, informe Bauer qu'il est cité à comparaître devant les tribunaux américains pour ses agissements passés. Il refuse.

Cependant, face à la milice du dictateur Juma, il n'a d'autre choix que de secourir ces enfants enlevés et de les amener à l'ambassade la plus proche où ils seront en sécurité. Arrivés enfin dans la ville, Jack se rend aux forces de l'ordre américaines pour permettre aux enfants d'être évacués par hélicoptère. Il devra donc répondre de ses actes devant la justice américaine.

Les événements sont rapportés en temps réel sur deux heures : de 15 h à 17 h, heure locale.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

À la suite de la grève de la Writers Guild of America (2007-2008) qui a reporté la diffusion de la saison 7 d'une année entière, celle-ci devant être diffusée d'une traite plus que toute autre série à cause de son principe (depuis la saison 4, les 24 épisodes de la série sont diffusés en continu, sans pause et sans rediffusion entre les épisodes inédits), la Fox a décidé de produire un téléfilm diffusé le 23 novembre 2008 et qui amène les évènements de la saison 7.

Plus précisément, l'intrigue africaine de Jack Bauer au Sangala devait occuper la moitié du script original de la septième saison, et dans les douze derniers épisodes, après une ellipse de plusieurs jours, revenir aux États-Unis ; cependant, cette idée dénaturait en grande partie le concept de la série (une saison devant correspondre à une journée entière et non deux fragments de deux journées différentes). Lorsque l'occasion s'est présentée avec ce téléfilm, les scénaristes ont adapté leur idée d'origine et l'ont renforcée (afin qu'elle ne dure plus une douzaine d'heure mais deux heures seulement).

Le 30 avril 2008, les producteurs se mirent à chercher des lieux de tournages plausibles en Afrique afin de tourner la préquelle. L'idée originale était de tourner trois jours en Afrique et de tourner la suite à l'aide de décors à Simi Valley, en Californie. Néanmoins lorsque les producteurs se rendirent compte qu'un tel environnement était difficile à reproduire pour tromper le spectateur, ils décidèrent de tourner la majorité du téléfilm au Cap, en Afrique du Sud. Redemption a été tourné du 4 juin au 20 juin et les scènes finales ont été tournées à Los Angeles (Californie).

Le 13 juillet, le réalisateur Jon Cassar a révélé sur son site Internet que la préquelle était en cours de montage.

Dans une interview, Kiefer Sutherland a révélé que Redemption était inspiré du génocide au Rwanda.

Distribution[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]