Oblast de Vladimir

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Oblast de Vladimir
(ru) Владимирская область
Armoiries de l'Oblast de Vladimir
Armoiries de l'Oblast de Vladimir
Drapeau de l'Oblast de Vladimir
Drapeau de l'Oblast de Vladimir
Oblast de Vladimir
Administration
Pays Drapeau de la Russie Russie
Région économique Centre
District fédéral Central
Statut politique Oblast
Création 14 août 1944
Capitale Vladimir
Chef de l'administration Nikolaï Vinogradov
Démographie
Population 1 523 990 hab. (2002)
Densité 53 hab./km2
Géographie
Superficie 29 000 km2
Autres informations
Langue(s) officielle(s) Russe
Fuseau horaire UTC+4
Code OKATO 17
Code ISO 3166 RU-VLA
Immatriculation 33
Liens
Site web http://www.avo.ru

L'oblast de Vladimir (en russe : Влади́мирская о́бласть, Vladimirskaïa oblast) est un sujet fédéral (oblast) de Russie.

Sa capitale administrative est la ville de Vladimir.

Géographie[modifier | modifier le code]

L’oblast de Vladimir est limitrophe des oblast de Moscou, de Iaroslavl, d’Ivanovo, de Ryazan et de Nijni-Novgorod. Il occupe le centre géographique de la grande plaine d'Europe orientale. Les principaux fleuves sont la Kliazma et l’Oka. On y dénombre environ trois cents lacs. C'est une région de forêts mixtes.

Faune[modifier | modifier le code]

La faune de l’oblast compte actuellement plus de cinquante espèces de mammifères (par exemple le wapiti, le cerf élaphe et le cerf Sika, l'ours, le chevreuil, le lynx, le loup et le renard, l’écureuil, le lièvre, la marte, le putois et bien d'autres animaux à fourrure), cinq espèces de reptiles et dix espèces d’amphibiens. Le desman de Russie, animal semi-aquatique, et l’oie naine figurent dans le livre rouge des espèces fédérales menacées. La région sert d'habitat à 216 espèces d'oiseaux, parmi lesquels le grand tétras et le tétras lyre, le faisan, la bécasse, l’oie, le canard, etc.

La saison de la chasse court d’octobre à février avec les restrictions suivantes :

  • wapitis, ours, cerfs uniquement de la mi-novembre à la mi-janvier
  • le lièvre seulement d’octobre à janvier
  • les tétras, bécasses, canards et oies uniquement pendant 10 jours au mois d'avril.

Les plans d'eau de la région comptent de nombreuses espèces de poissons d'eau douce (près de 40) : anguilles, carpes, brochets, perches, brèmes, rotengles et esturgeons dans la Kliazma, où la pêche sur glace est autorisée l'hiver.

Hydrographie[modifier | modifier le code]

La superficie en eau de l'oblast est de 32,9 ha : on y dénombre des centaines de rivières (plus de 560) dont la longueur totale dépasse 8,6 millions de kilomètres. La Kliazma se déverse dans l’Oka à la pointe sud-est de la frontière avec le kraï de Nijni-Novgorod. Ses principaux tributaires dans la Région de Vladimir sont la Cherna (et la Molokcha qui en est un affluent), la Kirjatch, la Pekcha, la Kolokcha, la Nerl, la Soudogda, l’Ouvod, le Loukh et le Souvoroch. Les tributaires de l’Oka situés sur l'oblast de Vladimir sont le Gous, l’Ounja et l’Ouchna. La Doubna, un tributaire de la Volga, prend naissance près de la ville d’Alexandrov. L’Oka est navigable à travers le pays (sur 157 km). Les rivières de la région se caractérisent par leur faible courant, leurs vallées étendues et leurs nombreux méandres. Leur régime est marqué par une niveau stable en hiver, des crues printanières lorsque surviennent les grosses pluies, les étiages à l'été et l’automne.

On dénombre plus de trois cents lacs sur une superficie de 5 000 ha. La plupart sont peu étendus, dépourvus d'exutoire, et tourbeux. Leur origine est variable : ce sont par exemple les nombreux délaissés ponctuant les vallées fluviales. Le plus vaste est le lac Ourvanovskoë (12 km de longueur) et le lac Vicha (long d'environ 10 km). Les lacs des plaines de la Mechtchera et du nord-ouest de l’oblast sont les vestiges d’anciennes plaines alluviales: Isikhry, Svyatoë etc. Les lacs d’origine karstique, situés dans la basse vallée de ka Kliazma et au centre du district de Vyaznikovsky (un district du nord-est de l’oblast), présentent des eaux fortement minéralisées et communiquent avec des nappes souterraines. Le plus vaste et le plus profond lac de ce groupe est le lac Kchtchara. Les lacs glaciaires des districts d’Alexandrov et de Iouriev-Polski sont de taille plus modeste.

Les zones humides, d'une superficie totale de 37 400 ha, se concentrent dans les plaines de la Mechtchera et de Balakhna (au nord-est de l’oblast).

Histoire[modifier | modifier le code]

Les premiers vestiges de colonisation humaine sur le territoire de l'actuel oblast de Vladimir remontent au Paléolithique supérieur. Un habitat Homo Sapiens remontant à plus de 25 000 ans a été mis au jour à Sungir. Les fouilles archéologiques menées sur les sites finnois témoignent des racines finno-ougriennes de ce pays. Les ethnies Merya, mouromienne, et Mechtchera se partageaient alors le territoire.

Au Xe siècle, l'expansion slave gagna la région avec des foyers autour de Mourom et de Souzdal. Le territoire de l'actuel oblast de Vladimir fait ainsi partie du noyau primitif de l’état russe. Au XIe siècle, la région fut rattachée à la principauté de Rostov-Souzdal puis au XIIe siècle à la Principauté de Vladimir-Souzdal. Au début du XIIe siècle, Vladimir se développa parallèlement à Iaropoltch-Zalesky. La région de Vladimir poursuivit une expansion soutenue sous le règne de Iouri Dolgorouki et d’Andreï Bogolioubski. Il se forma de nouvelles villes : Iouriev-Polski, Gorokhovets, Starodoub-sur la-Kliazma, Mstislavl, en même temps que les princes se construisaient des palais à Kidekcha et Bogolioubovo.

Sur les autres projets Wikimedia :