Ossètes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne le peuple ossète. Pour la langue ossète, voir Ossète.
Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article homophone, voir O7.

Ossètes

Description de cette image, également commentée ci-après

Une jeune fille ossète vêtue de façon traditionnelle. Photo de la première partie du XXe siècle

Populations significatives par région
Drapeau de la Russie Russie 528 515 (dont 445 310 en Ossétie du Nord) (2010)[14]
Drapeau de la Géorgie Géorgie (Ossétie du Sud) 45 000 (2007)[1]
Drapeau de la Géorgie Géorgie (en dehors de l'Ossétie du Sud) 38 028 (2002)
Syrie Syrie 61 800[2]
Drapeau de la Turquie Turquie 36 400[3]
Drapeau de l'Ouzbékistan Ouzbékistan 8 320[4]
Drapeau du Tadjikistan Tadjikistan 3 510[5]
Ukraine Ukraine 4 830[6]
Drapeau de l'Azerbaïdjan Azerbaïdjan 2 610[7]
Drapeau du Turkménistan Turkménistan 2 240[8]
Drapeau du Kazakhstan Kazakhstan 2 210[9]
Drapeau du Kirghizistan Kirghizistan 540[10]
Drapeau de la Biélorussie Biélorussie 790[11]
Drapeau de l'Arménie Arménie 410[12]
Drapeau de la Moldavie Moldavie 330[13]
Drapeau de la Lituanie Lituanie 256[14]
Drapeau de l'Estonie Estonie 116[15]
Population totale 655 680
Autres
Langues

géorgien, Ossète, russe

Religions

orthodoxie

Ethnies liées

Scythes, Sarmates, Alains

Les Ossètes, ou Osses (en ossète : ирæттæ, irættæ; en géorgien : ოსები, osebi), forment un peuple vivant dans le Caucase, en Russie et en Géorgie.

Descendant des Alains (peuple lui-même descendant des Scythes), ils en seraient les derniers représentants.

Leur langue, l'ossète, du groupe des langues indo-européennes, qui a été étudiée par le linguiste russe Vsevolod Miller puis par Georges Dumézil, à travers leurs légendes (notamment celle des Nartes), est une langue iranienne. La population ossète est en majorité chrétienne orthodoxe.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom géographique russe « Ossétie » et sa désignation correspondante du peuple « ossète » provient d'une racine géorgienne.

À l'origine, les Russes désignaient les Ossètes sous le nom de Yas (ясы, relié aux Iazyges).

Dans l'Antiquité tardive, les Iazyges ont cessé d'être mentionné comme tribu. Au Moyen Âge, un peuple du groupe iranien est apparu dans l'Est de l'Europe, les Jazones. Ces Jazones ou Jász, peuple ossète qui a migré vers la Hongrie, sont d'abord mentionnés en Hongrie en l'an 1318, et leur nom, orthographié en grec « Jasons » (Ιάσωνες). Les Jász de Hongrie maintiendront leur langue jusqu'au XVIIIe siècle. Alors qu'ils sont devenus linguistiquement hongrois, leurs descendants dans la région Jász en Hongrie maintiennent toujours une certaine culture et une conscience de leurs origines.

À la fin du XIVe siècle, les Russes ont adopté le nom géorgien d'Ossètes. En Géorgie, les Alania/Alains sont connus respectivement comme Oseti (ოსეთი) et Osebi (ოსები). À partir du russe, les termes d'Ossétie et d'Ossètes se sont ensuite diffusées dans les autres langues.

Les Ossètes se réfèrent à leur nation comme irættæ (pl.) ou Iron (au singulier) (ces deux termes liés au nom de l'Iran proviennent de la racine indo-européenne آریا Ârya « noble »).

Histoire[modifier | modifier le code]

Au VIIe siècle les Alains sont dispersés par les Khazars turcophones. Une partie des Alains, mentionnés comme Asses ou Osses, se réfugient autour du principal passage dans le nord-Caucase, dès lors nommé Dar-i-Alan (« Porte des Alains »), aujourd'hui la passe de Darial, qu'ils contrôlent depuis et qui fut longtemps une source de revenus, à côté du pastoralisme. Une partie de l’Ossétie est en Russie depuis 1714.

En 1922 les Soviétiques les organisent en deux entités politiques : la « République socialiste soviétique autonome d'Ossétie-du-Nord », dépendant de la République socialiste fédérative soviétique de Russie au nord de la passe de Darial (qui jusqu'en 1936 inclut aussi les Ingouches), et l'« Oblast autonome d'Ossétie du Sud » dépendant de la République socialiste soviétique de Géorgie. La déportation des Ingouches en 1944 et leur retour en 1957 déclenche un conflit avec ce peuple, à propos de la partie de l'Ingouchie rattachée depuis 1945 à l'Ossétie du Nord (district de Prigorodny). En 1991 les Ossètes proclament d'abord leur indépendance et la réunification des deux Osséties, mais leurs leaders sont très rapidement persuadés de rester au sein de la Russie, officiellement (de jure) pour l'Ossétie du Nord, et officieusement (de facto) pour l'Ossétie du Sud (qui de jure est Géorgienne). Après la guerre russo-géorgienne de 2008, la Russie a reconnu l'indépendance de l'Ossétie du Sud.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. [1].
  2. [2]
  3. [3]
  4. [4]
  5. [5]
  6. 2001 Ukrainian census
  7. [6]
  8. [7]
  9. [8]
  10. [9]
  11. [10]
  12. [11]
  13. [12]
  14. [13]
  15. 2000 Estonian census