Oblast de Lipetsk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Oblast de Lipetsk
(ru) Липецкая область
Armoiries de l'Oblast de Lipetsk
Armoiries de l'Oblast de Lipetsk
Drapeau de l'Oblast de Lipetsk
Drapeau de l'Oblast de Lipetsk
Oblast de Lipetsk
Administration
Pays Drapeau de la Russie Russie
Région économique Centre-Tchernozem
District fédéral Central
Statut politique Oblast
Création 6 janvier 1954
Capitale Lipetsk
Chef de l'administration Oleg Korolev
Démographie
Population 1 213 499 hab. (2002)
Densité 50 hab./km2
Géographie
Superficie 24 100 km2
Autres informations
Langue(s) officielle(s) Russe
Fuseau horaire UTC+4
Code OKATO 42
Code ISO 3166 RU-LIP
Immatriculation 48
Liens
Site web http://www.admlr.lipetsk.ru

L'oblast de Lipetsk (en russe : Ли́пецкая о́бласть, Lipetskaïa oblast) est un sujet fédéral russe créé le 6 janvier 1954 et dont le centre administratif est Lipetsk. Couvrant une superficie de 24 100 km2, elle comptait 1 213 499 habitants en 2002.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les archéologues et les historiens s'accordent pour dire que ce territoire était habité bien avant les invasions des Mongols et des Tatars : en témoignent les sites d'Ielets, de Dobrinsk (aujourd'hui le village de Dobroë), de Doubok (aujourd'hui le village de Doubki, dans le district (raïon) de Dankov), de Staroë Goroditche (district de Bogorodskoïe Dankovski), et les ruines de Vorgol, d’Onouza, de Voronoï et de Lipetsk. Au cours des invasions mongoles, plusieurs de ces forts furent détruits.

La ville de Ielets, sur la Sosna.

La formation de la terre de Lipetsk résulte de la désintégration de la principauté de Tchernigov : en 1202, à la mort du prince de Tchernigov Igor Sviatoslavitch, des fiefs : Ielets, Lipetsk et Vorgolskoë, s'étaient constitués. Profitant de la faiblesse de la principauté de Tchernigov, les princes de Riazan s'emparèrent des terres de la vallée supérieure du Don, de la Voronej. Ces nouveaux territoires, tous au sud de la principauté de Riazan, furent par la suite désignés comme la "Riazan ukrainienne."

La région renoua avec la prospérité avec l’expulsion des nomades. Sur un intervalle de temps relativement court (de la fin du XVIe siècle au début du XVIIe siècle), plusieurs places fortifiées se dressèrent à travers le pays : la prison de Dankov, les forteresses de Talitski, d'Eletskaïa et de Lebediev. En 1635, l'empire russe entreprit le tracé d'une puissante ligne fortifiée, dite ligne Belgorod : les forteresses modernes de Dobroë, Sokolsk et Ousman s'y rattachent.

À cette époque, la création de la marine impériale de Russie et la création d'une armée régulière accrurent la demande en fibres de lin, de chanvre et de laine. C'est ainsi qu'il se forma des villages d'ouvriers : l'un d'eux devait former le noyau de la ville de Lipetsk. Au XVIIIe siècle, avec la croissance soutenue des grandes propriétés foncières, la région de Lipetsk, avec ses terres riches en tchernoziom, devint le grenier à blé de l'état russe. Par la suite, elle s'imposa comme une destination attractive pour la villégiature et les cures thermales.

Au cours de la Révolution d'Octobre 1917, la lutte contre les traces du « passé bourgeois » porta atteinte aux grands domaines, monastères et aux palais princiers de la région.

L'oblast a été institué par décret du Præsidium du Soviet suprême le 6 janvier 1954 à partir de ceux de Voronej, de Riazan, de Tambov, de Toula et d’Orel[1].

Économie[modifier | modifier le code]

Les principales branches industrielles sont la sidérurgie de transformation et les constructions mécaniques. Lipetsk, chef-lieu de l’oblast, et Ielets, sont les principaux centres industriels. Du point de vue énergétique, la région est desservie par quelques compagnies pétrolières, une réseau de gazoducs et des lignes à hautes tension.

L’agriculture est dominée par la culture des céréales, l’horticulture et l'élevage.

Démographie[modifier | modifier le code]

Population:

Année Population
1989 1 230 220
2002 1 213 499
2010 1 173 513

Composition ethnique[2] (2010) :

  • Russes : 96,3%
  • Ukrainiens : 0,9%
  • Arméniens : 0,6%
  • Azéris : 0,3%
  • Divers : 1,9%
  • Selon les fichiers, 45 268 résidents recensés n'ont pas déclaré d'appartenance ethnique[2].

Tourisme[modifier | modifier le code]

La première structure hyperboloïde au monde, œuvre de Vladimir Choukhov.

La première structure hyperboloïde au monde (un treillis en acier) a été érigée en 1896 à Polibino (district de Dankov) dans l'oblast. Cette tour hyperboloïde avait été conçue et brevetée par l'ingénieur Vladimir Choukhov. Le principe de la nappe réglée sera repris au XXe siècle par d'autres architectes : Antonio Gaudí, Le Corbusier et Oscar Niemeyer.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Décret du 6 janvier 1954.
  2. a et b « Recensement de 2010 » (consulté le 6 mars 2015)

Sur les autres projets Wikimedia :