Gary (Indiana)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gary.
Gary
Image illustrative de l'article Gary (Indiana)
Administration
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Indiana Indiana
Comté Lake
Maire Karen Freeman-Wilson (D)
Démographie
Population 80 294 hab. (2010)
Densité 541 hab./km2
Géographie
Coordonnées 41° 34′ 51″ N 87° 20′ 44″ O / 41.580833, -87.34555641° 34′ 51″ Nord 87° 20′ 44″ Ouest / 41.580833, -87.345556  
Superficie 14 830 ha = 148,3 km2
· dont terre 130,1 km2 (87,73 %)
· dont eau 18,2 km2 (12,27 %)
Fuseau horaire CST (UTC-6)
Divers
Fondation 1906
Surnom « City of the Century », « City in Motion », « GI », « Magic City of Steel », « The Steel City »
Localisation
Carte du comté de Lake
Carte du comté de Lake

Géolocalisation sur la carte : Indiana

Voir sur la carte administrative de l'Indiana
City locator 14.svg
Gary

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte administrative des États-Unis
City locator 14.svg
Gary

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte topographique des États-Unis
City locator 14.svg
Gary
Liens
Site web http://www.gary.in.us

Gary est une ville américaine du nord-ouest de l'État de l'Indiana. Située dans le comté de Lake en bordure du lac Michigan, elle est une banlieue du sud-est de Chicago. En 2010, la ville comptait 80 294 habitants. Elle fait partie de l'agglomération de Chicago et est la plus grande ville de l'Indiana à ne pas être un siège de comté.

Elle est connue pour ses grandes aciéries et pour être la ville natale de la famille Jackson, en particulier Michael Jackson (1958-2009) et Janet Jackson. Gary et l'Indiana ont été le sujet de chansons et d'albums du groupe familial The Jackson Five : Going Back to Indiana et 2300 Jackson Street. En juin 2003, le maire de l’époque, Scott King, a remis les clés de la ville à Michael Jackson.

Elle est aussi la ville natale de Joseph Eugene Stiglitz (économiste américain né le 9 février 1943), qui reçut le Prix de la Banque de Suède en sciences économiques en mémoire d'Alfred Nobel en 2001.

Plus anecdotiquement, Gary était également la ville proposée comme exemple dans le jeu de rôle d'horreur Vampire : la Mascarade. Les difficultés de la cité étaient utilisées comme thème dans le cadre de la saga proposée en modèle.

Géographie[modifier | modifier le code]

Située en banlieue de Chicago, Gary se trouve à l'extrémité sud de ce qui était autrefois le lit du lac Chicago (préhistoire). La plus grande partie du sol de la ville est presque du sable pur. Une grande quantité du sable de la région fut utilisée pour fabriquer du verre.

Histoire[modifier | modifier le code]

La ville a été fondée en 1906 par la compagnie United States Steel Corp., qui y établit le siège de sa nouvelle implantation. La ville prit le nom du président de U.S. Steel, Elbert H. Gary.

La richesse de Gary a fluctué comme l'a fait l'industrie des aciéries. Dans les années 1960, à l'instar d'autres centres urbains américains, Gary est entrée dans une spirale de déclin, notamment à la suite de la délocalisation ou de la fermeture de ses aciéries.

Parmi les villes américaines de 100 000 habitants et plus, Gary a le plus fort pourcentage de résidents afro-américains.

Gary fut administrée par l'un des premiers maires afro-américains du pays, Richard G. Hatche, et accueillit en 1972 la convention nationale politique des Noirs américains. Aujourd'hui, la ville de Gary fait face à de nombreuses difficultés : chômage, problèmes économiques importants, taux de criminalité très élevé.

Quartiers[modifier | modifier le code]

  • Aetna
  • Ambridge
  • Black Oak
  • Brunswick
  • Downtown
  • Glen Park
  • Ivanhoe
  • Marshalltown
  • Midtown
  • Miller
  • Tarrytown
  • Tolleston
  • Westbrook

Transport[modifier | modifier le code]

Sport[modifier | modifier le code]

Gary possède une équipe de ligue mineure de basket-ball, les Gary Steelheads.

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Source[modifier | modifier le code]