Dickey Simpkins

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dickey Simpkins Portail du basket-ball
Fiche d’identité
Nom complet Dickey Simpkins
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance 6 avril 1972 (42 ans)
Fort Washington, Maryland
Taille 2,06 m (6 9)
Poids 115 kg (253 lb)
Situation en club
Club actuel retraité
Numéro 8
Poste 4 , 5
Carrière universitaire ou amateur
1990 - 1994 Friars de Providence
Carrière professionnelle *

* Points marqués dans chaque club comptant pour le championnat
national et les compétitions nationales et continentales.

Dickey Simpkins, né le 6 avril 1972 à Fort Washington dans le Maryland, est un joueur américain de basket-ball, surtout connu pour avoir fait partie de la grande équipe des Chicago Bulls dans les années 1990. Il mesure 2,06 m et joue au poste d'ailier fort.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière NBA[modifier | modifier le code]

Intérieur de petite taille, Simpkins a commencé dans le Maryland au Friendly High School, avant de rejoindre la NCAA et les Providence Friars. En 1994, il est drafté par les Bulls de Chicago dès le premier tour (21e choix). Il arrive donc dans la franchise de l'Illinois où la concurrence à son poste est rude entre Luc Longley, Bill Wennington puis Dennis Rodman. Il dispose donc de peu de temps de jeu lors de ses premières saisons professionnelles. Il inscrira ainsi 513 points en 167 matchs sur 3 saisons avec les Bulls. Il remportera les titres NBA 1996 et 1997, bien que n'étant pas sur la liste des joueurs actifs lors des playoffs ces deux années. À l'automne 1997 il est échangé aux Golden State Warriors conter Scott Burrell.

Mais, lorsqu'au cours de la saison les Warriors ne veulent plus de Simpkins, les Bulls décident de lui donner une seconde chance. Il se montre alors plus agressif, et obtient sa place dans l'équipe pour disputer ses premiers playoffs et ainsi gagner son troisième titre NBA. Après le lock-out de la saison 1998-1999, et les départs de Michael Jordan, Scottie Pippen, Dennis Rodman et Luc Longley, il obtient beaucoup plus de temps de jeu, et intègre même parfois le 5 majeur. Il termine la saison avec une moyenne de 9,1 points et 6,8 rebonds par matchs. L'année suivante, il jouera un record (personnel) de 1 651 minutes.

Le globe-trotter[modifier | modifier le code]

En septembre 2000, les Bulls engagent Brad Miller et de ce fait ne reconduisent pas le contrat de Simpkins. Il rejoint donc la Grèce, avant de revenir en NBA pour la saison 2001-2002 avec les Atlanta Hawks. Il ne disputera cependant qu'un seul match avec la franchise de Georgie, finissant la saison entre la Grèce et la CBA.

Depuis 2002 il signe avec différents clubs du globe, jouant en Russie, Porto Rico, Lituanie, Espagne, Philippines et Liban. Il rejoint ensuite l'Allemagne et le GHP Bamberg. Mais cela ne l'empêche pas d'avoir toujours des contacts avec la NBA, puisqu'il s'entraîne parfois au centre des Bulls, le Berto Center. Il a d'ailleurs effectué des training camp avec les Bulls[1].

Équipes[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Sources et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Dépêche du Daily Herald, 13 septembre 2006

Lien externe[modifier | modifier le code]