Emily Loizeau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Loizeau.

Emily Loizeau

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Emily Loizeau (2006)

Informations générales
Nom de naissance Emily Loizeau
Naissance 7 février 1975 (39 ans)
Drapeau de la France France - Neuilly-sur-Seine
Activité principale Auteure-compositrice-interprète
Genre musical Chanson française, poésie chantée
Instruments Piano, flûte
Années actives Depuis 2001
Labels Polydor
Site officiel www.emilyloizeau.fr

Emily Loizeau est une auteur-compositrice-interprète franco-britannique, née le 7 février 1975 à Neuilly-sur-Seine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance[modifier | modifier le code]

Emily Loizeau est née d'un père français et d'une mère anglaise. Elle est la petite-fille de la comédienne anglaise Peggy Ashcroft (oscar pour La Route des Indes de David Lean en 1985), et la sœur de la journaliste Manon Loizeau[1]. De par son ascendance, elle écrit en français et en anglais. Ses influences sont multiples : Georges Brassens, Bob Dylan, les Beatles, Tom Waits, Nina Simone, Randy Newman et tant d'autres…[réf. nécessaire]

Débuts dans la musique[modifier | modifier le code]

Emily a commencé ses études de piano à l'âge de cinq ans. Après avoir étudié la musique classique durant des années, elle fait trois ans de théâtre[2].

Fin 2001, elle décide de se consacrer à la chanson. Cette même année, Emily écrit sa première chanson officielle Balthazar (puisqu'elle avait écrit une chanson pour la naissance de son neveu), qui traite clairement d'une rupture qu'elle avait vécue peu de temps avant[3]. En avril 2004, elle signe un contrat d'édition avec Nicolas Galibert et Sony Music Publishing et commence à se faire remarquer en jouant en première partie de Tryo, Andrew Bird ou encore Patricia Kaas[4].

Premier album[modifier | modifier le code]

Après avoir autoproduit un CD six titres intitulé « La Folie En Tête », son premier album « L'Autre Bout du Monde » sort sur le label indépendant Fargo, dirigé par Michel Pampelune, en février 2006[5].

Elle signe alors avec le producteur de spectacle Pierre Pascal Houdebine et Furax pour une tournée de près de deux ans, qui la conduira pour près de 200 concerts dans les villes françaises, de la petite salle parisienne de ses débuts (La Comédia) à la scène du Grand Rex (2800 places) le 6 novembre 2007. Son spectacle est accompagné par ses deux musiciens Cyril Avèque (batterie) et Olivier Koundouno (violoncelle) et mis en scène par Daniel Levy. Outre Bach et Franz Schubert, elle aime Renaud depuis l'âge de onze ans. Le rendu à la fois mélodieux et sauvage de ses chansons est étroitement lié à la justesse musicale de son bassiste et violoncelliste Olivier Koundouno. Ce dernier a été très inspiré par le choriste Nicolas Pannetier.

Fin 2006, Renan Luce lui présente son manager et la société Gloria, qui accompagnera un succès grandissant qui désormais s'étend internationalement au rythme de la tournée 2007 et 2008 : Québec, Amérique du Sud, Inde (French Kiss Tour avec Anaïs et Mademoiselle K), à Los Angeles États-Unis, Pologne, Royaume-Uni... Gloria s'occupe de la carrière d'Emily Loizeau depuis avril 2007[6].

Son clip Jalouse (réalisé par Leo Bridle) fut longtemps mis en avant sur la page d'accueil « monde » de Youtube.com. Il rencontre ainsi un fort succès outre-atlantique et est même sous-titré en anglais par des fans américains désireux de comprendre au mieux les paroles.[réf. nécessaire]

Reconnaissance[modifier | modifier le code]

Emily Loizeau

Elle fait plusieurs duos, notamment Jasseron avec Franck Monnet, London Town avec Andrew Bird ainsi que des reprises de célèbres chansons comme La complainte des filles de joie de Georges Brassens, Ça n'arrive qu'aux autres de Michel Polnareff, Pocahontas de Neil Young ou encore Make You Feel My Love de Bob Dylan. Elle chante aussi quelques chansons en duo avec Renan Luce telles que While My Guitar Gently Weeps ou encore Miss Celie's Blues...

En 2007, Mathias Malzieu du groupe Dionysos lui propose d'incarner le personnage du Docteur Madeleine, dans son nouvel album concept « La Mécanique du Cœur ». Il lui écrit deux chansons, La berceuse Hip-Hop et Le jour le plus froid du monde.

Ce disque à l'imagerie burtonienne réunit des artistes tels que Olivia Ruiz, Alain Bashung, Arthur H et même Jean Rochefort. Cet album sorti chez Barclay est rapidement disque d'or et Luc Besson (EuropaCorp) en prépare l'adaptation cinéma.

Cette même année, elle apparaît sur la chanson Des moustaches à la Nietzsche sur l'album « Parades prénuptiales » du groupe de chanson française Les Blaireaux[7].

Le 19 janvier 2008, elle apparaît à la fête de la chanson française, où elle chante avec humour Jalouse, l'une des plus célèbres chansons de son répertoire[8].

Le 8 mars 2008, elle est nommée aux Victoires de la musique, dans la catégorie « révélation scène de l'année », où elle chantera l'une de ses chansons principales : L'Autre Bout du Monde.

Pendant l’année 2008, Emily Loizeau écrit la bande originale du second film de Pierre-François Martin-Laval, King Guillaume, sorti le 28 janvier 2009 dans les salles de cinéma[9].

Cette même année, l'album « Pays Sauvage » est enregistré durant l'été avec quelques amis artistes dont Danyèl Waro, entre l'Ardèche, Paris et l'île de la Réunion. David (Herman Düne) et Moriarty ont collaboré à son nouvel album. Ainsi que Thomas Fersen et la collaboration de Olivia Ruiz, Jeanne Cherhal et Nina Morato, formant le « chœur des femmes à barbes » pour le titre Femme à Barbe. Ce second album est sorti chez Universal-Polydor, sa nouvelle maison de disques. Le premier single de cet album sorti et écouté sur la radio est le titre Sister. Un titre que l'on peut retrouver dans son album tant en français qu'en anglais[10].

En fin d'année 2009, une réédition de Pays Sauvage sort dans les bacs avec des reprises comme Sweet Dreams ou des chansons du film King Guillaume[11].

Ce second opus lui permet de remporter le Prix Constantin en novembre et de faire un concert à l'Olympia le 8 décembre. Lors de cette même année, elle participe à la bande annonce du film Gainsbourg, vie héroïque, bande sortie en janvier 2010, tout comme le film.

Au printemps 2010 elle participe avec deux chansons (Black bird et Quelle étrange nature) à la pièce d'Aristophane représentée à la Comédie-Française, dans une traduction et mise en scène d'Alfredo Arias.

Elle entre ensuite en studio avec "Les Françoises", création originale présentée comme le concert événement du 34e Printemps de Bourges réunissant Jeanne Cherhal, Olivia Ruiz, Camille, La grande Sophie et Rosemary Standley (du groupe Moriarty) - où un projet de DVD (documentaire et chansons live) est en instance chez Polydor/Universal[12].

Emily Loizeau a enregistré son 3e album en début d'année 2012, dans sa maison en Ardèche. Ce disque, Mothers and tygers, très attendu, est sorti le 10 septembre 2012. Lors des Francofolies La Rochelle 2012 (samedi 14 juillet), Emily Loiseau a présenté son nouvel album au Muséum d'histoire naturelle dans le cadre des Folies matinales (moments artistiques uniques au travers de spectacles aux formes inhabituelles [permettant de découvrir] des artistes dans un lieu hors du commun[13]). Le site officiel des Francofolies a publié sur la page de l'évènement la bande annonce officielle du nouvel album 2012 [14],[15] connue depuis avril 2012.

Récompenses[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Discographie d'Emily Loizeau.

Albums[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

  • L'autre Bout du monde
    • 1. L'Autre Bout Du Monde
    • 2. Je ne sais pas choisir
  • Sister
    • 1. Sister (version française)
    • 2. Sister (version anglaise)

Autres titres solos[modifier | modifier le code]

Duos[modifier | modifier le code]

  • Petit dans l'album de Bastien Lallemant, Les Erotiques 2005
  • London Town avec Andrew Bird sur l'album d'Emily Loizeau, L'Autre Bout Du Monde
  • Jasseron avec Franck Monnet sur l'album d'Emily Loizeau, L'Autre Bout Du Monde
  • Saccharose avec Amadeus Tappioka sur l'album d'Amadeus Tappioka, Le Quartier Des Amoureuses
  • Bubble Gum avec Michaël Clément sur son album éponyme, Michaël Clément sortit le 23 janvier 2006
  • Never Fall In Love avec Nobody's Perfect
  • Portrait avec Duke Special
  • Crooked Roof avec Josh Tillman
  • Miss Celie's Blues (Quincy Jones) avec Renan Luce
  • La Berceuse Hip Hop Du Docteur Madeleine avec Dionysos sur l'album de Dionysos, La Mécanique Du Cœur de 2007
  • Le Jour Le Plus Froid Du Monde avec Dionysos sur l'album de Dionysos, La Mécanique Du Cœur
  • Des moustaches à la Nietzsche avec les Blaireaux sur l'album des Blaireaux, Les Blaireaux, Parades Prénuptiales en 2007
  • Madame Louise avec Francois Hadji-Lazaro sur l'album de Pigalle Neuf et Occasion sortit début 2008
  • While my guitar gently weeps (The Beatles) avec Renan Luce lors du concert de ce dernier à La Cigale en 2007
  • Elizabeth (Thomas Fersen) avec Renan Luce, au Festival Alors Chante de Montauban et au Zénith de Paris le 25 mai 2008.
  • The Princess and the Toad avec Thomas Fersen sur l'album Pays sauvage
  • Nouvel horizon avec Jérémie Kisling sur l'album de Jérémie Kisling Antimatière
  • Entre guillemets avec Brigitte Fontaine
  • Où Veux-Tu Que J'Regarde (Noir Désir) avec Nouvelle Vague sur l'album de Nouvelle Vague Couleurs sur Paris
  • Enjoy the Silence (Depeche Mode) avec Moriarty lors des Francofolies la Rochelle 2012 (14 juillet) [16]
  • 2013 As A Child, musique Emily Loizeau / texte Vic Moan
  • Les Ogres de Barback; Pitt O Cha et la tisane de couleurs (Petit frère, Par'dis)
  • La poésie des roses Barcella (Album Puzzle) 2014
  • Coauteur de 'Mananga' sur le cd de Renata Rosa Encatacões 2014

Musique de films[modifier | modifier le code]

Clips vidéos[modifier | modifier le code]

  • L'autre bout du monde
  • Jalouse
  • Sister (version française)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :