Arthur H

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article homophone, voir Arthur Ashe.

Arthur H

Description de cette image, également commentée ci-après

Arthur H en concert à Paris (mai 2007).

Informations générales
Nom Arthur Higelin
Naissance (48 ans)
Drapeau de la France Paris, France
Activité principale auteur-compositeur-interprète
Genre musical Chanson française
Années actives depuis 1990
Labels Polydor
Site officiel arthurh.net

Arthur H, de son vrai nom Arthur Higelin, est un musicien, chanteur mais aussi peintre et illustrateur[réf. nécessaire]. Il est né à Paris le . Il est le fils de Jacques Higelin et de Nicole Courtois. Les chanteuses Izïa Higelin et Maya Barsony sont ses demi-sœurs ; et le réalisateur et comédien Kên Higelin est son demi-frère.

Carrière[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources. Pour l'améliorer, ajouter en note des références vérifiables ou les modèles {{Référence nécessaire}} ou {{Référence souhaitée}} sur les passages nécessitant une source.

Avec sa voix grave facilement reconnaissable et un répertoire jazz, rock et électro, il compose de nombreux albums en solo ou avec le Bachibouzouk Band.

Apres avoir etudie au Berklee College of Music de Boston, il a 24 ans lorsqu'il sort son premier disque, Arthur H en 1990. En 1992, il monte son cabaret sous chapiteau Magic Mirrors. En 2001, il participe au spectacle Cabaret Imprudent avec le Cirque Cahin-caha.

L'anglais Brad Scott a travaillé avec Arthur H sur les albums Arthur H., Bachibouzouk, En chair et en os, Trouble-Fête, Pour Madame X, Négresse blanche, en tant que compositeur et musicien et en tant que chanteur en tournée depuis 1988 (cf. "Le Premier Pas" sur Fête-Trouble). Nicolas Repac participe comme guitariste et auteur aux albums Pour Madame X, Négresse blanche, L'Or noir (dont il compose toutes les musiques).

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Avec Nicolas Repac[modifier | modifier le code]

Albums en public[modifier | modifier le code]

Arthur H au 24e festival Chorus des Hauts-de-Seine 2012 à Châtillon.

Vidéographie[modifier | modifier le code]

Participations[modifier | modifier le code]

  • En 1971 :
  • Voix de bambin dans l'album de Jacques Higelin, Jacques Crabouif Higelin (1971)
  • En 1991 :
  • Remix du morceau Cool Jazz sur Cool Jazz Remix (avec Dee Nasty, Alan Cross) (1991)
  • En 1995 :
  • Musique du film documentaire Coûte que coûte réalisé par Claire Simon (1995).
  • En 1998 :
  • Reprise de Sur la place de Jacques Brel sur la compilation Aux suivants (1998)
  • En 1999 :
  • Chante En Harmonie avec Nina Morato sur l'album Moderato de Nina Morato (1999)
  • En 2001 :
  • Chante en duo Duo avec Maya Barsony sur l'album Barsony de Maya (2001)
  • Reprise de La Fille à cent sous de Georges Brassens sur la compilation Les Oiseaux de passage (2001)
  • En 2002 :
  • Chante Raïssa avec le groupe Banda Ionica sur l'album Matri Mia (2002)
  • Chante Le blues de celui qui reste et Lé Moyé sur l'album Ungaresca de Vents d'Est (2002)
  • En 2003 :
  • Reprise de Le Mal Aimé de Claude François avec Marcia sa fille sur la compilation Cloclomania (2003)
  • Chante dans Il Cosmonauti Russi de Battista Lena (2003)
  • En 2004 :
  • Chante sur le titre Pomme Heureuse de l'édition française du disque The Peace Between Our Companies du trio américain de jazz Happy Apple (2004)
  • En 2005 :
  • Écrit Grande Brune pour Yann Perreau sur l'album Nucléaire (2005)
  • Chante Est-ce que tu aimes ? en duo avec -M- (2005)
  • Chante La chanson de Satie en duo avec Feist sur l'album Adieu tristesse (2005)
  • Chante Le destin du voyageur en duo avec Jacques Higelin sur l'album Adieu tristesse (2005)
  • En 2006 :
  • Reprise de La limonade de Dick Annegarn avec De Kift sur la compilation Le Grand Dîner (2006)
  • Chante Les Sédiments en duo avec Françoise Hardy (album Parenthèses) (2006)
  • Chante Viens en duo avec Sylvie Hoarau du groupe Vendetta sur l'album Drôle d'idée (2006)
  • Compagnon du ciel en duo avec Adanowsky sur son album Étoile Éternelle (2006)
  • Écrit La reine sans royaume pour Jane Birkin (album Fiction) (2006)
  • En 2007 :
  • Apparition sur le DVD Live de son père : Higelin en plein Bataclan sur la chanson Tête en l'air (2007)
  • Reprise de When the Saints Go Marchin' In avec le groupe Dionysos sur l'album La Mécanique du cœur (2007)
  • En 2008 :
  • Chante Le voyageur solitaire avec la chorale The Cosmic Voice of Bulgaria sur l'album Stolen from strangers de Jun Miyake (2008)
  • Participation au film d'animation collectif Peur Du Noir, où il prête sa voix à un personnage (2008)
  • Citation du poème L'idole, Sonnet du Trou du Cul sur l'album hommage à Arthur Rimbaud réalisé par le compositeur / joueur de didgeridoo Raphaël Didjaman sur le label Musical Tribal zik Records (2008)
  • En 2009 :
  • Chante Capone et sa p'tite Phyllis (de Gainsbourg) en duo avec Régine (album Regine's Duets) (2009)
  • Chante Betsy Party en duo avec Kent (album Panorama) (2009)
  • Chante Casserole sérénade sur On n'est pas là pour se faire engueuler !, album hommage à Boris Vian (2009)
  • En 2010 :
  • Compose Les mots s'envolent pour Françoise Hardy (album La pluie sans parapluie) (mars 2010)
  • Chante Ciel de soie en duo avec Babet (album Piano Monstre 2010)
  • Chante Petit Papa Noël dans le générique de fin du film d'animations L'Apprenti Père Noël (2010)
  • Chante Sous ordonnance des Étoiles en duo avec Sylvie Vartan (album Soleil Bleu) (2010)
  • Chante Le Vieux Singe sur l'album Dr Tom ou La Liberté en Cavale réalisé par Norman Langolff (2010)
  • Narrateur du conte musical pour enfants Le voyage du prince Tudorpah aux Editions Eveil et Découvertes (2010)
  • En 2011 :
  • Chante Libellule dans un rectangle sur l'album Jacno Future (CD bonus de l'édition FNAC), tribute à Jacno (2011)
  • Chante Viens dans mon château en duo avec Moziimo sur l'album Je voudrais être un fleuve (2011)

Livre audio[modifier | modifier le code]

Œuvre de Boris Vian

Filmographie[modifier | modifier le code]

Récompense[modifier | modifier le code]

  • 1993 : Victoires de la musique : Révélation masculine de l'année
  • 2006 : Victoires de la musique : Vidéo-clip de l'année pour Est-ce que tu aimes ? avec M
  • 2009 : Victoires de la musique : Album pop/rock de l'année pour L'Homme du monde
  • 2010 : Les albums Adieu tristesse et L'homme du monde ont été certifiés disques d'or

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

En 1998, il épouse sur une scène de Los Angeles, à la fin d'un de ses concerts la mère de ses deux enfants Alexandra Mikhalkova (elle est aussi sa bassiste), devant un juge de paix spécialement convié pour l'occasion.

Durant le printemps 2009, Arthur H s'est prononcé en faveur du projet HADOPI et s'en est expliqué sur plusieurs plateaux de télévision.

En septembre 2010, il s'oppose fermement à la politique d'expulsion des Roms par le gouvernement de Nicolas Sarkozy, lors d'un concert à Contis-Plage. Il y oppose son propre concept d'« auto-expulsion », défini comme grand élan du cœur contre les injustices de ce monde.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]