Timothy B. Schmit

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Timothy B. Schmit

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Schmit en concert avec les Eagles en 2008.

Informations générales
Nom de naissance Timothy Bruce Schmit
Naissance 30 octobre 1947 (66 ans)
Oakland, Californie
Activité principale musicien, compositeur
Genre musical rock, country
Instruments chant, Fender Jazz Bass, percussions, guitare, harmonica
Années actives depuis 1960
Site officiel TimothyBSchmit.com

Timothy Bruce Schmit (né le 30 octobre 1947 (66 ans) à Oakland en Californie) est un musicien et auteur-compositeur américain, plus connu comme bassiste et chanteur dans les groupes Poco et les Eagles. Schmit a travaillé en tant que musicien de studio et a aussi connu une carrière solo.

Biographie[modifier | modifier le code]

À l'âge de 15 ans, Timothy fonde un groupe folk nommé Tim, Tom and Ron avec deux de ses amis. L'année suivante, le groupe engage un batteur. Ils s'orientent alors plutôt vers la Surf Musique et le groupe se rebaptise The Contenders. Avec la « British Invasion », le groupe change à nouveau de direction musicale dans un style plus Beatles et trouve un autre nom pour s'appeler The New Breed ! En 1965, ils sortent un simple Green Eyed Woman qui a un succès relatif. The New Breed enregistre même un album mais il ne sortira pas avant 1985 à cause de difficultés avec leur label. Pendant ce temps, Timothy poursuit des études de psychologie à l'American River College et au collège d'État de Sacramento, mais il abandonnera vite pour pouvoir se consacrer à plein temps à sa passion : la musique.

En 1968 pendant que le groupe enregistre un nouvel album Feelin’ Glad, Timothy est invité à une audition pour intégrer un nouveau groupe qui s'appelle Poco, mais finalement ça sera Randy Meisner qui sera retenu. Mais moins de un an après, Randy Meisner rejoindra The Eagles, Timothy auditionnera une nouvelle fois et sera retenu comme membre de Poco en 1969.

Durant ces années avec Poco, Timothy se mariera avec une femme prénommée Noreen et, en 1971, ils auront un enfant qu'ils appelleront Jeddrah. Mais ils divorceront au milieu des années 70.

Timothy et Poco réaliseront 11 albums. En 1977, Glenn Frey téléphone à Timothy pour qu'il vienne remplacer Randy Meisner mais cette fois au sein des Eagles. Timothy quitte Poco pour rejoindre non sans enthousiasme les Eagles peu de temps après. Après avoir rejoint les Eagles, Timothy tournera beaucoup avec le groupe, il intègrera dans le répertoire Live des Eagles un titre qu'il avait écrit pour Poco, Keep On Tryin', et qu'il interprètera très souvent en tournée. Pour l'album The Long Run, en 1979, Timothy coécrira avec Don Henley et Glenn Frey une chanson qui s'appelle I Can't Tell You Why, qui représente parfaitement le « soft rock californien » de l'époque. Elle montera jusqu'à la 8e place au Billboard. Après la sortie de The Long Run, Timothy et les Eagles tourneront énormément, mais des difficultés apparaissent au sein du groupe, et l'album Live des Eagles (1980) verra le jour dans la douleur. La séparation officielle des Eagles sera annoncée en 1982.

Après la séparation des Eagles, Timothy sera très demandé dans les studios californiens, on peut ainsi le voir faire des chœurs avec nombre d'artistes comme Crosby, Stills & Nash, Toto (il tournera même avec ce groupe en 1983), Karla Bonoff, Jesse Colin Young, Terence Boylan, Steely Dan, Eye To Eye, Elton John, America, Quarterflash, J.D. Souther, Jimmy Buffett, Dan Fogelberg, Sharon O'Neill, Emile Wandelmer, etc. En 1984, il rejoindra Poco pour quelque chœurs sur l'album Inamorata.

Albums solo[modifier | modifier le code]

Playin' It Cool (1984)[modifier | modifier le code]

En 1984, Timothy sort son premier album en solo Playin' It Cool, le disque ouvre sur le titre éponyme coécrit par J.D. Souther, Timothy B Schmit, Josh Leo et Vince Malamed, assez pop/rock avec quelques programmations mais également la présence de guitares, on peut y remarquer les présences de J.D. Souther dans les chœurs, Josh Leo aux guitares et de Vince Malamed aux claviers, Tim Schmit quant à lui assurant les vocaux ainsi que la basse. On poursuit avec Lonely Girl, ballade entièrement synthétique comme le voulait la mode à l'époque, c'est une très bonne mélodie écrite par Josh Leo. Don Henley est présent aux percussions et Carl Wilson des Beach Boys vient assurer quelques chœurs. So Much In Love n'avait pas été enregistré pour l'album et figure à l'origine sur la B.O. du film Fast Times At Ridgemont High, ce titre est une reprise d'une chanson à l'origine interprété par The Tymes et numéro 1 au Billboard en 1963, la voix de Timothy B Schmit est bien mise en avant avec un côté Summertime Beach Boys, ce cover est une réussite incontestable, John Robinson y joue de la batterie et Tim Schmit en plus des voix assure à la basse.

Something's Wrong est un rock assez lourd mais dans un tempo assez lent, un peu dans la tradition de ce que peut faire un Joe Walsh. Le titre est coécrit par Tim Schmit, Vince Melamed et Josh Leo. Don Henley est à la batterie, Steve Lukather (Toto) à la guitare ainsi que Josh Leo et Joe Walsh (Eagles). Voices est un titre entièrement a capella que Tim Schmit avait à l'origine écrit pour les Eagles, mais que ceux-ci n'avait pas retenu. On revient au rock avec Wrong Number avec les présences de Jeff Porcaro (Toto) à la batterie et aux percussions, ainsi que Steve Lukather (Toto) à la guitare et David Paich (Toto) aux claviers. Le titre suivant Take A Good Look Around You est une ballade très bonne facture avec une mélodie qui sait vous accrocher dès la première écoute avec toujours la présence des musiciens de Toto entre autres. Le sommet de l'album est certainement Tell Me What You Dream, mélodie magique comme sait les faire Schmit avec un solo de saxophone et une fin qui vous transporte au fin fond du désert d'Arizona… et bien sûr toujours les présence de Jeff Porcaro et de Steve Lukather. Enfin Gimme Some Money conclut l'album de façon très rock avec Joe Walsh qui fait des siennes à la guitare, Rita Coolidge et David Lasley sont dans les chœurs. Au bout du compte Playin' It Cool est un album réussi avec de très bons moments, qui malheureusement ne marchera que très moyennement aux États-Unis puisqu'il n'atteindra que la 160e place au Billboard.

Timothy B (1987)[modifier | modifier le code]

Timothy B sort le 7 septembre 1987, l'album est coproduit par Dick Rudolph et Bruce Gaitsch. Ce disque marque une évolution dans la musique de Schmit, En effet, la direction musicale y est orientée plus pop / RnB que rock ou country rock. Dans les productions du moment les synthétiseurs prenaient le pas sur les instruments classiques et Timothy B ne déroge pas à la règle. Le titre qui ouvre l'album, Boys Night Out, sera classé 25e au Billboard, ce qui constituera le single le mieux classé que Tim Schmit sortira en solo. Les autres titres notoires figurant sur le CD sont Don't Give Up second single, la ballade Hold Me In Your Heart, la superbe et envoutante ballade Into The Night et le titre Jazz Street. Les autres titres ne sont pas dénués d'intérêt mais on peut certainement regretter l'omniprésence des programmations et des synthétiseurs qui aujourd'hui font que cet œuvre a peut-être moins bien vieilli que l'album précédent Playin' It Cool. Côté musiciens, on remarque les présences de Randy Waldman aux claviers, les guitares étant entièrement assuré par Bruce Gaitsch, la section de cuivres de Jerry Hey et dans les chœurs Siedah Garrett, Julia Tillman Waters, etc.

Tell Me The Truth (1990)[modifier | modifier le code]

Pour son 3e album en solo, Schmit décide de faire appel à différents producteurs David Cole, Bruce Gaitsch, Don Henley, Danny Kortchmar et John Boylan. Cet album au demeurant très agréable réuni ballades, morceaux plus rock avec une touche de RnB. On ouvre avec le titre éponyme qui est un mid-tempo assez rock plutôt réussi. On continue avec Was It just The Moonlight dans la même veine que le titre précédent avec une production très fin années 80, la guitare de Bruce Gaitsch rayonne sur cette chanson. Something Sad est une ballade dont Schmit a le secret, c'est une mélodie imparable qui fait mouche dès la première écoute, Jeff Porcaro (Toto) et Bill Payne (Little Feat) sont présents, Down By The River est un mid-tempo assez bluesy, Schmit peut mieux faire… In Roxy's Eyes revient à la ballade romantique, très réussi, Schmit n'est jamais aussi à l'aise qu'avec ce genre de mélodies qui colle parfaitement à son timbre vocal. Let Me Go est plutôt sympa, Perfect Strangers est un peu trop chargé en percussions à mon goût, un peu surproduit. Avec All I Want To Do, on revient sur le terrain de prédilection de Schmit, la ballade aérienne et très réussi. Tonight est idéal pour parcourir les highways de Californie, un des très bons titres de ce disque. On termine avec For The Children qui est un peu dans l'esprit de Take It To The Limit des Eagles, avec la présence d'une chorale d'enfants… On note outre les musiciens déjà cités les présences sur l'album de Mike Baird et John Robinson à la batterie, de Jai Winding aux claviers et de Siedah Garrett, David Lasley, Maxine Waters et Don Henley dans les chœurs…