Chroniques des années noires

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Chroniques des années noires
Auteur Kim Stanley Robinson
Genre Roman
Science-fiction
Version originale
Titre original The Years of Rice and Salt
Éditeur original Bantam Books
Langue originale Anglais américain
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Date de parution originale février 2002
ISBN original 0-553-10920-0
Version française
Traducteur David Camus
Dominique Haas
Lieu de parution Paris
Éditeur Presses de la Cité
Date de parution octobre 2003
Type de média Livre papier
Nombre de pages 708
ISBN 2258060397

Chroniques des années noires (titre original: The Years of Rice and Salt) est un roman uchronique de Kim Stanley Robinson, publié en 2002.

Bref résumé de l'histoire[modifier | modifier le code]

Cette uchronie décrit à travers des personnages récurrents ce que pourrait être l'histoire du monde si la peste avait éradiqué la quasi-totalité des Européens. La date de divergence entre la réalité et l'uchronie est fixée à 1347 au début de l'épidémie de peste noire.

À travers les destins de trois personnages principaux, membres d'une même jāti, et de leurs réincarnations successives, Kim Stanley Robinson nous raconte une histoire du monde où la Chine, l'Inde et l'islam se battent pour conquérir le pouvoir, imposer leur foi et développer les sciences.

Thèmes[modifier | modifier le code]

Les sujets abordé dans cette œuvre sont : le multiculturalisme, la religion et la nature humaine, la philosophie, le féminisme et l'égalité des droits, la quête de la liberté, les progrès et la science.

Traduction[modifier | modifier le code]

Le titre de la version française est ambigu : la notion d'« années noires » peut être interprétée comme signifiant que le monde décrit dans le roman ne peut être que sombre dans la mesure où, privé d'Occident, il ne peut connaître les Lumières ; alors que le propos du livre est totalement opposé[réf. nécessaire].

Bibliographie[modifier | modifier le code]