Eric Schmidt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne le CEO de Google. Pour Érick Schmitt, le preneur d'otages, voir Affaire de la maternelle de Neuilly.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Schmidt.

Eric Schmidt

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Eric Schmidt en 2011

Naissance 27 avril 1955 (59 ans)
Washington
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Profession Ingénieur en informatique, homme d'affaires
Activité principale Président du conseil d'administration de Google
Formation

Eric Emerson Schmidt, né le 27 avril 1955, à Washington[1], a été le PDG de Google de 2001[2] au 4 avril 2011, date à laquelle il devient président exécutif du conseil d'administration et est remplacé au poste de PDG par Larry Page, cofondateur de Google[3]. Il est également membre du conseil de surveillance de l’université de Princeton dans le New Jersey.

Son père, d'origine allemande, enseignait l'économie à Virginia Tech[4].

Carrière[modifier | modifier le code]

Eric Schmidt a obtenu un diplôme universitaire en électrotechnique de l'université de Princeton et un master et un doctorat en informatique de l'université de Californie à Berkeley. Il est coauteur du logiciel lex.

Eric Schmidt a été chercheur en informatique aux Bell Laboratories et chez Zilog puis au Palo Alto Research Center de Xerox.

En 1983, il rejoint, en tant que directeur technique et directeur général, Sun Microsystems, où il a largement contribué au développement et à la diffusion du langage de programmation Java.

En 1997, il devient président-directeur général et président du conseil d'administration de Novell[5].

En 2001, Eric Schmidt intègre Google à titre de PDG. Il y assume des responsabilités importantes en matière de gestion, de stratégie et d'expertise technologique.

En 2006, il est élu membre de la National Academy of Engineering en reconnaissance de son travail sur le développement des stratégies Internet de Google. Il entre la même année au Conseil d'administration d'Apple, où il siège aux côtés de Steve Jobs, cofondateur et patron de la firme à la pomme, et d'Al Gore, ancien vice-président des États-Unis sous le mandat de Bill Clinton.

En 2007, il devient membre de l'Académie des arts et des sciences américaine. Eric Schmidt est également président du conseil d'administration de la New America Foundation (en) et membre du conseil de surveillance de l'université de Princeton (New Jersey).

En août 2009, il est contraint de démissionner du conseil d'administration d'Apple en raison du risque de conflits d'intérêts entre Apple et Google, notamment sur la téléphonie mobile.

Les stock options dont il dispose dans Google en font aujourd'hui l'un des hommes les plus riches du monde (50e au classement du magazine Forbes de 2010), avec une fortune estimée à plus de 6,2 milliards de dollars[6].

En avril 2011, il quitte sa fonction de PDG pour celles de président exécutif de Google, chargé des affaires extérieures de Google (partenariats, relations commerciales et gouvernementales, et innovation en matière de technologies) et de président du conseil d'administration de Google[7]. Il est remplacé comme PDG par Larry Page, cofondateur de Google[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. James Manyika, Google’s view on the future of business. An interview with CEO Eric Schmidt, The McKinsey Quarterly,‎ septembre 2008 (lire en ligne)
  2. « Qui a peur du Google ? », G.F., Challenges, no 180, 17 septembre 2009, p. 49.
  3. a et b (en) http://googleblog.blogspot.com/2011/01/update-from-chairman.html
  4. http://www.munzinger.de/search/portrait/eric+e+schmidt/0/25559.html
  5. http://hbr.org/2001/05/leading-through-rough-times-an-interview-with-novells-eric-schmidt/ar/1
  6. http://www.forbes.com/forbes-400/list/
  7. (en) http://googleblog.blogspot.com

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :