Frederick T. Frelinghuysen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Frederick T. Frelinghuysen
Frederick T. Frelinghuysen
Frederick T. Frelinghuysen
Fonctions
28e Secrétaire d'État des États-Unis
19 décembre 18816 mars 1885
Président Chester A. Arthur
Prédécesseur James G. Blaine
Successeur Thomas F. Bayard
Sénateur des États-Unis
représentant l'État du New Jersey
1867 – 1869
Prédécesseur William Wright
Successeur John P. Stockton
1871 – 1877
Prédécesseur Alexander Cattell
Successeur John R. McPherson
Biographie
Date de naissance 4 août 1817
Lieu de naissance Millstone, New Jersey (États-Unis)
Date de décès 20 mai 1885 (à 67 ans)
Lieu de décès Newark, New Jersey (États-Unis)
Nationalité Drapeau : États-Unis américaine
Parti politique Whig
Républicain
Conjoint Matilda Elizabeth Griswold
Diplômé de Université Rutgers
Profession avocat

Signature

Frederick T. Frelinghuysen
Secrétaires d'État des États-Unis

Frederick Theodore Frelinghuysen (4 août 181720 mai 1885) est un avocat et homme politique américain, sénateur du New Jersey et Secrétaire d'État sous la présidence de Chester A. Arthur.

Enfance et début de carrière[modifier | modifier le code]

Né dans le New Jersey, son père Frederick Frelinghuysen (1788–1820) meurt lorsqu'il n'a que 3 ans, et il est adopté par son oncle, Theodore Frelinghuysen.

Son grand-père, Frederick Frelinghuysen (1753–1804) était un brillant avocat, soldat lors de la guerre d'indépendance américaine, membre du Congrès continental puis du Sénat.

Son oncle Theodore (1787–1862) était lui aussi sénateur du New Jersey de 1829 à 1835, et candidat du parti Whig à la Vice-présidence aux côtés d'Henry Clay, à l'élection de 1844. Il fut aussi Chancelier de l'Université de New York et président de l'Université Rutgers.

Frelinghuysen est diplômé de l'université Rutgers en 1836 et succède à son oncle dans son cabinet d'avocats en 1839, après son admission au barreau.

Il épouse Matilda Elizabeth Griswold, dont il aura 3 filles et 3 garçons.

Vie politique[modifier | modifier le code]

Procureur général du New Jersey de 1861 à 1867, il est nommé en 1866 sénateur du New Jersey par le gouverneur de l'État pour occuper un siège devenu vacant. Il est ensuite élu à ce poste en 1867 pour la fin de ce mandat, mais battu en 1869.

En 1870, il est nommé par le président Ulysses S. Grant ambassadeur des États-Unis au Royaume-Uni, et confirmé par le Sénat, mais il refuse cette mission.

Il revient au Sénat entre 1871 et 1877, où il est un opposant vigoureux des mesures de Reconstruction proposées par le président Andrew Johnson, et vote contre lui lors de son procès d'Impeachment. Il est également membre de la Commission électorale qui décidera de l'élection disputée de 1876.

Le 12 décembre 1881, il est nommé Secrétaire d'État par le président Chester A. Arthur pour succéder à James G. Blaine, et sert à ce poste jusqu'à l'élection du président Grover Cleveland en 1885.

Retrait et décès[modifier | modifier le code]

Il se retire alors à Newark, où il meurt trois mois plus tard, en mai 1885, à l'âge de 67 ans.

Source[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]


Liens externes[modifier | modifier le code]