Avro York

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Avro York
Vue de l'avion.
Vue de l'avion

Rôle Avion de ligne
Constructeur Drapeau : Royaume-Uni Avro
Équipage 5 (2 pilotes, navigateur, radio, steward)
Premier vol 5 juillet 1942
Mise en service 1944
Retrait 1961
Dimensions
Longueur 23,9 m
Envergure 31,1 m
Hauteur 5 m
Aire alaire 120,5 m²
Masse et capacité d'emport
Max. à vide 18,15 t
Max. au décollage 29,48 t
Passagers 56 passagers
Motorisation
Moteurs 4 V12 Rolls-Royce Merlin à 24 cylindres refroidis par liquide
Puissance unitaire 950 kW
(1 280 ch)
Performances
Vitesse maximale 479 km/h
à 6 400 m
Autonomie 4 800 km
Altitude de croisière 7 010 m
Vitesse ascensionnelle 4,2 m/s
Charge alaire 260 kg/m²

L'Avro 685 York est un avion de ligne quadrimoteur britannique des années 1940/1950.

Conception[modifier | modifier le code]

Le développement de l'Avro 685 York débuta en 1941 sous la désignation « Type 685 » sous la direction de Roy Chadwick. Avro espérait vendre cet avion à la RAF ainsi qu'à divers opérateurs civils après la guerre. L'avion était largement dérivé de l'Avro Lancaster, dont il reprenait les ailes, le train et la dérive.

Le prototype (LV626) fut assemblé par le département expérimental de l'aéroport de Ringway (Manchester) et décolla pour la première fois le 5 juillet 1942. Il avait initialement été prévu le montage d'une dérive double, mais l'augmentation de volume du fuselage nécessita d'adopter une solution à trois dérives pour garantir un contrôle en lacet satisfaisant. Les premiers Avro York furent construits à Ringway, puis à Yeadon (Leeds) et Woodford (Cheshire).

Une machine fut assemblée dans les usines Victory Aircraft au Canada, mais aucune commande ne s'ensuivit. La construction d'une trentaine d'avions avait été prévue et finalement, ce ne sont que des pièces détachées pour cinq machines qui furent construites. Il ne fut finalement assemblé au Canada qu'un unique avion, alors que la guerre touchait à sa fin.

Service opérationnel[modifier | modifier le code]

Le premier York civil (G-AGJA) fut livré à la compagnie British Overseas Airways Corporation (BOAC) en 1944.

Un des prototypes fut converti en lieu de conférence pour Winston Churchill. Cet avion, baptisé « Ascalon » est celui qui emmena Churchill à la conférence de Yalta en 1945. D'autres York servirent notamment à Lord Mountbatten alors vice-roi des Indes, au duc de Gloucester alors qu'il était gouverneur général pour l'Australie (MW104 « Endeavour » - le seul York utilisé par les forces aériennes australiennes) et au leader sud-africain Jan Smuts. Au sein du Transport Command de la RAF, il fut utilisé sur la route des Indes.

Le total des commandes atteint 50 machines civiles plus 208 versions militaires livrées à la RAF dont un grand nombre fut par la suite exploité par des opérateurs civils. Lors du pont aérien sur Berlin, le York accomplit plus de 58 000 missions, ce qui représente presque la moitié de la contribution anglaise, les autres vols étant assurés principalement par des C-47 et des Handley Page Hastings.

Dans les années d'après-guerre, la BOAC utilisa des York sur la ligne Le CaireDurban, anciennement opérée par les hydravions Shorts. L'avion fut aussi utilisé par la British South American Airways ainsi que plein d'opérateurs privés ou pour le transport de fret.

Lorsque le système d'alerte avancé (Dew Line - Distant Early Warning Line) fut implanté au Canada vers la fin des années 1950, l'Avro York fut utilisé comme transport de fret par Associated Airways. Au moins un de ces avions (CF-HAS) fut conservé et remplit toutes sortes de missions jusqu'en 1961.

Variantes[modifier | modifier le code]

  • York Mk I : Transport civil.
  • York C.Mk I : Transport militaire utilise par la RAF.
  • York C.Mk II : Une machine équipée de 4 moteurs en étoile Bristol Hercules XVI.

Utilisateurs[modifier | modifier le code]

Opérateurs civils[modifier | modifier le code]

  • Air Charter ;
  • BOAC ;
  • British South American Airways ;
  • Dan Air ;
  • Eagle Aviation ;
  • Flota Aerea Mercante Argentina ;
  • Hunting Clan Air Transport ;
  • Scottish Airlines ;
  • Skyways ;
  • South African Airways ;
  • Surrey Flying Services.

Opérateurs militaires[modifier | modifier le code]