Avro

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir AVRO.

A.V.Roe & Co, Ltd

Création 1er janvier 1910
Disparition Juillet 1963
Fondateurs Alliott et Humphrey Verdon-Roe
Personnages clés Alliott Verdon-Roe, Roy Chadwick
Siège social Drapeau d'Angleterre Manchester (Angleterre)
Activité Aéronautique - Automobile

Avro Aircraft (Limited) est un constructeur aéronautique britannique disparu. Fondé en 1910, il a produit quelques appareils très célèbres comme l'Avro 504, biplan d'école de la Première Guerre mondiale, le bombardier Avro Lancaster qui joua un rôle essentiel durant la Seconde Guerre mondiale ou le Vulcan qui participa à la Guerre des Malouines. En 1963 il a été absorbé par Hawker-Siddeley.

Des origines à la fin de la Première Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Avro 504

A.V. Roe & Company fut une des premières compagnies au monde constituée dans le seul but de produire des avions puisqu’elle fut créée le 1er janvier 1910 Great Ancoats Street, Brownsfield Mills, Manchester, par Alliott Verdon-Roe (1877-1958) et son frère Humphrey (1879-1949). En 1912 elle a produit le premier monoplan au monde à poste fermé, et devint en 1913 A.V.Roe & Company Limited après entrée au capital de la famille Groves, des brasseurs de Manchester. La même année fut produit l’Avro 504, dessiné par A.V.Roe et Roy Chadwick, dont 8 340 furent construits dans les usines de Hamble, Failsworth, Miles Platting and Newton Heath sur une période d’une vingtaine d’années. Cet excellent avion d’école fut également construit pas des sous-traitants et sous licence à l’étranger.

Du biplace Avro 504 au bombardier Lancaster[modifier | modifier le code]

Malgré le succès de l’Avro 504 les années qui suivent la fin de la Première Guerre mondiale furent difficiles, l’Avro Avian rencontrant une forte concurrence. En août 1920 Crossley Motors (en), entreprise automobile voisine à la recherche de surfaces pour produire des carrosseries automobiles, acheta 68,5 % du capital d'A.V.Roe and Co. Avro devait alors produire, outre des avions, des carrosseries en aluminium sur une armature en bois adaptables sur un châssis de Ford T, l’ensemble étant commercialisé sous le nom Avrolite. L’usine Avro de Newton Heath, Manchester, a également produit environ 500 Harper Runabout, sorte de scooter tricycle.

En 1924 l’aérodrome d’Alexandra Park, au sud de Manchester, où avaient été testées les productions de guerre, fut abandonné, l’entreprise se repliant à New Hall Farm, Woodford, dans le Cheshire.

Avro Lancaster B.I

En 1928 Crossley Motors (en) céda A.V.Roe & Co Ltd à Armstrong Siddeley Development Co.Ltd. L’entreprise conserva son identité et Roy Chadwick fut confirmé à la tête du bureau d’études, mais les frères Roe préférèrent vendre leurs parts pour prendre une participation majoritaire au chantier naval S.E.Saunders, à Cowes, dans l’Ile de Wight et se lancer dans la construction d’hydravions. En 1935 Avro devint une filiale du groupe Hawker-Siddeley Aircraft Co Ltd, tandis que le Tutor parvenait enfin à remplacer l’Avro 504.

À la veille de la guerre apparut un petit bimoteur de transport, l’Anson, dont les évènements feront un patrouilleur naval et surtout un excellent avion d’entraînement multimoteur. Revenant aux productions de guerre, Avro fournira aux alliés les bombardiers Lincoln, Manchester et surtout Lancaster, dont plus de 7 000 exemplaires furent produits avant de donner naissance au Lancastrian de transport et surtout au Schackleton, patrouilleur maritime qui resta en service 41 ans dans la RAF... un record !

Avro Vulcan

Difficile retour à l'économie de paix[modifier | modifier le code]

Les années suivant la fin de la Seconde Guerre mondiale furent plus difficiles. L’avion de transport commercial pressurisé Tudor, fut un échec, malgré sa participation aux côtés du York, plus ancien, au fameux pont aérien de Berlin : BOAC annula sa commande, le Tudor pouvant difficilement rivaliser avec ses concurrents Bristol, Canadair, Douglas, Handley Page ou Lockheed. Le Vulcan, bombardier conventionnel ou ravitailleur en vol, fut le dernier appareil militaire de la firme, participant encore à la campagne des Falklands en 1982.

Âme de la firme, directement responsable de ses principaux succès, Roy Chadwick disparut le 23 août 1947 dans un stupide accident survenu au prototype Tudor 2. Il fut remplacé par son assistant, S. Davies.

Avro Canada[modifier | modifier le code]

Avro Canada CF-100 Canuck

En juillet 1945 A.V.Roe & Co Ltd tenta de se diversifier en rachetant au gouvernement canadien Victory Aircraft Ltd (en), qui avait produit durant la Seconde Guerre mondiale des Avro Anson et des Lancaster dans son usine de Malton, près de Toronto. Devenue A.V. Roe Canada Ltd, généralement simplifié en Avro Canada, l'usine canadienne a produit un intéressant intercepteur à réaction, le Avro CF-100 Canuck, puis dans les années 1950 lancé le développement de l'Arrow, merveille de technologie qui ne dépassa pas le stade de prototype..(sic) Outre les considérables dépassements de coût du programme, le gouvernement canadien fut sensible à la tendance générale condamnant les intercepteurs purs. Avro Canada fut racheté en 1962 par de Havilland of Canada Ltd.

Absorbé par Hawker-Siddeley[modifier | modifier le code]

Développé durant les années 1950, le biturbopropulseur de transport Avro 748 fut le dernier succès commercial de la firme de Manchester, adopté par la RAF comme Avro Andover, exporté vers plusieurs pays du Commonwealth et apprécié par les utilisateurs civils. Incorporée au groupe Hawker-Siddeley en 1955, A.V.Roe & Co Ltd fusionna le 1et juillet 1963 avec Armstrong-Whitworth pour former la Division Avro Whitworth de Hawker Siddeley Aviation Ltd.

Avro RJ 100 de British Airways

Le nom et la lignée ne devaient pas disparaître pour autant : Hawker Siddeley rebaptisa Avroliner un appareil commercial à décollage et atterrissage court devenu depuis Avro RJ et l’Avro 748 servant de base de développement au Bae ATP.

Liste des appareils[modifier | modifier le code]

A.V.Roe & Company/Avro Aircraft (Ltd)[modifier | modifier le code]

Avro Canada[modifier | modifier le code]

L'Avrocar numéro 2 en vol

Références[modifier | modifier le code]

  • (en) Harry Holmes, Avro : the history of an aircraft company, Ramsbury, Crowood,‎ 2004 (ISBN 1-861-26651-0)
  • (en) A.J. Jackson, Avro aircraft since 1908(Putnam's British aircraft), City, Putnam Aeronautical,‎ 16 mars 1989, 480 p. (ISBN 978-0851778341).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :