Avro 641 Commodore

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Avro 641 Commodore
Image illustrative de l'article Avro 641 Commodore

Constructeur aéronautique Drapeau : Royaume-Uni A.V.Roe & Co
Type Grand tourisme
Premier vol 1934
Mise en service 1934
Date de retrait 1941
Motorisation
Moteur 1 Armstrong Siddeley Lynx IVC de 215 ch
Dimensions
Envergure 11,38 m
Longueur 8,31 m
Hauteur 3,05 m
Surface alaire 28,5 m2
Nombre de places 1 pilote + 4 passagers
Masses
Masse à vide 1 017 kg
Masse maximum 1 591 kg
Performances
Vitesse de croisière 177 km/h
Vitesse maximale (VNE) 209 km/h
Vitesse ascensionnelle 3,6 m/s
Distance franchissable 805 km

L'Avro 641 Commodore est un avion monomoteur de grand tourisme britannique de l'Entre-deux-guerres.

Description[modifier | modifier le code]

Après avoir construit le triplace Avro 639 Cabin Cadet (en), Roy Chadwick dessina un appareil pour 5 personnes. Ce biplan à ailes décalées avait une structure en tubes d’acier et un train principal caréné semi-cantilever. Seul le plan inférieur comportait des ailerons et son porte-à-faux était tenu par un mat profilé prenant appuis au sommet de la cabine, sur le cadre recevant le longeron arrière du plan supérieur. Équipé pour le vol de nuit[1], le Commodore était entraîné par un moteur 7 cylindres en étoile Armstrong Siddeley Lynx sous un profond capot NACA, entrainant une hélice bipale[1].

6 exemplaires construits[modifier | modifier le code]

Le premier exemplaire [G-ACNT, c/n 691] fut livré à son propriétaire le 24 mai 1934[2] et ferraillé en octobre 1939. Les deux suivants [G-ACRX, c/n 700 et G-ACUA, c/n 721] furent vendus par Airworks Ltd en 1936 à des clients égyptiens. Au début de la Seconde Guerre mondiale ils furent réquisitionnés par la Force aérienne égyptienne, qui les utilisa comme avions de liaison jusqu’en 1941.

Deux autres appareils furent livrés à des clients britanniques. Le [G-ACUG, c/n 722] fut réquisitionné par l’Air Transport Auxiliary le 15 février 1942 comme [DJ710] et détruit sur accident le 10 août suivant, le second [G-ACZB, c/n 729] utilisé brièvement par le No 17 OTU de Cranfield [HH979].

Le dernier Commodore fut vendu au Maharajah de Viziangram [VT-ANF, c/n 759] mais se révéla inadapté aux conditions climatiques indiennes. Il fut renvoyé en Grande-Bretagne et ferraillé à Woodford en 1935[2].

Sources[modifier | modifier le code]

  1. a et b Flight 31 mai 1934 p.533/539
  2. a et b A.J. Jackson

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]