Autopia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Autopia
Autopia au Disneyland d'Anaheim en 2005.
Autopia au Disneyland d'Anaheim en 2005.
Autre(s) nom(s) : Tomorrowland Indy Speedway, Grand Circuit Raceway
Ancien(s) nom(s) : Tomorrowland Autopia, Junior Autopia, Midget Autopia, Fantasyland Autopia
Grand Prix Raceway, Tomorrowland Speedway
Localisation
Parc : Disneyland
Zone : Fantasyland et Tomorrowland
Lieu : Anaheim, Drapeau des États-Unis États-Unis
Coordonnées
géographiques
33° 48′ 46″ Nord 117° 54′ 59″ Ouest / 33.812649, -117.916402
Ouverture : 17 juillet 1955
Parc : Magic Kingdom
Zone : Tomorrowland
Lieu : Orlando (Floride), Drapeau des États-Unis États-Unis
Coordonnées
géographiques
28° 25′ 10″ Nord 81° 34′ 45″ Ouest / 28.419406, -81.579285
Ouverture : 1er octobre 1971
Parc : Tokyo Disneyland
Zone : Tomorrowland
Lieu : Tokyo, Drapeau du Japon Japon
Coordonnées
géographiques
35° 37′ 53″ Nord 139° 52′ 44″ Est / 35.631442, 139.878871
Ouverture : 15 avril 1983
Parc : Disneyland (Paris)
Zone : Discoveryland
Lieu : Marne-la-Vallée, Drapeau de la France France
Coordonnées
géographiques
48° 52′ 24″ Nord 2° 46′ 44″ Est / 48.873224, 2.778905
Ouverture : 12 avril 1992
Parc : Hong Kong Disneyland
Zone : Tomorrowland
Lieu : Hong Kong, Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Coordonnées
géographiques
22° 18′ 46″ Nord 114° 02′ 30″ Est / 22.312731, 114.041764
Ouverture : 13 juillet 2006
Données techniques
Concepteur(s) : Walt Disney Imagineering
Type : Voiture miniature avec rail de guidage
Durée du tour : environ 5 min
Age minimum
requis pour l'accès :
7 ans

Autopia est une attraction des parcs à thèmes de la Walt Disney Company. Elle consiste en un circuit composé de voitures miniatures qui suivent un rail de guidage. Elle existe sous le nom de Tomorrowland Indy Speedway au Magic Kingdom et de Grand Prix Raceway à Tokyo Disneyland, et où concept de base est très légèrement différent. Son nom est une contraction de « automobile utopia ».

Définition[modifier | modifier le code]

  • Autopia est une vision futuriste des autoroutes. Le décor représente la nature traversée par les autoroutes.
  • Tomorrowland Indy Speedway et Grand Prix Raceway adoptent un thème sur les circuits de courses. Les véhicules sont des bolides (F1 ou Indy Car) et des gradins forment la file d'attente.

Historique[modifier | modifier le code]

Imaginé par Walt Disney en personne, le concept de base de l'attraction était de montrer aux jeunes et moins jeunes, les bénéfices futurs des autoroutes afin de simplifier les échanges routiers. Lors de l'ouverture de l'attraction originale en 1955, le président Eisenhower devait signer une loi sur les [autoroutes] inter-état. Petit à petit le principe changea pour devenir une attraction où les jeunes pouvait apprendre à conduire et où les moins jeunes pouvait être conduits par leurs enfants.

Avant l'ouverture du parc, les véhicules furent testés sans pare-chocs et furent plus ou moins détruits par les testeurs. Des pare-chocs furent placés à l'avant et à l'arrière des voitures mais il restait un problème avec les collisions. Les chocs en diagonale étaient encore fréquents et dangereux. Un rail de guidage fut donc ajouté afin d'éviter tout risque d'accident ou de sorties de route.

Les attractions[modifier | modifier le code]

Disneyland[modifier | modifier le code]

Autopia à Disneyland en 1996.

Autopia est l'une des attractions ouverte avec le parc, même si elle changea plusieurs fois de forme entre-temps. Elle ouvrit d'abord sous le nom de Tomorrowland Autopia (le 17 juillet 1955) au nord du land, où elle se trouve toujours. Mais d'autres déclinaisons ouvrirent au sein du parc:

  • Junior Autopia à Fantasyland
  • Midget Autopia à Fantasyland
  • Fantasyland Autopia (aussi appelée temporairement Rescue Rangers Raceway)

Elles ont toute été fermées et leurs espaces parfois réutilisés afin d'agrandir la seule restante, Autopia.

Tomorrowland Autopia[modifier | modifier le code]

C'est l'attraction d'origine. Son entrée se situait à l'emplacement de celle de l'actuelle Autopia, entre la gare du monorail et de la gare du Skyway. Elle consistait en un toit triangulaire. Le circuit s'étalait lui entre le lagon et le chemin de fer du Disneyland Railroad.

Les véhicules étaient des prototypes construits à moins de 40 exemplaires chacun jusqu'au modèle IV. Ensuite avec l'expérience les ingénieurs de Walt Disney Imagineering parvinrent à trouver de bon compromis techniques et de sécurité avec le Mark V[1]. Mais c'est avec le Mark VII qu'arriva la réussite à partir de 1967. Il est encore utilisé en 2005 pour Hong Kong Disneyland. Cette version permettait d'avoir à la fin du circuit, un permis/diplôme de conduite[2].

Cette attraction a ouvert avec le parc Disneyland, c'est une attraction du Disneyland d'origine


Junior Autopia[modifier | modifier le code]

Cette attraction était prévue pour les jeunes et adolescents. Elle se situait de l'autre côté du lagon des sous-marins (Submarine Voyage) par rapport à Tomorrowland Autopia. Le circuit était plus petit mais avec des véhicules similaires. Un bloc de bois a même été ajouté sur les pédales pour permettre aux plus jeunes de conduire[3]. Elle fut fermée en 1958 pour être agrandie et devenir Fantasyland Autopia.

Midget Autopia[modifier | modifier le code]

Midget Autopia fut la plus petite version des trois Autopia ayant opérée simultanément de 1957 à 1966. Elle est située entre les bateaux de Storybook Land Canal et l'entrée de Motor Boat Cruise. Soit plus au nord que ces consœurs. L'emplacement est actuellement celui de l'entrée de Mickey's Toontown et de It's a Small World. C'est justement pour cette dernière que fut détruit l'attraction en 1966, et l'espace libéré fut pavé.

Elle consistait en une balade dans la campagne à bord de voiture deux places avec deux volants pour les enfants jusqu'à 7 ans[4]. L'attraction fut toutefois démantelée et offerte à la ville de Marceline dans le Missouri, ville où vécut Walt Disney[4]. Elle y amusa les enfants quelques années. Un des véhicules utilisés pour cette attraction est exposé comme statue dans l'attraction actuelle.

Fantasyland Autopia[modifier | modifier le code]

Logo disney-Autopia old.gif

Fantasyland Autopia a ouvert le 1er janvier 1959 comme une version rallongée de la Junior Autopia[5]. Elle copiait le concept et la forme de la Tomorrowland Autopia et ce jusqu'en 1991. Ainsi l'entrée de l'attraction située au pied du Matterhorn Bobsleds, de l'autre côté du lagon des Submarine Voyage, avait la même forme triangulaire et un logo semblable. Le circuit avait une longueur comparable et croisé celui de son jumeau, mais un décor différent.

En 1991, de mars à novembre, lors d'une promotion publicitaire pour la télévision baptisée Disney's Afternoon Avenue, l'attraction reçut un nouveau thème basé sur la série télévisée d'animation Tic et Tac, les rangers du risque (Chip 'n Dale Rescue Rangers) et renommée Rescue Rangers Raceway[5]. Après la fin de la promotion en 1992, l'attraction ne fut ouverte que temporairement[5] jusqu'à sa fermeture conjointe avec Tomorrowland Autopia en 1999. D'autres attractions liées à Disney's Afternoon Avenue virent le jour tel que Baloo's Dressing Room, aussi de manière temporaire.

Autopia (par Chevron)[modifier | modifier le code]

Logo Disney-Autopia DL.gif

La fermeture conjointe de Fantasyland Autopia et Tomorrowland Autopia en 1999 était due à l'accord trouvé avec la société Chevron pour être partenaire de ce type d'attraction à Disneyland. La nouvelle attraction s'appelle simplement Autopia parfois « Autopia, présenté par Chevron » et regroupe les deux circuits.

Une nouvelle flotte de véhicules a été dessinée pour l'occasion, pour remplacer la Chevrolet Corvette. Trois types de véhicules différents furent créés :

Une rumeur voudrait que le contrat avec Pixar amène Disney à rénover l'attraction afin d'être en adéquation avec le film Cars (2006). Aucune fermeture n'est prévue pour le moment et une information officielle indique la création d'une section thématisée sur Cars dans le parc voisin de Disney's California Adventure[6].

Cette attraction bénéficie du système FastPass


Magic Kingdom[modifier | modifier le code]

Entrée de l'attraction

L'attraction s'appelait à l'origine Grand Prix Raceway et avait pour thème une course de voitures sur un circuit automobile. Leurs routes n'avaient donc plus leur aspect futuriste voulu par Walt Disney. Le partenaire de l'attraction était Goodyear, et ce dernier fournit tous les pneus des véhicules Mark VII à la carrosserie plus aérodynamique.

L'attraction fut allongée en 1973 pour inclure un virage au nord. Mais en 1988, une partie du circuit fut coupée afin de construire le Mickey's Birthdayland, depuis devenu Mickey's Toontown Fair[8] . L'aspect resta lui sensiblement identique jusqu'en 1994 où à la faveur du nouveau thème de Tomorrowland, le décor fut changé pour correspondre à la vision du futur dans les années 1950. Le nom changea en 1996 en Tomorrowland Speedway[8] puis à nouveau en 1999 pour Tomorrowland Indy Speedway mais le circuit et les véhicules restent les mêmes.


Tokyo Disneyland[modifier | modifier le code]

L'attraction appelée ici Grand Circuit Raceway, est basée sur la version du Magic Kingdom et est restée inchangée depuis son ouverture en 1983[8]. Elle possède un circuit en forme de « 8 » et un important gradins comme un circuit réel d'où les visiteurs peuvent regarder les « pilotes ».


Disneyland Paris[modifier | modifier le code]

L'attraction reprend le nom de l'attraction de Disneyland mais avec un thème légèrement différent, dans un certain sens unique. Le circuit lui reprend le principe des routes du futur, d'où son nom Highway of Tomorrow. Selon la définition exacte de l'attraction, « Autopia est un endroit où la ville, la nature et les autoroutes vivent en parfaite harmonie ». Les visiteurs traversent la ville de Solaria représentée par une structure métallique simulant des gratte-ciels.

Elle s'inspire du film de Walt Disney Magic Highway des années 1950 qui présentait les autoroutes avec la science-fiction des années 1930. Ce thème n'était pas en parfaite adéquation avec celui de Discoveryland. Les véhicules sont plus proches des jouets en raison du premier partenaire Mattel. Les imagineers ont associé la longueur du circuit du Magic Kingdom à la complexité de celui de Disneyland et depuis fin 2008 un permis/diplôme de conduite et même une nouvelle enseigne et une photolocation existe.


Hong Kong Disneyland[modifier | modifier le code]

Enseigne de l'attraction.

L'attraction se situe presque en totalité en dehors de la limite marquée par la voie du Hong Kong Disneyland Railroad. Sa construction fut décidée peu avant l'ouverture du parc. L'attraction possède des effets d'éclairage, son thème étant basé sur les extra-terrestres. Cet Autopia a la particularité d'être le premier à disposer de véhicules fonctionnant à l'électricité. Les bruits de moteurs étant inexistants, un système audio est installé sur chaque véhicule pour le simuler.


Liens externes[modifier | modifier le code]

  • (en) Yesterland un site sur les attractions disparues de Disneyland.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les modèles de véhicules pour Autopia se nomment Autopia Mark x afin de les différencier des Monorail Mark x du Disneyland Monorail.
  2. a et b (en) Dave Smith, Disney A to Z: The Updated Official Encyclopedia, p. 38
  3. a et b (en) Dave Smith, Disney A to Z: The Updated Official Encyclopedia, p. 304
  4. a, b, c et d (en) Dave Smith, Disney A to Z: The Updated Official Encyclopedia, p. 371
  5. a, b, c et d (en) Dave Smith, Disney A to Z: The Updated Official Encyclopedia, p. 197
  6. (en) Why For $1.2 billion may not be enough to cover the retheming of Disney's California Adventure
  7. a, b, c, d, e, f, g, h et i http://www.hiddenmickeys.org/Disneyland/Secrets/Tomorrow/Autopia.html Fun Facts of Disneyland's Autopia
  8. a, b, c, d et e (en) Dave Smith, Disney A to Z: The Updated Official Encyclopedia, p. 243
  9. (en) Dave Smith, Disney A to Z: The Updated Official Encyclopedia, p. 563