Great Moments with Mr. Lincoln

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Great Moments with Mr. Lincoln
Localisation
Parc : Disneyland
Zone : Main Street USA
Lieu : Anaheim, Drapeau des États-Unis États-Unis
Coordonnées
géographiques
33° 48′ 37″ N 117° 55′ 07″ O / 33.810305, -117.91852933° 48′ 37″ Nord 117° 55′ 07″ Ouest / 33.810305, -117.918529
Ouverture : 18 juillet 1965
20 février 2005
Fermeture : 1er janvier 1973
septembre 2006 (temporaire)
Données techniques
Concepteur(s) : WED Enterprises
Type : Spectacle
Nombre de places : 500 place(s)

Great Moments with Mr. Lincoln était une attraction conçue par Walt Disney et son équipe de WED Enterprises pour le pavillon de l'état d'Illinois à la Foire internationale de New York 1964-1965. Elle fut ensuite déménagée à Disneyland et ouvrit le 18 juillet 1965 le lendemain du 10e anniversaire du parc.

L'attraction fut fermée en 1973 pour être remplacée par The Walt Disney Story qui ferma toutefois dès 1975 pour permettre le retour de Great Moments with Mr. Lincoln mais sous le nom The Walt Disney Story featuring Great Moments with Mr. Lincoln car une partie de l'exposition sur Walt Disney était toujours présentée.

L'attraction est à nouveau fermée en 2005 pour laisser temporairement la place à une autre exposition, en honneur des 50 ans de Disneyland au sein de la cérémonie Happiest Homecoming on Earth. L'attraction a rouvert après la fin de cette cérémonie.

Historique[modifier | modifier le code]

Walt Disney et Abraham Lincoln[modifier | modifier le code]

Walt Disney était fasciné par Abraham Lincoln depuis sa plus tendre jeunesse. Il récita souvent le célèbre Discours de Gettysburg devant sa classe à l'école primaire ou en dehors.

Avec le succès de Disneyland, Walt envisagea en 1958 une extension de Main Street, USA, nommée Liberty Street. Cette rue plus ou moins parallèle à Main Street devait évoquer non pas l'époque de la fin du XIXe siècle mais l'époque coloniale. L'attraction principale devait être une présentation de tous les présidents américains. Walt voulait que ces personnalités soient animées mais la technologie de l'époque ne le permettait pas. Les Imagineers concentrèrent leurs efforts sur la résolution de ce problème est se lancèrent dans le développement des audio-animatronics.

Après la reproduction d'oiseaux en 1963 avec l'attraction Enchanted Tiki Room puis d'un danseur-marionnette, ils s'attaquèrent à un être humain grandeur nature. Walt se remémore sa jeunesse et pense à Abraham Lincoln.

Robert Moses rencontre Abraham Lincoln[modifier | modifier le code]

Peu après, Robert Moses artisan de la rénovation de New York entre 1930 et 1950 approche Walt. Il lui demande de participer à la Foire internationale de New York 1964-1965 en fournissant des attractions digne du parc Disneyland aux nombreux pavillons des états et sociétés présents. Walt accepte principalement pour sonder l'opinion du public concernant son projet X. Moses visite en compagnie de Walt les studios Disney de Burbank. Walt s'attarde surtout avec les Imagineers. Moses ne montre pas beaucoup d'intérêt pour les attractions en cours de développement.

Walt lui montre alors le prototype électronique du personnage de Lincoln. Moses est stupéfait des possibilités de cette technologie et demande à Walt, plutôt insiste pour, que ce robot soit présent à la foire. Walt, pensant que le robot nécessitait plusieurs années de développement et ne serait pas prêt à temps, dut motiver ses troupes pour essayer de présenter Lincoln à la foire. Pendant ce temps Moses proposait à l'État d'Illinois de présenter cette attraction dans leur pavillon encore incomplet.

Le robot fonctionnait bien au studio mais posa de nombreux problèmes à New York. Walt voulut même annuler la présentation à la presse pour des raisons techniques. Mais une fois les problèmes résolus, "M Lincoln" se présenta et discourut devant des foules quotidiennes de visiteurs. Ce prototype était le premier audio-animatronic humain.

La nouvelle maison de Lincoln[modifier | modifier le code]

Avec la fin de la foire et le succès de cette présentation, Walt Disney décide de continuer à présenter M Lincoln au public. L'Opera House, un théâtre de 500 places, situé à l'entrée de Disneyland dans Main Street, USA est réquisitionné pour l'accueillir. L'attraction ouvre le 18 juillet 1965.

Le 1er janvier 1973, la société Disney décide de rendre hommage à Walt Disney et d'utiliser l'espace de l'Opera House de Main Street. Great Moments with Mr. Lincoln est donc fermé et remplacé par The Walt Disney Story, une rétrospective sur Walt.
La fermeture provoque une vive protestation car Lincoln est une partie intégrante de l'œuvre de Walt. De plus la population locale était à l'époque majoritairement républicaine et Lincoln fut le premier président américain issu de ce parti. Les services de Disney reçurent de nombreux courriers et appels de mécontentement. La direction décida de présenter le film commémoratif et l'audio-animatronic. La nouvelle attraction combinée ouvrit le 12 juin 1975 sous le nom The Walt Disney Story Featuring Great Moments with Mr. Lincoln et durait près de 40 min.

Lincoln réinventé[modifier | modifier le code]

Au début des années 1980, les imagineers cherchent à améliorer la technologie des audio-animatronics, Lincoln compris. Le centre d'étude biomédicale de l'Université de l'Utah est contacté pour travailler sur une plus grande ressemblance des membres artificiels. Les audio-animatronics sont petit à petit remplacés par des versions au mouvement plus réaliste.
En 1984, l'attraction est donc mise à jour, le robot de Lincoln remplacé mais le reste subit aussi quelques modifications :

  • le film commémoratif sur Walt Disney est supprimé réduisant la durant du spectacle de 28 min
  • la musique du fond sonore, Battle Hymn of the Republic, est remplacée par Golden Dream emprunté à l'attraction The American Adventure d'EPCOT
  • le texte de Linclon est légèrement coupé. Les références à la Providence divine sont ainsi retirées.

Malgré ces changements assez importants le nom de l'attraction reste identique, et long, The Walt Disney Story Featuring Great Moments with Mr. Lincoln

Une attraction au destin erratique[modifier | modifier le code]

Durant environ 15 ans l'attraction est restée sensiblement la même. À la fin des années 1980, des rumeurs de remplacement par Jim Henson's MuppetVision 3D avaient toutefois lancée une levée de boucliers de la part des associations locales. L'attraction des muppets ouvrit en 2001 dans le parc mitoyen de Disney's California Adventure à juste un peu plus de 200 m.

En 2001, l'attraction subit une nouvelle mise à jour. Le spectacle fut sous-titré Un voyage à Gettysburg et les ingénieurs introduisirent un effet stéréophonique à son déphasé. Le public joue le rôle des soldats de l'Union présent lors du discours. Cette version ferma en février 2005 pour laisser la place à l'attarction temporaire Disneyland: The First 50 Magical Years, l'une des composantes du Happiest Homecoming on Earth.

Les attractions[modifier | modifier le code]

A la Foire Internationale[modifier | modifier le code]

La version de l'attraction présentée à la foire internationale de New York entre 1964 et 1965 insisté sur les origines de la carrière politique de Lincoln dans l'Illinois (à partir de 1837). L'état était le partenaire de l'attraction. L'hymne de l'Illinois était chantée au début puis la musique composée par Buddy Baker, compositeur chez Disney, prenait la suite.

Comme les versions suivantes de l'attraction, le spectacle débuté par un film sur la vie de Lincoln, sa jeunesse, ses débuts en politique et sa présidence. Ensuite l'écran se soulevait pour laisser la place à Lincoln assit sur un fauteuil. Le robot se levait et entamé son discours.

À la fin du discours, l'hymne The Battle Hymn of the Republic était chanté par une chorale invisible tandis qu'un coucher de soleil à l'arrière plan se transformait en une bannière étoilée faite de nuages et d'étoiles.

Disneyland[modifier | modifier le code]

Walt Disney offrit à "M. Lincoln" une maison permanente au sein de Opera House sur Main Street U.S.A à Disneyland. L'attraction ouvrit le 18 juillet 1965 soit le lendemain du 10e anniversaire du parc. L'état d'Illinois, partenaire durant la foire de New York ne souhaita pas poursuivre et fut remplacée par la Gulf Oil Company.

L'attraction était l'une des rares avec un ticket Complimentary et donc gratuite jusqu'en 1984 année de la disparition du système des coupons à Disneyland. La raison de cette gratuité était que Walt Disney considérait comme important que les plus jeunes puissent voir le spectacle consacré à Lincoln.

L'audio-animatronic a été rénové et reprogrammé en 1984 avec l'utilisation de nouvelles technologies[1].

Un voyage à Gettysburg[modifier | modifier le code]

Le saviez-vous ?[modifier | modifier le code]

  • La voix originale de Lincoln a été enregistrée par l'acteur américain Royal Dano[1]. La ressemblance fut confirmée par l'un des derniers survivant de la guerre de sécession ayant rencontré le président Lincoln.[réf. nécessaire] Walt appréciait Lincoln et voulait une voix la plus proche possible. Dans la version Un voyage à Gettysburg la voix est celle de Warren Burton.
  • Le visage de Lincoln a été sculpté par Blaine Gibson. Ce dernier obtint une copie du masque réalisé par Leonard Volk à Chicago en 1860.
  • D'après l'imagineer Marc Davis, le robot de Lincoln fonctionna à la foire internationale de 1964 correctement pendant 30 secondes avant de faire des mouvement irréalisable par un humain normal. Ce serait la raison du désir de Walt d'annuler la présentation de l'attraction à la presse.
  • Le discours original de Lincoln a été composé à partir de différents discours qu'il a prononcé. Il a été écrit par James Algar qui fut aussi le principal auteur et producteur du spectacle. L'un des extraits provient de l'éloge fait par Lincoln pour Henry Clay.
  • Pendant que l'acteur Royal Dano enregistré le texte du spectacle, Walt était présent pour "diriger" sa prestation. Lors de la première lecture, toutes les personnes présentes disaient que c'était parfait, sauf Walt. Walt le fit répéter encore et encore jusqu'à ce que Dano se sente si fatigué qu'il pense ne pas avoir fait du bon travail. Walt lui dit alors que c'était parfait. Walt pensait que Lincoln était un homme très fatigué et aussi un homme stressé, c'est pourquoi Walt "demanda" à avoir un ton fatigué naturel.
  • Le narrateur récurrent de Disney, Paul Frees fut aussi celui de l'attraction à la Foire de New York et de la version originale à Disneyland ainsi que certain personnages secondaires du film. C'est Corey Burton, à la voix très proche, qui le remplace dans la dernière version.
  • D'après la femme de Walt, Lillian Disney, et ses filles Diane et Sharon à chaque fois qu'il allait voir le spectacle, il pleurait à la fin. Il prétendait souvent avoir quelque chose dans l'œil.
  • La salle à la sortie de l'attraction comprend une fresque nommée Fifth Freedom Mural de 16 m de long qui représente certaines personnalité ayant atteint la popularité grâce à la cinquième liberté, celle de libre entreprise, dont parmi elle Walt Disney[4].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Disneyland: The Nickel Tour by Bruce Gordon and David Mumford. Camphor Tree Publishers, 1995. (ISBN 0-9646059-0-2)
  • Remembering Walt by Amy Boothe Green and Howard E. Green. Hyperion Press, 1999. (ISBN 0-7868-6348-X)
  • Great Moments with Mr. Lincoln Guidebook for Guests with Disabilities by Disneyland. Disneyland, circa 1996.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en) Dave Smith, Disney A to Z: The Updated Official Encyclopedia, p. 245
  2. a et b (en) The Imagineers, Disneyland: An Imagineer's-Eye Tour , p. 20
  3. (en) Dave Smith, Disney A to Z: The Updated Official Encyclopedia, p. 41
  4. (en) Dave Smith, Disney A to Z: The Updated Official Encyclopedia, p. 207