Mystic Manor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mystic Manor
Mystic Manor en mars 2013.
Mystic Manor en mars 2013.
Localisation
Parc : Hong Kong Disneyland
Zone : Mystic Point
Lieu : Hong Kong, Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Ouverture :
Données techniques
Concepteur(s) : Walt Disney Imagineering
Type : Parcours scénique

Mystic Manor (chinois traditionnel : 迷離大宅) est une attraction de type parcours scénique.

Le principe[modifier | modifier le code]

Le 30 juin 2009, la Walt Disney Company a annoncé officiellement le plan d'expansion du parc Hong Kong Disneyland avec l'ouverture de deux nouveaux lands thématiques ; Grizzly Gulch et Mystic Point[1]. De nombreux concept art et plans de l'attractions ont été présentés lors de la D23 Expo, qui a eu lieu du 11 au 13 septembre 2009. 40 ans plus tôt, lors de la conception de la Haunted Mansion originale, les imagineers Disney avaient travaillé sur un projet d'une attraction sur un thème sombre nommé « Museum of Weird » (Musée de l'étrange). Le projet n'a pas abouti sous cette forme mais a été en parti repris dans la conception de Mystic Manor. Le concept de Museum of Weird était la visite d'une collection d'objets macabres du monde entier[2].

La storyline autour de Mystic Manor reprends cette idée de musée puisque le bâtiment est présenté comme appartenant au célèbre explorateur Lord Henry Mystic, membre de la Society of Explorers and Adventurers (le même club fictif auquel appartiendrai Harrison Hightower III, le propriétaire de la Tower of Terror de Tokyo DisneySea). Grand voyageur et collectionneur, Lord Henry Mystic aurait fait édifier ce manoir en hauteur, au cœur d'une dense et inexplorée forêt tropicale... Le style architectural du manoir est inspiré par le manoir Carson, situé à Eureka, en Californie. Il décide de transformer sa demeure en musée privée pour présenter au public son trésor venue des quatre coins du monde.

L'histoire nous transporte en 1908, à l'époque où le Lord est toujours en vie et explore le monde. Il possède pour animal de compagnie, un petit singe nommé Albert, qui accompagnera les visiteur pendant la visite. Une des dernières merveilles rapportées par Lord Henry Mystic est une boîte à musique mystique. Albert a pour consigne de ne pas l'ouvrir, mais le petit singe est sur le point de faire une grosse bêtise en ouvrant la boîte et laisse ainsi s'échapper les esprits qu'elle contenait.

Les esprits libérés donnent vie aux autres éléments du musée et les visiteurs, embarqués dans des véhicules sans rails, comme dans Challenge of Tutankhamon à Walibi Belgium ou Pooh's Hunny Hunt à Tokyo Disneyland [3] parcourent les différentes scènes, animées par cette force surnaturelle. Ils traversent ainsi la salle de musique, la salle où sont exposés les objets greco-romains, la salle consacrée à la mythologie nordique, la salle d'armes, la salle égyptienne puis tribale et enfin chinoise. Dans la dernière scène, on retrouve Albert qui tente de refermer la boîte. Au dernier moment il y parvient et tout redevient normal. A la sortie, les visiteurs rencontrent Lord Henry Mystic, qui semble ne pas être au courant de la mésaventure.

La partition musicale est composée par Danny Elfman[4].

Lors d'une interview pour le LA Times, l'imagineer Dustin Schofield dit que l'attraction rendrait hommage à deux autres attraction Disney ; Indiana Jones Adventure et Enchanted Tiki Room.

Données techniques[modifier | modifier le code]

Mysticpoint logo.jpg

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]