aLinux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
aLinux
Famille type Unix
Type de noyau Modulaire (noyau monolithique)
État du projet Courant
Plates-formes x86-64
Entreprise /
Développeur
Jay Klepacs
Licence Variée
Dernière version stable 12.9 (22 février 2010)
Environnement graphique X11
Gestionnaire de paquets Type Synaptic

aLinux (ˌeɪˈlɪnəks) est une distribution Linux créée et maintenue par Jay Klepacs. Elle utilise KDE comme environnement de bureau par défaut et peut utiliser Enlightenment avec un pack add-on[1]. Elle est conçue pour ressembler à Windows 7/Vista.

Historique des versions[modifier | modifier le code]

En 2007[2] : Le nom original d'aLinux était Peanut Linux. Peanut a commencé comme un mini-OS, suivant le chemin de Xubuntu ou de DSL.

Peanut a subi de nombreuses corrections entre la version 9.6 et la 12.0, et n'était pas officiellement publié au public pendant cette période. Pendant le développement de la version 12.1, une source de paquets Peanut (à utiliser avec le nouveau clone de Synaptic) a été publié.

  • 12.2 : Changement de nom de Peanut Linux à aLinux. Correction du noyau, Mise à jour de KDE.
  • 12.3 : Fourni avec MPlayer et le navigateur internet Konqueror.
  • 12.5 : Présentation d'un nouveau thème pour l'interface graphique, de K3b, support de la transparence, une version mise à jour de KOffice, et de nombreuses polices fournies
  • 12.7 : Fourni avec beaucoup de nouveaux logiciels, comme aMule P2P, Kopete Instant Messenger, GIMP Image Editor, Clam AntiVirus, et Bochs Emulator.
  • 12.8 : Mise à jour de l'API à glibc 2.4 et à GCC 4.1.1, mise à jour de KDE et KOffice, mise à jour du noyau.
  • 12.9 : Mise à jour de l'API à glibc 2.5 et à GCC 4.1.2, mise à jour vers KDE 3.5.10 et Xorg 7.5, mise à jour du noyau.

Configuration minimale[modifier | modifier le code]

En 2007[2] :

  • 486 SX/DX ou plus de (CPU) processeur
  • 64 MB de RAM (128 MB recommandés)
  • 2 GB d'espace disque libre
  • lecteur CD-ROM (graveur requis pour graver des ISO)
  • Carte video VGA
  • optionnels : périphérique de pointage (souris), modem/modem fax ou carte réseau, carte audio et haut-parleur pour le son.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]