Puppy Linux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Puppy Linux
Banner logo Puppy.png
Puppy Linux Slacko 5.7
Puppy Linux Slacko 5.7

Famille GNU/Linux
État du projet en développement
Entreprise /
Développeur
Barry Kauler
Licence GPL / LGPL
États des sources Open Source
Dernière version stable 6.0 (28 octobre 2014) [+/−]
Gestionnaire de paquets PetGet (compatible avec DEB)
Site web www.puppylinux.org

Puppy Linux est une distribution Linux disponible en Live CD créée par Barry Kauler. D'une taille très réduite (environ 100 Mo, 170 Mo pour la dernière version), cette distribution est conçue pour être légère, fiable et facile d'utilisation tout en conservant le maximum de fonctionnalités.

La version francisée de Puppy Linux est appelée Toutou Linux.

Description[modifier | modifier le code]

L'éventail d'applications fournies avec Puppy permet d'en avoir un usage généraliste. On y trouvera par exemple la suite internet SeaMonkey, le logiciel de traitement de texte AbiWord, le tableur Gnumeric, le logiciel de dessin vectoriel Inkscape Lite ainsi que le lecteur multimédia Gxine ; l'existence d'un gestionnaire de paquet permet de la spécialiser.

La version 5.7 le 9 mars 2014 comporte le noyau 3.10.32. Cette distribution, depuis sa création, connaît un développement constant, sous l'impulsion de B. Kauler et d'une communauté de développeurs.

Spécificités[modifier | modifier le code]

L'intégralité du système d'exploitation ainsi que tous les programmes peuvent être chargés en RAM, ce qui permet de retirer le média d'amorçage après initialisation.

L'accès RAM étant plus rapide que l'accès disque dur, il permet de fonctionner plus vite en Live CD qu'une distribution installée, même avec une vieille machine.

Puppy Linux, intègre les dernières fonctionnalités liées au matériel récent, mais reste adapté aux ordinateurs plus anciens ou dont les ressources sont limitées ; il peut servir aussi utilement comme système de récupération d'un système endommagé.

Il est possible de faire démarrer le système depuis :

  • une clé USB, une carte mémoire flash ou toute autre interface flash autorisant le démarrage (flash-Puppy) ;
  • un disque optique (CD-Rom ou DVD-Rom) (live-Puppy dont il existe six variantes) ;
  • un lecteur Zip ou SuperDisk LS-120/240 (zippy-Puppy) ;
  • un disque dur (hard-Puppy) ;
  • un réseau Ethernet (thin-Puppy) ;
  • un émulateur, sous Windows par exemple (emulated-Puppy).

Sur certaines machines non récentes il sera nécessaire de se servir d'une disquette d'amorçage ou d'avoir un chargeur d'amorçage de type Grub sur le disque dur afin de permettre le chargement du système depuis une clé USB.

À l'instar de Morphix, Puppy Linux est l'une des rares distributions Live CD capable de sauvegarder des fichiers sur le Live CD lui-même (en mode multi-session), ce qui permet à l'utilisateur de transporter des données, et plus particulièrement de sauver ses réglages personnels.

Puppy Linux reconnaît les disques ou partitions de disques qu'utilise Windows (NTFS) et y accède en lecture et écriture.

Interface utilisateur[modifier | modifier le code]

Bureau de Puppy Linux 2.15 CE Viz configuré avec l'un des thèmes inclus et IceWM. Les logiciels XMMS, mtPaint, gxine ainsi qu'un éditeur de texte sont visibles.

Puppy Linux est basé sur l'environnement de bureau ROX. Le gestionnaire de fenêtres par défaut est JWM (Joe's Window Manager)[1]. Des paquets d'installation d'autres gestionnaires (tels qu'IceWM, Fluxbox ou Enlightenment) sont également téléchargeables. C'est une des rares distributions en mode super-utilisateur par défaut.

Lorsque le système s'initialise, l'intégralité du système se décompresse dans une zone de la mémoire vive accessible par l'utilisateur par le biais d'un disque virtuel (RAM Disque). Le PC doit être équipé d'un minimum de 128 Mo de mémoire vive (à condition que la mémoire vidéo partagée n'excède pas 8 Mo pour 128 Mo de RAM). On a aussi la possibilité de faire une installation « classique » sur disque dur, bien que Puppy soit développé dans une optique de distribution « live »; pour en conserver les spécificités, si les ressources le permettent, on préfèrera une "installation frugale" sur disque dur ; elle permet un démarrage plus rapide tout en conservant le chargement total en RAM et la vitesse d'exécution sans l'utilisation du support CD ou USB.

La distribution inclut une large quantité de scripts spécifiques à Puppy pour la configuration du matériel et de l'interface utilisateur. Les interfaces, qui guident l'utilisateur pas à pas et la reconnaissance d'un grand nombre de configurations matérielles, font de Puppy une distribution facile à prendre en main, y compris pour les débutants.

Le gestionnaire de paquets[modifier | modifier le code]

Puppy Linux met à disposition un gestionnaire de paquets (Puppy package manager) qui facilite l'installation de nouveaux logiciels. À l'instar des grandes distributions Linux, cette interface présente les paquets installés et installables, et automatise leur installation/désinstallation, évitant la démarche souvent déroutante de l'installation manuelle (./configure, make, make install...). On trouvera une liste de paquets officiels qui ont été créés et testés pour Puppy Linux, à partir des sources ou de paquets Slackware.

Puppy Unleashed est une interface permettant, à partir du choix des paquets disponibles, de créer un LiveCD personnalisé de Puppy. Cela représente plus de 300 paquets. Un script permet à l'utilisateur de sélectionner facilement les paquets dont il a besoin.

Dérivés notables de Puppy[modifier | modifier le code]

Toutou Linux 4.1.2

Il existe de nombreuses éditions différentes de Puppy Linux, appelées Puplets, qui diffèrent par les programmes installés, le Live CD de puppy contient les outils de base pour la production de Puplets que l'on peut mettre en partage sur le site communautaire[2] :

  • l'édition Barebones, minimale et comprenant le navigateur Dillo (taille 40 Mo) ;
  • l'édition EduPup, destinée aux enfants (TuxType2, TuxMath, GCompris, Tux Paint) (taille ~150 Mo) ;
  • l'édition KDEPuppy, incluant le gestionnaire graphique KDE (taille 125 Mo) ;
  • l'édition GrafPup, destinée aux professionnels de l'image (Gimp, Cinepaint, Inkscape, Scribus) (taille 80 Mo) ;
  • l'édition Pupeee, destinée aux utilisateurs de Eee PC (taille 139 Mo) ;
  • Toutou Linux traduction française d'une version de Puppy Linux [3] ; Toutou Wolx-2014 utilise Openbox[4].
  • ASRI Edu projet francophone destiné aux enfants âgés de 3 à 12 ans, aux profs (instits) et aux linuxiens débutants.
  • Lxpup, une version avec l'environnement de bureau LXDE[5].
  • ToOpPy Linux basée sur Puppy Precise est multilingue[6]

Historique des versions[modifier | modifier le code]

Puppy Linux 5.5 Slacko
Version Sortie
6.0 28 octobre 2014 Tahrpup Puppy
5.7 9 mars 2014 Slacko Puppy
5.5 5 mars 2013 Slacko Puppy
5.3.1 12 décembre 2011 Slacko Puppy
5.2.8 17 août 2011 Lucid Puppy
5.1 9 août 2010
5.0.1 24 mai 2010
5.0 14 mai 2010
4.3.1 17 octobre 2009
4.3 18 septembre 2009
4.2.1 22 mai 2009
4.2 28 mars 2009
4.1.2 8 décembre 2008
4.00 5 mai 2008
3.0.1 15 octobre 2007
2.17 20 juillet 2007
2.16 17 mai 2007
2.15 12 avril 2007
2.14 17 février 2007
2.13 2 janvier 2007
2.02 29 juin 2006
1.0.9 15 mai 2006
1.0 29 mars 2005
0.8 1er février 2004
0.6 24 août 2003
0.4 12 juillet 2002

Références[modifier | modifier le code]

  1. Joe's Window Manager-Homepage
  2. Forum de MurgaPrésentation des versions de Puppy/Toutou linux consulté le 16 novembre 2013
  3. Framasoft Toutou Linux 09 juin 2010
  4. Toutou linux sur Distrowatch
  5. Puppylinux.org lxpup 14 avril 2013
  6. Linuxfr ToOpPy 1.0 21 mai 2013

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]