MeeGo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Meego.
Meego
Logo
Image illustrative de l'article MeeGo

Famille GNU/Linux
Type de noyau Monolithique modulaire
État du projet abandonné
Plates-formes X86
ARM
Entreprise /
Développeur
Intel et Nokia
Linux Foundation
Dernière version stable 1.2 (19 mai 2011) [+/−]
Environnement graphique Qt (version mobile), GTK+ (version netbook)
Gestionnaire de paquets rpm
Site web www.meego.com

MeeGo est un système d'exploitation et une plate-forme de développement pour les appareils mobiles. Celui-ci est opensource et basé sur Linux.

Il est le fruit de la fusion des deux projets, Maemo et Moblin, respectivement soutenus par Nokia et Intel. Il reprend le framework d'interface utilisateur Qt, ainsi que la plate-forme logicielle utilisée par le projet Moblin.

Le projet MeeGo a été officiellement annoncé par ces deux entreprises le 15 février 2010 au Mobile World Congress de Barcelone[1],[2]. Le 15 novembre 2010, AMD annonce qu'il rejoint le projet MeeGo[3].

Il est prévu de supporter les plates-formes basées sur les microprocesseurs ARM et x86[4].

Nokia avait prévu d'en faire le système d'exploitation de ses futurs appareils mobiles de haut de gamme, en remplacement de Symbian, mais a opté en février 2011 pour Windows Phone 7.

Le projet est hébergé par la Fondation Linux sur un nom de domaine enregistré pour la première fois en 1999[5].

Le désengagement de Nokia décide Intel à porter à bout de bras le projet. L'entreprise affirme ne pas être seule en citant de nombreux constructeurs tels Lenovo ou Asus mais se dit « très déçue par la décision de Nokia »[6].

Nokia annonce cependant en juin 2011 ses téléphones N9 et N950 (successeur du N900 qui tournait sous Maemo), deux appareils animés par MeeGo 1.2 Harmattan (Maemo 6 avec des APIs de Meego 1.2).

Le 27 Septembre 2011, l'employé d'Intel Imad Sousou annonce que la collaboration avec Samsung sur MeeGo sera remplacée par le suivi de Tizen en 2012, signant l'abandon du projet par Intel.

Interfaces utilisateur (« UX »)[modifier | modifier le code]

Le Handset UX en version 1.1

Selon le type d'appareil (appareil mobile, tablette, netbook, équipement automobile), des interfaces utilisateurs différentes sont en cours de développement. Ces interfaces sont appelées « UX » (User eXperience).

Netbook « UX »[modifier | modifier le code]

L'interface pour Netbook est la suite de celle du système Moblin. Elle est écrite avec la bibliothèque logicielle Clutter basée sur la boite à outils Mx toolkit.

Projets dérivés[modifier | modifier le code]

Le projet Tizen est né de MeeGo et vise à développer un système d'exploitation mobile libre et open source basé sur Linux.

Sailfish OS[7] est un autre système d'exploitation mobile dérivé de Meego concocté par la startup finlandaise Jolla[8] montée par l'ancienne équipe du smartphone Nokia N9. Sa sortie est prévue pour 2013 et ses cibles sont les smartphones, tablettes, télévisions connectées ou systèmes embarqués. Il est utilisé avec le SDK Mer[9] sous Oracle VM VirtualBox et Qt Creator.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Autres OS mobile open-source[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]