FreeDOS

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
FreeDOS
Logo
FreeDOS boot
FreeDOS boot

Famille DOS
Langue Anglais
Type de noyau Monolithique[1],[2]
État du projet en développement
Plates-formes i386
Entreprise /
Développeur
Jim Hall & L'équipe FreeDOS
Licence GNU GPL
États des sources Open source
Dernière version stable 1.1 () [+/−]
Environnement graphique DOS (Interface en ligne de commande)
Site web www.freedos.org

FreeDOS est un système d'exploitation complet, libre, et 100 % compatible MS-DOS.

FreeDOS était connu à ses débuts sous le nom de « PD-DOS » puis « Free-DOS ». Ce projet fut lancé en 1994 par un étudiant habitué à utiliser MS-DOS, appréciant sa simplicité et l'absence de problèmes liés aux droits d'accès (root/administrateur). Cette année-là, Microsoft annonça l'arrêt du support pour DOS, remplacé par une nouvelle version de Microsoft Windows.

Sous DOS, tout est fait à partir de la ligne de commande, les spécialistes de ce système pouvant accomplir des tâches très sophistiquées (comme sous UNIX). Selon leurs goûts, certains utilisateurs préfèrent la ligne de commande à une interface graphique pour des raisons d'efficacité, de fonctionnalités et d'ergonomie. En effet, certaines tâches peuvent être effectuées plus facilement et plus rapidement en ligne de commande, notamment les traitements par lots. De plus, l'utilisation de la souris, omniprésente et quasi indispensable sous interface graphique, n'est pas prisée par tout le monde.

Avec l'abandon du DOS par Microsoft qui se tourna définitivement vers Windows, les utilisateurs devaient s'attendre à une diminution des évolutions possibles de la ligne de commande. En effet, tous les efforts de l'éditeur étaient dorénavant consacrés à améliorer les fonctionnalités et l'ergonomie de son interface graphique. FreeDOS permet donc à la ligne de commande de continuer à évoluer parallèlement à Windows.

Aujourd'hui, FreeDOS est idéal pour tous ceux qui veulent fournir une version du DOS sans avoir à payer de royalties pour pouvoir l'utiliser. FreeDOS fonctionnera aussi sur du vieux matériel, dans des émulateurs DOS et dans des systèmes embarqués.

FreeDOS peut être contenu sur une seule disquette.

Historique[modifier | modifier le code]

Plusieurs versions beta et pre-release se sont succédé :

  • 0.10 - contenait quelques utilitaires basiques : clear (analogue à cls), echo, more, rem, type, ver, wait (comme pause)
  • 0.11 - ajout de date, test, time
  • 0.12 - ajout de choose
  • 0.13 - corrections d'erreurs et nettoyage
  • 0.14 - ajout de tee (comme le 'tee' d'UNIX)
  • 0.15 - ajout de bgc (couleur d'arrière plan), fgc (couleur d'avant plan), man (comme le man d'UNIX)
...
  • 1.0 - clear remplacé par cls, man remplacé par help, wait remplacé par pause, bgc et fgc intégrés dans cls. Ajout de del, find, reboot, unix2dos.

La version finale 1.0 est disponible depuis le , d'une part sous forme d'une disquette de boot, et d'autre part sous forme de CD-ROM (téléchargeable gratuitement ou disponible à la commande pour ceux qui ne peuvent pas la télécharger, ou qui désirent apporter un soutien financier), au choix en version de base ou étendue, avec ou sans le code source.

Version Status Nom de Code Date
0.05 ALPHA -
0.1 BETA Orlando
0.3 BETA Ventura
0.4 BETA Lemur
0.5 BETA Lara
0.6 BETA Midnite
0.7 BETA Spears
0.8 BETA Nikita
0.9rc1 BETA Methusalem juillet 2003
0.9rc2 BETA -
0.9rc3 BETA -
0.9rc4 BETA -
0.9rc5 BETA -
0.9 BETA -
0.9sr1 BETA -
0.9sr2 BETA -
1.0 FINAL -
1.1 FINAL -

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. FreeDOS : Home Page
  2. FreeDOS Kernel An MS-DOS Emulator for Platform Independence & Embedded Systems Development, written by Pat Villani, copyright 1996

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]