Windows 3.x

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Windows 3.0
Logo

Famille Windows (basé sur MS-DOS)
Type de noyau (Dos)
État du projet Arrêt du support le
Entreprise /
Développeur
Microsoft
Licence Microsoft EULA
Dernière version stable 3.11 ()
Site web Histoire de Windows

La version 3 de Windows est un système d'exploitation apparu le . La version 3 a été la première à connaître un large succès, permettant à son concepteur Microsoft de rivaliser avec l'Apple Macintosh, la gamme ST/TT/Falcon d'Atari ou l'Amiga de Commodore sur le plan de l'interface graphique. La lignée 3x de Windows est la première à être commercialisée directement sur un nouveau PC.

La lignée Windows NT 3.x est techniquement très différente de Windows 3.x.

Windows 3.0[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Windows 3.0.

Windows 3.0 a été lancé le et incluait par rapport à la version précédente des améliorations significatives, notamment au niveau de l'interface et au niveau de la gestion de la mémoire grâce aux capacités des processeurs Intel 80286 et 80386.

C'est le système DOS de Microsoft le plus vendu.

Ce programme se lançait depuis l'invite de commande MS-DOS à l'aide de la commande win. Il se présentait comme une surcouche graphique pour MS-DOS, tout comme les versions précédentes de Windows. Cependant, son lancement remplaçait aussi quelques routines du DOS par des routines Windows notamment au niveau de la gestion des ressources mémoire. C'est la dernière version qui propose une compatibilité parfaite avec les applications écrites pour les versions précédentes de Windows.

Windows 3.1[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Windows 3.1.

Windows 3.1 (nom de code Janus), successeur de la version 3.0 a été lancé le .

Ce nouveau système incluait une police TrueType ainsi que plusieurs polices utiles préinstallées, faisant de Windows une plate-forme honnête pour le traitement de texte pour la première fois. Une fonction similaire était disponible sous Windows 3.0, mais il fallait installer ATM (Adobe Type Manager).

Windows 3.1 a été conçu tout en gardant à l'esprit qu'il lui fallait garder une compatibilité avec les versions antérieures.

Windows pour Workgroups[modifier | modifier le code]

Il s'agissait d'une version de Windows 3.1 étendue pour un support aisé des groupes de travail sur un réseau local. Une version basée sur Windows 3.11 a également vu le jour. Windows for Workgroups 3.1 (nom de code Kato), était une version étendue de Windows 3.1 qui incluait le partage de fichiers SMB grâce aux protocoles réseaux NetBEUI et/ou IPX. Le support du réseau TCP/IP sous Windows 3.x s'appuyait sur des installations extérieures à Windows telles que Trumpet Winsock. Une extension de Microsoft (nom de code Wolverine) permettait également le support du TCP/IP dans Windows for Worksgroups mais elle n'était pas souvent installée du fait de l'absence de client DHCP forçant l'utilisateur à régler l'adressage IP manuellement.

La version 3.11 de Windows pour Workgroups (nom de code Snowball) ne permet l'exécution du système qu'en mode 386 étendu marquant la volonté de laisser de côté l'architecture 16 bits pour migrer vers un système en mode protégé 32 bits. Cette version est la dernière parue officiellement avant la lignée 4x. Elle servit de base pour le développement du noyau de la version 4 de Windows (nom de code : Chicago) qui donnera par la suite le célèbre Windows 95. Cette version permet également l'accès au disque dur en 32 bits. Concrètement Windows peut désormais contrôler directement le disque dur à l'aide de pilotes adaptés sans passer par les étapes : DOSBIOS → Contrôleur de disque. Il en résulte une bien meilleure performance puisque Windows reste dans son mode d'exécution 32 bits, et n'appelle pas les routines du BIOS. Ainsi plus de passage en mode réel pour l'accès aux disques ni par la ROM du BIOS. Il fallait cependant disposer d'un pilote compatible avec son contrôleur IDE.

Windows pour Workgroups 3.2 était une variante spéciale destinée exclusivement au marché chinois avec une prise en charge des jeux de caractères étendus.

De plus, une couche de compatibilité limitée avec les API 32 bits utilisées par Windows NT a été fournie dans une autre extension, Win32s.

Windows for Pen Computing[modifier | modifier le code]

Windows for Pen Computing n'est pas un système Windows à proprement parler mais plutôt un pilote qui, à l'aide d'un périphérique de pointage adapté, permet de se passer de la souris. On pense notamment aux ordinateurs portables de l'époque. Le PC sous Windows devenait ainsi plus facile d'utilisation sur ce genre de machine. Il s'agit conceptuellement de l'ancêtre de l'édition Windows for TabletPC.

Succession & support[modifier | modifier le code]

Windows 3.x a été remplacé en 1995 par Windows 95 (nom de code Chicago) qui réunissait Windows et MS-DOS dans un seul système. Windows 3.11 n'est officiellement plus pris en charge par Microsoft depuis le . L'édition Workgroups, encore proposée sous licence à certains fabricants OEM en vue d'une intégration dans l'univers de l'équipement embarqué, n'est plus disponible depuis le [1].

Historique[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.clubic.com/actualite-151168-windows-11-tirer-reverence.html fin définitive de Windows 3.11

Forum de discussions → Win3x.org

Précédé par Windows 3.x Suivi par
Windows 2.x
Microsoft Windows
Windows 95

Voir aussi[modifier | modifier le code]