Ćuprija

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Caractères cyrilliques Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Ćuprija
Ћуприја
Blason de Ćuprija
Héraldique
La rue principale de Ćuprija
La rue principale de Ćuprija
Administration
Pays Serbie Serbie
Province Serbie centrale
Région Veliko Pomoravlje
District Pomoravlje
Municipalité Ćuprija
Code postal 35 230
Démographie
Population 19 380 hab. (2011)
Géographie
Coordonnées 43° 55′ 39″ N 21° 22′ 12″ E / 43.9275, 21.3743° 55′ 39″ Nord 21° 22′ 12″ Est / 43.9275, 21.37  
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Serbie

Voir la carte administrative de Serbie
City locator 14.svg
Ćuprija

Géolocalisation sur la carte : Serbie

Voir la carte topographique de Serbie
City locator 14.svg
Ćuprija
Municipalité de Ćuprija
Administration
Maire
Mandat
Radosav Đorđević (indép.)
2012-2016
Démographie
Population 30 020 hab. (2011)
Densité 105 hab./km2
Géographie
Superficie 28 700 ha = 287 km2
Liens
Site web Site officiel

Ćuprija (en serbe cyrillique : Ћуприја) est une ville et une municipalité de Serbie. Elles sont situées dans le district de Pomoravlje. Au recensement de 2011, la ville comptait 19 380 habitants et la municipalité dont elle est le centre 30 020[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Ćuprija est située sur la route européenne E75, à 140 km au sud de Belgrade et à 90 km au nord de Niš.

Climat[modifier | modifier le code]

La station météorologique de Ćuprija, située à 123 m d'altitude, enregistre des données depuis 1896 (coordonnées 43° 56′ N 21° 23′ E / 43.933, 21.383)[2]. Ćuprija jouit d'un climat continental modéré.

La température maximale jamais enregistrée à la station a été de 44,6 °C le 24 juillet 2007 et la température la plus basse a été de -28,4 °C le 9 février 1956. Le record de précipitations enregistré en une journée a été de 87,8 mm le 18 août 1972. La couverture neigeuse la plus importante a été de 58 cm le 30 janvier 1987[2].

Pour la période de 1961 à 1990, les moyennes de température et de précipitations s'établissaient de la manière suivante[3] :

Nuvola apps kweather.png  Relevés à la station météorologique de Ćuprija (123 m)
Mois Janv Fév Mars Avr Mai Juin Juil Août Sept Oct Nov Déc Année
Températures maximales moyennes (°C) 3,1 6,1 11,7 17,8 22,6 25,5 27,5 27,8 24,2 18,1 10,9 4,8
16,7
Températures moyennes (°C) -0,7 1,7 5,9 11,4 16,2 19,0 20,4 20,1 16,4 11,1 5,9 1,3
10,7
Températures minimales moyennes (°C) -4,2 -2,1 1,0 5,1 9,8 12,6 13,5 13,0 10,0 5,6 1,9 -2,0
5,4
Moyennes mensuelles de précipitations (mm) 45,6 43,5 45,2 52,9 78,7 87,5 60,7 43,4 47,7 37,8 52,9 55,5
651,5

Histoire[modifier | modifier le code]

Les Romains fondèrent la ville d'Horreum Margi (le « grenier de la Morava ») comme un avant-poste sur la route de Rome à Constantinople. Elle s’organisa autour d’un pont qui permettait la traversée de la Velika Morava.

Quand les Serbes s'installèrent dans la région, la ville prit le nom de Ravno (mot serbe qui signifie « plat »), en raison du relief modéré de la vallée dans laquelle elle était située. Quelques noms locaux, comme ceux des villages de Paljane et Isakovo ou comme celui de la rivière Mirosava, rappellent le grand affrontement qui eut lieu à l'automne 1191 entre les Serbes de Stefan Nemanja et l'armée de l'empereur byzantin Isaac II Ange.

Au XVe siècle, la ville fut appelée Ćuprija (mot turc pour désigner le « pont ») quand elle passa sous le contrôle de l’Empire ottoman. Lors de la révolte serbe de 1788, la ville fut momentanément libérée et elle fit partie de la Krajina de Koča, un territoire arraché aux Turcs et rattaché à la couronne des Habsbourg[4] ; le futur chef du Premier soulèvement serbe contre les Turcs, Karađorđe (Karageorges), participa à la révolte[5].

Le centre ville fut endommagé lors de la campagne de bombardements de l’OTAN en 1999.

Localités de la municipalité de Ćuprija[modifier | modifier le code]

Localisation de la municipalité de Ćuprija en Serbie

La municipalité de Ćuprija compte 16 localités :

Ćuprija est officiellement classée parmi les « localités urbaines » (en serbe : градско насеље et gradsko naselje) ; toutes les autres localités sont considérées comme des « villages » (село/selo).

Démographie[modifier | modifier le code]

Ville[modifier | modifier le code]

Évolution historique de la population dans la ville[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1948 1953 1961 1971 1981 1991 2002 2011
9 609 11 967 14 053 17 564 20 547 21 367 20 585[6] 19 380[1]


Pyramide des âges (2002)[modifier | modifier le code]

Répartition de la population par nationalités dans la ville (2002)[modifier | modifier le code]

Municipalité[modifier | modifier le code]

Les villages de Bigrenica et d'Isakovo sont habités par une majorité de Valaques. Toutes les autres localités de la municipalité sont majoritairement peuplées de Serbes[8].

Politique[modifier | modifier le code]

À la suite des élections locales serbes de 2008, les 37 sièges de l'assemblée municipale de Ćuprija se répartissaient de la manière suivante[9] :

Parti Sièges
Parti socialiste de Serbie - Parti des retraités unis de Serbie - Serbie unie 11
Pour une Ćuprija européenne 8
Parti radical serbe 6
Liste « Ravanica » 5
G17 Plus 4
Parti démocratique de Serbie 3

Borivoje Kalaba, membre du Parti socialiste de Serbie (SPS)[9], a été élu président (maire) de la municipalité[10], succédant ainsi à Ljubomir Marić, lui aussi membre du SPS.

Culture[modifier | modifier le code]

Le musée d'Horreum Margi-Ravno (en serbe : Muzej Horreum Margi-Ravno) est une des institutions culturelles les plus importantes de la ville de Ćuprija. Il a été créé en 1954 pour abriter les découvertes archélogiques effectuées dans la région et, notamment, des objets datant de l'époque romaine. En revanche, une crue de la Morava survenue en 1965, a endommagé une partie des collections. Il a rouvert ses portes en 1993 dans un nouveau bâtiment[11]. L'actuelle bibliothèque nationale Dušan Matić (Narodna biblioteka Dušan Matić) a ouvert ses portes le 29 décembre 1868 ; elle abrite environ 50 000 ouvrages, dont 30 000 de littérature serbe ou étrangère[12]. Le parc mémorial de la Bataille d'Ivankovac (Spomen park Boj na Ivankovcu), situé à quelques kilomètres de Ćuprija, célèbre le souvenir de la bataille d'Ivankovac qui a eu lieu le 18 août 1805, opposant l'armée serbe conduite par Karađorđe (Karageorges), Milenko Stojković et Petar Dobrnjac et les troupes ottomanes commandées par Hafiz-paša ; ce fut la première bataille rangée du premier soulèvement serbe contre les Turcs[13].

Chaque année depuis 1982, la Bibliothèque nationale de la ville organise une manifestation appelée Les jours de Matić (en serbe : Matićevi dani), en l'honneur du poète Dušan Matić, originaire de la ville ; des spectacles et des expositions y sont proposées aux participants[14].

Tourisme[modifier | modifier le code]

À 8 km de Ćuprija se trouve le monastère orthodoxe serbe de Ravanica, fondé en 1377, par le prince Lazar Hrebeljanović[15]. L'église Saint-Georges de Ćuprija a été construite en 1834[16].

Économie[modifier | modifier le code]

Les terres cultivées couvrent une superficie de 19 413 hectares, soit 67,55 % du territoire de la municipalité de Ćuprija. On y produit essentiellement du blé et du maïs. Vingt fermes d'élevage y sont officiellement enregistrées, dont la plus connue est la société agricole Dobričevo, qui, à elle seule, possède 8 000 porcs, 400 vaches et près de 1 000 chèvres[17].

Les activités industrielles de la ville sont principalement la métallurgie et l'agroalimentaire et, dans une moindre mesure, l'industrie papetière, l'énergie, l'optique et le textile[18].

Personnalités[modifier | modifier le code]

Coopération internationale[modifier | modifier le code]

Ćuprija a signé des accords de partenariat avec les villes suivantes[19] :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (sr)(en)[PDF] « Recensement de la population, des ménages et des logements dans la République de Serbie 2011 », sur http://webrzs.stat.gov.rs, Site de l'Institut de statistiques de la République de Serbie,‎ 10 novembre 2011 (consulté le 6 avril 2013)
  2. a et b (en) « Ćuprija (founded in 1896) », sur http://www.hidmet.gov.rs, Site de l'Office hyrdrométéorologique de la République de Serbie (consulté le 30 juillet 2009)
  3. (sr) « Monthly and annual means, maximum and minimum values of meteorological elements for the period 1961 - 1990 », sur http://www.hidmet.gov.rs, Site de l'Office hydrométéorologique de la République de Serbie (consulté le 30 juillet 2009)
  4. (fr) Dušan T. Bataković, Histoire du Peuple serbe, L'Àge d'Homme, 2005, p. 119 (ISBN 2-8251-1958-X)
  5. (sr) « Kočina krajina », sur http://www.glas-javnosti.rs, Glas javnosti (consulté le 22 août 2008)
  6. (sr) Livre 9, Population, analyse comparative de la population en 1948, 1953, 1961, 1971, 1981, 1991 et 2002, données par localités, Institut de statistique de la République de Serbie, Belgrade, mai 2004 (ISBN 86-84433-14-9)
  7. (sr) Livre 2, Population, sexe et âge, données par localités, Institut de statistique de la République de Serbie, Belgrade, février 2003 (ISBN 86-84433-01-7)
  8. a et b (sr) Livre 1, Population, origine nationale ou ethnique, données par localités, Institut de statistique de la République de Serbie, Belgrade, février 2003 (ISBN 86-84433-00-9)
  9. a et b (sr) « Pregled funkcionera za opštinu Ćuprija (Lokalni 2008) », sur http://direktorijum.cesid.org, Site du CeSID (consulté le 29 juillet 2009)
  10. (sr) « Borivoje Kalaba », sur http://www.cuprija.rs, Site officiel de la municipalité de Ćuprija (consulté le 29 juillet 2009)
  11. (sr) « Muzej Horreum Margi-Ravno », sur http://www.cuprija.rs, Site officiel de la municipalité de Ćuprija (consulté le 29 juillet 2009)
  12. (sr) « Narodna biblioteka "Dušan Matić" », sur http://www.cuprija.rs, Site officiel de la municipalité de Ćuprija (consulté le 29 juillet 2009)
  13. (sr) « Spomen park "Boj na Ivankovcu" », sur http://www.cuprija.rs, Site officiel de la municipalité de Ćuprija (consulté le 29 juillet 2009)
  14. (sr) « Manifestacija Matićevi dani », sur http://www.cuprija.rs, Site officiel de la municipalité de Ćuprija (consulté le 29 juillet 2009)
  15. (sr) « Manastir Ravanica », sur http://www.cuprija.rs, Site officiel de la municipalité de Ćuprija (consulté le 29 juillet 2009)
  16. (sr) « Crkva Svetog Đorđa », sur http://www.cuprija.rs, Site officiel de la municipalité de Ćuprija (consulté le 29 juillet 2009)
  17. (sr) « Poljoprivreda », sur http://www.cuprija.rs, Site officiel de la municipalité de Ćuprija (consulté le 29 juillet 2009)
  18. (sr) « Privreda », sur http://www.cuprija.rs, Site officiel de la municipalité de Ćuprija (consulté le 29 juillet 2009)
  19. (sr) « medjunarodnih odnosa », sur http://www.skgo.org (consulté le 29 juillet 2009)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]