Académie serbe des sciences et des arts

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cyrillic letter Dzhe.svg Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Académie serbe des sciences et des arts
L'Académie serbe des sciences et des arts
L'Académie serbe des sciences et des arts
Présentation
Nom local Српска академија наука и уметности
Srpska akademija nauka i umetnosti
Date de construction 1924
Destination actuelle Académie
Protection Monument culturel protégé
Bien culturel de la Ville de Belgrade
Site web www.sanu.ac.rs
Géographie
Pays Serbie Serbie
District Belgrade
Municipalité Stari grad
Localité Belgrade
Localisation
Coordonnées 44° 49′ 04″ N 20° 27′ 23″ E / 44.8176633, 20.456337844° 49′ 04″ Nord 20° 27′ 23″ Est / 44.8176633, 20.4563378  

Géolocalisation sur la carte : Serbie

(Voir situation sur carte : Serbie)
Académie serbe des sciences et des arts

L’Académie serbe des sciences et des arts (en serbe cyrillique : Српска академија наука и уметности ; en serbe latin : Srpska akademija nauka i umetnosti ; en abrégé : САНУ /SANU) est la plus importante institution académique de Serbie. Elle a été fondée le 1er novembre 1886 par le roi Milan Ier sous le nom d’Académie royale de Serbie. Elle est aujourd'hui située rue Knez Mihailova dans la municipalité de Stari grad (Belgrade). Le bâtiment actuel de l'Académie a été construit en 1924 et il est aujourd'hui inscrit sur la liste des monuments culturels protégés de la République de Serbie[1] et sur la liste des biens culturels de la Ville de Belgrade[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Des origines à la Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Le roi Milan Ier de Serbie, fondateur de l'Académie

Avant la création de l'académie, il existait en Serbie plusieurs sociétés savantes, dont la Société serbe des gens de Lettres (Društvo srpske slovesnosti ; en abrégé DSS) et la Société savante serbe (Srpsko učeno društvo ; en abrégé : SUD) qui apparaissent comme ses prédécesseurs directs.

La Société des gens de Lettres, à la fois scientifique et littéraire, a été créée le 31 mai 1842 par Jovan Sterija Popović et Atanasije Nikolić ; à partir de 1844, elle s'est attelée à la rédaction d'un dictionnaire et de manuels scolaires. Elle a été dissoute le 27 janvier 1864 par un décret du prince Michel Obrenović à la suite de l'élection parmi ses membres de Giuseppe Garibaldi, Nikolaj Černiševski et Alexandre Herzen[3]. La société a été reconstituée le 29 juillet 1864 sous le nom de Société savante serbe, avec comme but de « s’intéresser aux sciences et aux arts en tant qu’ils concernent au plus près les Serbes » ; son premier président fut Jovan Gavrilović[4]. Le 13 mai 1866, la Société savante de Serbie a été suspendue à son tour en raison d'un conflit avec le ministre de l'Éducation de la Principauté de Serbie[4].

L'actuelle académie a été créée sous le nom d'Académie royale de Serbie par une loi votée le 1er novembre 1886[2], proposée par le roi Milan Ier Obrenović ; la bibliothèque, les collections et le patrimoine de la Société savante serbe devaient être cédés à la nouvelle Académie royale serbe[4]. Le différend qui en résulta fut provisoirement clos à la suite de la réouverture de la Société le 25 juin 1887. Le différend entre les deux sociétés fut résolu par le ministre de l'Éducation, qui proposa la fusion des deux institutions, ce qui fut fait en 1892 : 8 membres du SUD furent élus membres réguliers de l'Académie royale et tous les autres en devinrent membres honoraires[4].

Selon la loi de 1886, le roi devenait le protecteur de l'Académie et devait désigner les premiers académiciens[5], qui, par la suite, devaient être choisis selon le principe de la cooptation. La séance inaugurale de l'Académie eut lieu le 22 février 1888 ; Josif Pančić, le président de la société, affaibli, envoya un courrier à ses collèges dans lequel il leur rappelait un certain nombre de principes : « (...) seules la vérité et la stricte objectivité scientifique doivent présider aux travaux de notre Académie, laquelle ne doit jamais céder aux diverses croyances ou aux nouvelles tendances dictées par l’époque ou par les conditions sociales (...) » ; il ajoutait : « Les écrits de l’Académie doivent préserver la pureté de notre belle langue »[5].

Premiers académiciens[modifier | modifier le code]

Les premiers académiciens, au nombre de 16, furent choisis par le roi Milan le 5 avril 1887. Ils étaient alors répartis en quatre sections. Ces académiciens étaient les suivants :

Josif Pančić, le premier président de l'Académie

Académie des sciences naturelles

Académie de philosophie

Académie des sicences sociales

Académie des arts

Le président de l'académie fut le botaniste Josif Pančić et son premier secrétaire Jovan Žujović.

Après la Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Le 30 juin 1947, à la suite de l'installation du régime communiste dans l'ex-Royaume de Yougoslavie, l'Académie royale devint l'Académie serbe des sciences (Srpska akademija nauka) ; parallèlement, la loi modifia la structure de l'institution, les départements passant de quatre à six : sciences naturelles et mathématiques, sciences mécaniques, sciences médicales, langue et littérature, sciences sociales, musique et arts plastiques[6]. Elle a reçu son nom et sa structure actuels en 1998.

Architecture[modifier | modifier le code]

Détail de la façade

Le bâtiment qui abrite l'Académie serbe des sciences et des arts a été achevé en 1924, d'après des plans conçus en 1912 par les architectes Andra Stevanović et Dragutin Đorđević. Exemple d'architecture monumentale du début du XXe siècle, il se caractérise par son style éclectique qui mêle l'académisme néoclassique, le néobaroque et l'art nouveau[1],[2].

L'entrée principale est située dans rue Knez Mihailova, mais l'ensemble se présente comme un édifice complexe s'étendant sur trois rues et sur quatre niveaux. La façade de la rue principale est notamment constituée d'une partie centrale surmontée d'un dôme ; elle est ornée de motifs caractéristiques de l'Art nouveau, notamment de riches motifs floraux[1],[2].

Structure et activités[modifier | modifier le code]

La branche de l’Académie serbe des sciences et des arts de Novi Sad

L'Académie des sciences et des arts de Voïvodine, créée en 1979, a rejoint l'Académie serbe des sciences et des arts en 1992, devenant ainsi la branche de l’Académie serbe des sciences et des arts de Novi Sad[7],[8]. De l'Académie dépendent également deux centres pour la recherche scientifique, l'un à Kragujevac[9], l'autre à Niš[10], installés respectivement au sen de l'Université de Kragujevac et de l'Université de Niš.

Aujourd'hui l'Académie proprement dite est divisée en huit départements : département de mathématique, physique et géosciences, département de chimie et biologie, département de sciences mécaniques, département de sciences médicales, département de langue et littérature, département de sciences sociales, département d’histoire et département de musique et arts plastiques[11].

Plusieurs instituts sont gérés par l'Académie[12] : l'Institut d’études balkaniques, dont l'origine remonte à 1934[13], l'Institut d’études byzantines, créé en 1948[14], l'Institut de géographie, l'Institut d’ethnographie[15], l'Institut pour la langue serbe[16], l'Institut des sciences mécaniques, créé en 1947[17], l'Institut de mathématiques, fondé en 1946[18], et l'Institut de musicologie.

Congrès dans le grand hall de l'Académie, 2009

De nombreuses fondations dépendent également de l'Académie[19]. La fondation Sekula Zečević a été créée en 1977 pour favoriser le développement économique et culturel en Serbie[20] ; la fondation Đorđe Zečević, créée en 1989, s'est donné comme but la promotion et la défense de l'alphabet cyrillique[21] ; la fondation Nikola Trajković, créée en 1986, veut soutenir et récompenser les jeunes écrivains et traducteurs[22] ; la fondation Velibor et Zora Popović s'est donné comme mission de favoriser la collecte, la restauration et la conservation de documents historiques liés au peuple serbe[23]. Parmi les autres fondations, on peut citer la fondation Branislava Brana Belić, qui favorise la publication de catalogues liés au Beaux-arts[24], la fondation Ðorđe Lazarević, créée en 1995, qui a comme but de financer certains travaux de l'Académie[25], la fondation Ivan Tabaković, créée en 1988, qui se propose de soutenir les arts plastiques et les arts appliqués[26], la fondation Dragoslav Srejović, créée en 1996 pour soutenir les grands projets scientifiques et artistiques de l'Académie[27], ou encore la fondation Branko Ćopić, créée en 1989 pour récompenser des auteurs écrivant en serbe[28].

La galerie de l'Académie serbe des sciences et des arts (Galerija Srpske akademije nauka i umetnosti) organise des expositions artistiques et scientifiques, ainsi que des concerts[29]. L'Académie dispose également d'un service d'archives dont l'origine remonte à 1841 et doté d'une salle de lecture[30], avec une antenne à Sremski Karlovci[31]. Elle abrite aussi une importante bibliothèque, dont l'origine remonte également à 1841 et qui est partiellement ouverte au public depuis 1952[32] ; on y trouve un ensemble de 1 200 000 ouvrages, dont environ 550 000 monographies et 650 000 périodiquess, dont 70 % sont en langues étrangères[33].

L'Académie édite également des livres, principalement des ouvrages scientifiques et littéraires[34].

Administration[modifier | modifier le code]

Sur le plan administratif, l'organe principale de l'Académie serbe des sciences et des arts est l'assemblée, réunissant tous ses membres et qui se tient au moins une fois par an ; elle constitue la partie législative de l'Académie : elle vote par exemple le budget de l'institution et procède à l'élection des nouveaux membres. La partie exécutive de l'Académie est représentée notamment par le président, élu par l'assemblée[35].

Chaque département est doté d'un secrétaire.

Présidents de l'académie[modifier | modifier le code]

Depuis sa création, l'Académie serbe des sciences et arts a été présidée par les personnalités suivantes :

Membres actuels (mars 2014)[modifier | modifier le code]

Département de mathématiques, physique et sciences de la terre[modifier | modifier le code]

Membres correspondants[modifier | modifier le code]

Membre non résident[modifier | modifier le code]

Membres étrangers[modifier | modifier le code]

Département de chimie et de biologie[modifier | modifier le code]

Membres correspondants[modifier | modifier le code]

Membres non résidents[modifier | modifier le code]

Membres étrangers[modifier | modifier le code]

Département des techniques[modifier | modifier le code]

Membres correspondants[modifier | modifier le code]

Membres étrangers[modifier | modifier le code]

Département de sciences médicales[modifier | modifier le code]

Membres correspondants[modifier | modifier le code]

Membres non résidents[modifier | modifier le code]

Membres étrangers[modifier | modifier le code]

Département de langue et littérature[modifier | modifier le code]

Membres correspondants[modifier | modifier le code]

Membres non résidents[modifier | modifier le code]

Membres étrangers[modifier | modifier le code]

Département de sciences sociales[modifier | modifier le code]

Membres correspondants[modifier | modifier le code]

Membres étrangers[modifier | modifier le code]

Département d’histoire[modifier | modifier le code]

Membres correspondants[modifier | modifier le code]

Membres non résidents[modifier | modifier le code]

Membres étrangers[modifier | modifier le code]

Département de musique et arts plastiques[modifier | modifier le code]

Membres correspondants[modifier | modifier le code]

Membres non résidents[modifier | modifier le code]

Membres étrangers[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (sr) « Palata SANU, Beograd », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs (consulté le 29 novembre 2012)
  2. a, b, c et d (sr)(en) « Serbian Academy of Sciences and Arts », sur http://beogradskonasledje.rs, Site de l'Institut pour la protection du patrimoine de la ville de Belgrade (consulté le 29 novembre 2012)
  3. « La Société serbe des gens de lettres (1841-1864) », sur http://www.sanu.ac.rs, Site de l'Académie serbe des sciences et des arts (consulté le 5 septembre 2011)
  4. a, b, c et d « La Société savante serbe (1864-1892) », sur http://www.sanu.ac.rs, Site de l'Académie serbe des sciences et des arts (consulté le 5 septembre 2011)
  5. a et b « L’Académie royale serbe (1886-1947) », sur http://www.sanu.ac.rs, Site de l'Académie serbe des sciences et des arts (consulté le 5 septembre 2011)
  6. « L’Académie serbe des sciences (depuis 1947) », sur http://www.sanu.ac.rs, Site de l'Académie serbe des sciences et des arts (consulté le 5 septembre 2011)
  7. « Branche de l’Académie serbe des sciences et des arts de Novi Sad », sur http://www.sanu.ac.rs, Site de l'Académie serbe des sciences et des arts (consulté le 5 septembre 2011)
  8. (en) « History (general) », sur http://www.ogranak.sanu.ac.rs, Site de la Branche de l’Académie serbe des sciences et des arts de Novi Sad (consulté le 5 septembre 2011)
  9. « Centre pour la recherche scientifique de l’ASSA et de l’Université de Kragujevac », sur http://www.sanu.ac.rs, Site de l'Académie serbe des sciences et des arts (consulté le 5 septembre 2011)
  10. « Centre pour la recherche scientifique de l’ASSA et de l’Université de Niš », sur http://www.sanu.ac.rs, Site de l'Académie serbe des sciences et des arts (consulté le 5 septembre 2011)
  11. « Départements », sur http://www.sanu.ac.rs, Site de l'Académie serbe des sciences et des arts (consulté le 5 septembre 2011)
  12. « Instituts de l’ASSA », sur http://www.sanu.ac.rs, Site de l'Académie serbe des sciences et des arts (consulté le 5 septembre 2011)
  13. (en) « Site de l'Institut d'études balkaniques » (consulté le 5 septembre 2011)
  14. (en) « History », sur http://www.vi.sanu.ac.rs, Site de l'Institut d'études byzantines (consulté le 5 septembre 2011)
  15. (en) « About the Institute », sur http://www.etno-institut.co.rs, Site de l'Institut d'ethnographie (consulté le 5 septembre 2011)
  16. (sr) « Site de l'Institut pour la langue serbe » (consulté le 5 septembre 2011)
  17. (en) « History of the Institute », sur http://www.itn.sanu.ac.rs, Site de l'Institut des sciences mécaniques (consulté le 5 septembre 2011)
  18. (en) Zoran Marković, « A Brief History of the Institute », sur http://www.mi.sanu.ac.rs, Site de l'Institut de mathématiques (consulté le 5 septembre 2011)
  19. « Fondation de l'Académie serbe des sciences et des arts », sur http://www.sanu.ac.rs, Site de l'Académie serbe des sciences et des arts (consulté le 5 septembre 2011)
  20. « Fondation Sekula Zečević », sur http://www.sanu.ac.rs, Site de l'Académie serbe des sciences et des arts (consulté le 5 septembre 2011)
  21. « Fondation Đorđe Zečević pour la promotion et la défense de l'alphabet cyrillique », sur http://www.sanu.ac.rs, Site de l'Académie serbe des sciences et des arts (consulté le 5 septembre 2011)
  22. « Fondation Nikola Trajković », sur http://www.sanu.ac.rs, Site de l'Académie serbe des sciences et des arts (consulté le 5 septembre 2011)
  23. « Fondation Velibor et Zora Popović », sur http://www.sanu.ac.rs, Site de l'Académie serbe des sciences et des arts (consulté le 5 septembre 2011)
  24. « Fondation Branislava Brana Belić », sur http://www.sanu.ac.rs, Site de l'Académie serbe des sciences et des arts (consulté le 5 septembre 2011)
  25. « Fondation Ðorđe Lazarević », sur http://www.sanu.ac.rs, Site de l'Académie serbe des sciences et des arts (consulté le 5 septembre 2011)
  26. « Fondation Ivan Tabaković », sur http://www.sanu.ac.rs, Site de l'Académie serbe des sciences et des arts (consulté le 5 septembre 2011)
  27. « Fondation Dragoslav Srejović », sur http://www.sanu.ac.rs, Site de l'Académie serbe des sciences et des arts (consulté le 5 septembre 2011)
  28. « Fondation Branko Ćopić », sur http://www.sanu.ac.rs, Site de l'Académie serbe des sciences et des arts (consulté le 5 septembre 2011)
  29. « Galerie de l'Académie serbe des sciences et des arts », sur http://www.sanu.ac.rs, Site de l'Académie serbe des sciences et des arts (consulté le 5 septembre 2011)
  30. « Archives de l'Académie serbe des sciences et des arts », sur http://www.sanu.ac.rs, Site de l'Académie serbe des sciences et des arts (consulté le 5 septembre 2011)
  31. « Archives de Sremski Karlovci », sur http://www.sanu.ac.rs, Site de l'Académie serbe des sciences et des arts (consulté le 5 septembre 2011)
  32. (en) « History », sur http://www.sanu.ac.rs, Site de l'Académie serbe des sciences et des arts (consulté le 5 septembre 2011)
  33. (en) « Library Holdings », sur http://www.sanu.ac.rs, Site de l'Académie serbe des sciences et des arts (consulté le 5 septembre 2011)
  34. « Activités éditoriales », sur http://www.sanu.ac.rs, Site de l'Académie serbe des sciences et des arts (consulté le 5 septembre 2011)
  35. « Organisation de l’Académie », sur http://www.sanu.ac.rs, Site de l'Académie serbe des sciences et des arts (consulté le 5 septembre 2011)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]