Troisième circonscription du Puy-de-Dôme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le Puy-de-Dôme image illustrant la politique en France
Cet article est une ébauche concernant le Puy-de-Dôme et la politique en France.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

La troisième circonscription du Puy-de-Dôme, appelée Clermont Montagne est l'une des 5 circonscriptions législatives françaises que compte le département du Puy-de-Dôme (63) situé en région Auvergne.

Description géographique et démographique[modifier | modifier le code]

La loi du 23 février 2010[1] ratifie l'ordonnance du 29 juillet 2009[2], laquelle détermine la répartition des sièges et la délimitation des circonscriptions pour l'élection des députés. Elle implique un redécoupage de la circonscription, avec l'arrivée de nouveaux cantons et le départ d'autres. La troisième circonscription du Puy-de-Dôme regroupe dorénavant les divisions administratives suivantes[3] : cantons de Besse et Saint-Anastaise, Beaumont, Chamalières, Champeix, Clermont-Ferrand Ouest, Clermont-Ferrand Sud-Ouest, Rochefort-Montagne, Royat, Saint-Amant-Tallende, Tauves, La Tour-d'Auvergne.


D'après le recensement général de la population en 1999, réalisé par l'Institut National de la Statistique et des Études Économiques (INSEE)[4], la population totale de cette circonscription est estimée à 104028 habitants[5],

Historique des députations[modifier | modifier le code]


Députés de la circonscription élus à l'Assemblée nationale pour les législatures de la Ve République v · d · m )
Législature Début de mandat Fin de mandat Député Parti politique Observations
IXe Valéry Giscard d'Estaing[6],[7] UDF[6],[7]
Xe Valéry Giscard d'Estaing[8],[9] UDF[8],[9] Mandat écourté à la suite d'une dissolution parlementaire décidée par Jacques Chirac.
XIe Valéry Giscard d'Estaing[10],[11] UDF[10],[11]
XIIe Louis Giscard d'Estaing[12],[13] UMP[12],[13]
XIIIe Louis Giscard d'Estaing[14],[15] UMP[14],[15]
XIVe Danielle Auroi[16] EÉLV[16]

Historique des élections[modifier | modifier le code]

Voici la liste des résultats des élections législatives dans la circonscription depuis le découpage électoral de 1986[17] :

Élections de 1988[modifier | modifier le code]

Les élections législatives françaises de 1988 ont eu lieu les dimanches 5 et 12 juin 1988.

1er tour des élections de 1988
Candidat Parti % Voix
Valéry Giscard d'Estaing UDF 58,63 A compléter


Le taux d'abstention fut de 23,85 % au premier tour.

Élections de 1993[modifier | modifier le code]

Les élections législatives françaises de 1993 ont eu lieu les dimanches 21 et 28 mars 1993.

1er tour des élections de 1993 [9]
Candidat Parti % Voix
Valéry Giscard d'Estaing UDF 54,76 25 228


Le taux d'abstention fut de 27,40 % au premier tour[9].

Élections de 1997[modifier | modifier le code]

Les élections législatives françaises de 1997 ont eu lieu les dimanches 25 mai et 1er juin 1997.

2e tour des élections de 1997 [18],[11]
Candidat Parti % Voix
Valéry Giscard d'Estaing UDF 53,80 25 147
Danielle Auroi Les Verts 46,20 21 593


Le taux d'abstention fut de 31,19 % au premier tour, et de 28,18 % au deuxième tour[18],[11].

Élections de 2002[modifier | modifier le code]

Les élections législatives françaises de 2002 ont eu lieu les dimanches 9 et 16 juin 2002.

2e tour des élections de 2002 [13],[19]
Candidat Parti % Voix
Louis Giscard d'Estaing UMP 53,75 22 913
Danielle Auroi Les Verts 46,25 19 715


Le taux d'abstention fut de 31,31 % au premier tour, et de 37,11 % au deuxième tour[13],[19].

Élections de 2007[modifier | modifier le code]

Affichage pour le premier tour des élections législatives de 2007.

Les élections législatives françaises de 2007 ont eu lieu les dimanches 10 et 17 juin 2007.

2e tour des élections de 2007 [15]
Candidat Parti % Voix
Louis Giscard d'Estaing UMP 53,09 23 790
Mireille Lacombe PS 46,91 21 023


Le taux d'abstention fut de 37,26 % au premier tour, et de 37,93 % au deuxième tour[15].

Élections de 2012[modifier | modifier le code]

Les élections législatives françaises de 2012 ont eu lieu les dimanches 10 et 17 juin 2012.

Liste des candidats : Danielle Auroi (EELV-PS), Louis Giscard d'Estaing (UMP), Michèle Aldon (NPA), Patricia Guilhot (Front de Gauche), Gérard Weil (Les objecteurs de croissance), Carole Saby (L'alliance écologiste indépendante), Chantal Guillaumin (Écologistes du Trèfle), Philippe Gorce (MRC), Arnaud Beils (Solidarité et Progrès), Stanislas Renié (MoDem), Claude Dufour (Lutte ouvrière), Marie-Christine Guibert (FN).

2e tour des élections de 2012 [20]
Candidat Parti % Voix
Danielle Auroi EÉLV 50,92 26 958
Louis Giscard d'Estaing UMP 49,08 25 979

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Loi no 2010-165 du 23 février 2010 »
  2. « Ordonnance no 2009-935 du 29 juillet 2009 portant répartition des sièges et délimitation des circonscriptions pour l'élection des députés »
  3. « Circonscriptions électorales du Puy-de-Dôme », sur www.elections-legislatives.fr, site de l'Assemblée nationale française (consulté le 10 juin 2007)
  4. Résultats du recensement de 1999 : « Tableaux et Analyses de la troisième circonscrition du Puy-de-Dôme (Pour la population totale, consulter la page POP1) », sur http://www.insee.fr, site de l'Institut National de la Statistique et des Études Économiques (consulté le 10 juin 2007) [PDF].
  5. « La population des circonscriptions électorales (Recensement de 1999) », sur http://www.assemblee-nationale.fr, site de l'Assemblée nationale française (consulté le 13 juin 2007)
  6. « Liste alphabétique des députés de la IXe législature 1988-1993 (groupe politique, département) », sur http://www.assemblee-nationale.fr, site de l'Assemblée nationale française (consulté le 20 juin 2007)
  7. « Description et Atlas des circonscriptions électorales de France », sur http://www.atlaspol.com, Atlaspol, site de cartographie géopolitique (consulté le 13 juin 2007)
  8. « Liste alphabétique des députés de la Xe législature 1993-1997 (groupe politique, département) », sur http://www.assemblee-nationale.fr, site de l'Assemblée nationale française (consulté le 20 juin 2007)
  9. a, b et c « Législatives de 1993 : Circonscriptions du Puy-de-Dôme (63) », sur http://elections.figaro.net/popup_2004/accueil.html, historique des scrutins organisés depuis 1989, site du journal Le Figaro (consulté le 13 juin 2007)
  10. « Liste des députés par département de la XIe législature », sur http://www.assemblee-nationale.fr, site de l'Assemblée nationale française (consulté le 10 juin 2007)
  11. a, b et c « Législatives de 1997 : Circonscriptions du Puy-de-Dôme (63) », sur http://elections.figaro.net/popup_2004/accueil.html, historique des scrutins organisés depuis 1989, site du journal Le Figaro (consulté le 13 juin 2007)
  12. « Liste des députés par département de la XIIe législature », sur http://www.assemblee-nationale.fr, site de l'Assemblée nationale française (consulté le 10 juin 2007)
  13. a, b et c « Résultats des élections législatives de 2002 : Puy-de-Dôme (63) -- troisième circonscription (résultats officiels) », sur http://www.interieur.gouv.fr, site officiel du Ministère de l'Intérieur français (consulté le 12 juin 2007)
  14. « Liste des députés par département de la XIIIe législature », sur http://www.assemblee-nationale.fr, site de l'Assemblée nationale française (consulté le 20 juin 2007)
  15. a, b et c « Résultats des élections législatives de 2007 : Puy-de-Dôme (63) -- troisième circonscription (résultats officiels) », sur http://www.interieur.gouv.fr, site officiel du Ministère de l'Intérieur français (consulté le 12 juin 2007)
  16. « Fiche de Mme Danielle Auroi », sur http://www.assemblee-nationale.fr, site de l'Assemblée nationale française (consulté le 8 avril 2013)
  17. Loi relative à la délimitation des circonscriptions pour l'élection des députés, surnommée redécoupage Pasqua (du nom de Charles Pasqua, ministre de l'intérieur en 1986) : « Publication au JORF du 25 novembre 1986 », sur http://www.legifrance.gouv.fr/, site du service public de la diffusion du droit en France (consulté le 13 juin 2007). Cette loi crée en outre 86 nouvelles circonscriptions législatives en France, leur nombre total passant de 491 à 577.
  18. a et b « Résultats des élections de la XIe législature dans le département du Puy-de-Dôme », sur http://www.assemblee-nationale.fr, site de l'Assemblée nationale française (consulté le 13 juin 2007)
  19. a et b « Résultats des élections de la XIIe législature dans le département du Puy-de-Dôme », sur http://www.assemblee-nationale.fr, site de l'Assemblée nationale française (consulté le 13 juin 2007)
  20. « Résultats des élections législatives 2012 - 3ème circonscription du Puy-de-Dôme », sur http://www.interieur.gouv.fr, site du Ministère de l'Intérieur (France) (consulté le 8 avril 2013)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Département du Puy-de-Dôme[modifier | modifier le code]

Circonscriptions en France[modifier | modifier le code]