Canton de Besse-et-Saint-Anastaise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Canton de Besse-et-Saint-Anastaise
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne
Département Puy-de-Dôme
Arrondissement(s) Issoire
Chef-lieu Besse-et-Saint-Anastaise
Code canton 63 05
Histoire de la division
Création 1790
Disparition mars 2015
Démographie
Population 4 116 hab. (2012)
Densité 13 hab./km2
Géographie
Superficie 328,05 km2
Subdivisions
Communes 10

Le canton de Besse-et-Saint-Anastaise est une ancienne division administrative française située dans le département du Puy-de-Dôme et la région Auvergne, disparue à la suite du redécoupage des cantons du Puy-de-Dôme. Les 10 communes ont été rattachées au canton du Sancy.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton est organisé autour de Besse-et-Saint-Anastaise dans l'arrondissement d'Issoire. Son altitude varie de 594 m (Saint-Diéry) à 1 883 m (Chambon-sur-Lac) pour une altitude moyenne de 928 m.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le canton de Besse est créé en 1790 sous la Révolution en même temps que les départements. Il dépend du district de Besse jusqu'en 1795, date de suppression des districts. En 1801, il est rattaché à l'arrondissement d'Issoire. En 1961, il prend le nom de canton de Besse-en-Chandesse puis en 1973 celui de canton de Besse-et-Saint-Anastaise[1].

De 1833 à 1848, les cantons de Besse et de Champeix avaient le même conseiller général. Le nombre de conseillers généraux était limité à 30 par département[2].

Les redécoupages des arrondissements intervenus en 1926 et 1942 ne l'ont pas affecté.

Redécoupage cantonal de 2014-2015[modifier | modifier le code]

Par décret du 21 février 2014, le nombre de cantons du département passe de 61 à 31, avec mise en application aux élections départementales de mars 2015. Le canton de Besse-et-Saint-Anastaise est supprimé à cette occasion. Ses dix communes sont rattachées au canton du Sancy (bureau centralisateur : La Bourboule)[3].

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1839 Pierre Cougoul   Notaire, maire de Besse-en-Chandesse
1839 1848 Jean-Louis
de Combarel-Cornudet
  Maire de Neschers
1848 1867 Pierre Cougoul   Notaire, juge de paix, maire de Besse-en-Chandesse
1867 1883 Pierre Hector
Aubergier-Costes
  Docteur ès sciences, pharmacien, adjoint au maire de Clermont-Ferrand
Vice-président de l'Académie des sciences
1883 1895 Jacques Emmanuel Tixier-Aubergier Droite Avocat
1895 1903
(décès)[4]
Jules Goyon Rad. Médecin
1903[5] 1928 Joseph Reynouard Rad. Pharmacien
Député (1914-1919 et 1924-1928)
Maire de Besse-en-Chandesse (1904-1912)
1928 1940 Amable-Marius-Elie
Pipet
Rad. Médecin
Maire de Besse-en-Chandesse
1945 1985 Alfred Pipet Rad. puis UDF-Rad. Médecin - Maire de Besse-en-Chandesse (1956-1985)
1985[6] 2008 Pierre Pipet UDF puis DL
groupe Union des républicains
(UMP+UDF)
Conseiller municipal de Besse-et-Saint-Anastaise
2008 2015 Lionel Gay PS puis DVG Maire de Besse-et-Saint-Anastaise (depuis 2012)

Composition[modifier | modifier le code]

Le canton de Besse-et-Saint-Anastaise groupait 10 communes et comptait 4 116 habitants (recensement de 2012, population municipale).

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Besse-et-Saint-Anastaise
(chef-lieu)
63038 CC du Sancy 1 501 (2014)
Chambon-sur-Lac 63077 CC du Sancy 379 (2014)
Compains 63117 CC du Sancy 124 (2014)
Égliseneuve-d'Entraigues 63144 CC du Sancy 419 (2014)
Espinchal 63153 CC du Sancy 96 (2014)
Murol 63247 CC du Sancy 561 (2014)
Saint-Diéry 63335 CC du Sancy 399 (2014)
Saint-Pierre-Colamine 63383 CC du Sancy 244 (2014)
Saint-Victor-la-Rivière 63401 CC du Sancy 243 (2014)
Valbeleix 63440 CC du Sancy 138 (2014)

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
5 230 4 840 4 764 4 362 4 251 4 081 4 116
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[7] puis population municipale à partir de 2006[8])
Histogramme de l'évolution démographique

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]