Super Mario Maker

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Trois caractères japonais Cette page contient des caractères japonais. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Super Mario Maker
Image illustrative de l'article Super Mario Maker

Éditeur Nintendo
Développeur Nintendo EAD Group No. 4
Concepteur Yosuke Oshino (directeur)[1]
Takashi Tezuka, Hiroyuki Kimura (producteurs)
Musique Kōji Kondō[2], Naoto Kubo, Asuka Hayazaki

Date de sortie Wii U
  • Japon 10 septembre 2015
  • États-Unis Canada 11 septembre 2015
  • Europe 11 septembre 2015
  • Australie 12 septembre 2015

Nintendo 3DS
  • Japon 1er décembre 2016
  • États-Unis Canada 2 décembre 2016
  • Europe 2 décembre 2016
Genre Éditeur de niveau, plates-formes
Mode de jeu Un joueur
Plate-forme Wii U, Nintendo 3DS
Média Disque optique iDensity, Nintendo eShop
Langue Multilingue
Contrôle Wii U GamePad
Manette Wii U Pro
Télécommande Wii (Plus)
Manette Classique (Pro)

Évaluation ESRB : E ?
PEGI : 3 ?
USK : 0 ?

Super Mario Maker (スーパーマリオメーカー, Sūpā Mario Mēkā?) est un jeu vidéo de plates-formes à défilement horizontal et un éditeur de niveau développé par Nintendo EAD et édité par Nintendo, sorti en septembre 2015 sur Wii U à l'occasion du 30e anniversaire de la série Super Mario. Il s'agit d'une application permettant aux joueurs de créer et jouer leurs propres niveaux basés sur les styles de Super Mario Bros., Super Mario Bros. 3, Super Mario World et New Super Mario Bros. U. Un portage appelé Super Mario Maker for Nintendo 3DS est sorti sur Nintendo 3DS en décembre 2016.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Le jeu permet d'inventer et créer des niveaux de Mario, puis de les essayer et les proposer aux autres joueurs, ce qui offre un nombre quasiment illimité de possibilités. Il est possible, entre autres, de personnaliser les ennemis et les plates-formes, modifier la taille des tuyaux, enregistrer ses propres bruitages ou effets sonores et les déclencher en pleine partie, ou encore de jouer avec le gameplay et des décors de fond provenant de Super Mario Bros., Super Mario Bros. 3, Super Mario World et New Super Mario Bros. U[3],[4].

Il est possible de créer des ennemis ou obstacles plus insolites et originaux que dans les jeux traditionnels, comme des canons à Cheep-Cheep ailés, des tuyaux générant des Koopa ou encore des blocs abritant des Plantes Piranhas ou divers ennemis. Une mise à jour du logiciel ajoute la possibilité de placer des points relais dans le niveau ainsi que la possibilité d'adapter le power-up obtenu selon l'état de Mario ; ainsi si Mario est petit il recevra un Super Champignon, tandis que si Mario est déjà Super Mario, il recevra une Fleur de feu ou autre objet de même catégorie[5].

À son lancement, le jeu propose plusieurs niveaux directement jouables, sans connexion à Internet dans le Défi des 10 Mario[6], pour donner des idées de création aux joueurs. Les niveaux créés par les joueurs peuvent être partagés par Internet et un système de notation permet de connaître les plus populaires[7].

Les figurines amiibo peuvent être utilisées dans le jeu, uniquement avec le style Super Mario Bros.. La figurine 8-bit Mario permet de faire apparaître Mario en plus grand, tandis que les autres figurines permettent à Mario d'endosser un costume représentant le personnage de la figurine en version 8-bit. Il est aussi possible de débloquer des costumes en finissant le Défi des 100 Mario en mode facile, normal, expert ou super expert, mais il n'est pas possible de tous les obtenir en jouant sur un seul niveau de difficulté[8].

Avec son système de création libre, le jeu totalise plus de 3,2 millions de niveaux créés par les joueurs fin octobre 2015.

Développement[modifier | modifier le code]

Le jeu est initialement conçu comme un outil de développement interne à l'équipe de développement de Nintendo. En réalisant qu'il y avait potentiel d'en faire un jeu à part entière, l'équipe de développement propose l'idée à Takashi Tezuka, producteur de la série Super Mario[9].

Le jeu est dévoilé lors de l'E3 2014 sous le titre Mario Maker[10]. Durant l'événement Nintendo World Championships 2015 se déroulant avant l'E3 2015, le jeu est rebaptisé en Super Mario Maker[11]. Quatre niveaux créés à cette occasion sont proposés dans le jeu final. Plusieurs grandes personnalités du jeu vidéo ont également conçus des niveaux. Un des niveaux du jeu est créé par les employés de Facebook[12].

Le jeu est commercialisé sur Wii U le 10 septembre 2015 au Japon et le 11 septembre dans le reste du monde, pour le 30e anniversaire de la série Super Mario[13]. Le jeu est proposé avec un artbook au format papier pour la version physique du jeu ou en version PDF pour la version dématérialisée[14]. Également, une édition limitée avec un amiibo Mario 8-bit aux couleurs classiques est proposée, tout comme un bundle avec la Wii U[15]. L'amiibo est aussi proposé seul à cette même date, tandis qu'un amiibo Mario 8-bit aux couleurs modernes est commercialisé le 23 octobre 2015[16].

Une mise à jour est proposée le 5 novembre 2015, rajoutant notamment la possibilité de placer des checkpoints dans les niveaux ou encore un classement pour trouver des niveaux officiels de Nintendo et des créateurs partenaires[5],[17].

Communauté[modifier | modifier le code]

Ce qui est parfois considéré comme le niveau le plus difficile créé à ce jour se nomme Pit of Panga: U-Break et est créé par PangaeaPanga (en). Celui-ci lui a demandé 11 heures pour le construire et 39 heures, 22 minutes et 47 secondes pour le compléter. PangaeaPanga est aussi le créateur du niveau Pit of Panga: P-Break, considéré précédemment comme le niveau le plus dur de Super Mario Maker[18].

Accueil[modifier | modifier le code]

Critique[modifier | modifier le code]

Aperçu des notes reçues
Presse papier
Média Wii U 3DS
Famitsu (JP) 37/40[19] -
Canard PC (FR) 8/10[20] -
Presse numérique
Média Wii U 3DS
Gamekult (FR) 8/10[21] 8/10[25]
GameSpot (US) 9/10[22] -
IGN (US) 9/10[23] 7,2/10[26]
Jeuxvideo.com (FR) 17/20[24] 14/20[27]
Agrégateurs de notes
Média Wii U 3DS
GameRankings 89,41 %
(56 tests)[28]
72,42 %
(30 tests)[30]
Metacritic 88 %
(85 tests)[29]
74 %
(55 tests)[31]

Super Mario Maker est très bien reçu par la critique. Il obtient un score de 89,41 % sur GameRankings et un score de 88 sur 100 sur Metacritic[28],[29].

Ventes[modifier | modifier le code]

Durant les quatre premiers jours de sa commercialisation, le jeu s'écoule à 138 242 exemplaires au Japon[32]. En Grande-Bretagne, il s'agit du deuxième jeu le plus vendu durant sa première semaine de vente[33]. Le jeu dépasse le million d'exemplaires vendus dans le monde à la fin septembre 2015[34].

Version Nintendo 3DS[modifier | modifier le code]

Lors du Nintendo Direct présenté le 1er septembre 2016, Nintendo dévoile Super Mario Maker for Nintendo 3DS, un portage du jeu sur Nintendo 3DS sorti le 2 décembre 2016[35]. Le jeu propose 100 niveaux préconçus par Nintendo et permet au joueur de jouer à une partie des niveaux crées sur la version Wii U. Les niveaux conçus par le joueur peuvent être partagés avec d'autres joueurs à l'aide de StreetPass et il est possible d'envoyer un niveau inachevé pour finir de le construire avec l'aide de d'autres utilisateurs[36],[37]. Contrairement à la version Wii U, les figurines amiibo ne sont pas compatibles et il n'est pas possible d'utiliser des costumes. De plus, il est impossible de partager les niveaux créés en ligne.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Team Behind Mario Maker Consists of Individuals from Multiple Nintendo Teams », sur nintendoworldreport.com (consulté le 19 septembre 2014).
  2. (en) Christian Nutt, « The Mario Maestro speaks: Koji Kondo on composing classics », Gamasutra, (consulté le 10 décembre 2014).
  3. (en) « E3 2014: Nintendo Unveils Mario Maker for Wii U », sur IGN (consulté le 19 septembre 2014).
  4. (en) « Mario Maker Adds Super Mario World And Super Mario Bros. 3 Styles », sur siliconera.com (consulté le 6 décembre 2014).
  5. a et b (en) « Super Mario Maker Getting Major Update, Introducing Checkpoints and More », sur GameSpot, (consulté le 27 octobre 2015).
  6. (en) « Super Mario Maker Comes With 100 Courses », sur IGN, (consulté le 26 juillet 2015).
  7. (en) « You'll Be Able to Share Your Levels With Others in Mario Maker », sur IGN, (consulté le 19 décembre 2014).
  8. http://img110.xooimage.com/files/9/2/c/dscn0075-4e6c1d1.jpg
  9. (en) « Mario Maker started out as a tool for Nintendo's developers », sur Polygon (consulté le 19 septembre 2014).
  10. « E3 2014 : Mario Maker sur Wii U en 2015 », sur Jeuxvideo.com (consulté le 19 septembre 2014).
  11. « E3 2015 : Mario Maker rebaptisé en vidéo », sur Jeuxvideo.com, .
  12. « Super Mario Maker : Nintendo annonce un partenariat avec Facebook », sur gameblog.fr, (consulté le 26 juillet 2015).
  13. (en) « Super Mario Maker Release Date Announced at E3 2015 », sur GameSpot, .
  14. (en) « Super Mario Maker artbook will be available as a PDF to those who buy the game digitally », sur nintendoeverything.com, (consulté le 26 juillet 2015).
  15. (en) « Nintendo Announces Super Mario Maker Wii U Hardware Bundle », sur nintendolife.com, (consulté le 26 juillet 2015).
  16. « Amiibo : le Mario 8-Bit daté ! », sur IGN, (consulté le 26 juillet 2015).
  17. « Une nouvelle mise à jour logicielle pour Super Mario Maker sur Wii U introduit des checkpoints intermédiaires et de nouveaux stages », sur nintendo.fr, (consulté le 29 novembre 2015).
  18. (en) « The Creator Of The 'Hardest Super Mario World Level Ever' Is At It Again », sur Kotaku, (consulté le 23 novembre 2015).
  19. (en) Sal Romano, « Famitsu Review Scores: Issue 1396 », sur gematsu.com, (consulté le 7 septembre 2015).
  20. Pipomantis, Test : Super Mario Maker, Canard PC n°324, 15 septembre 2015, p. 36-37.
  21. Kamui, « Test de Super Mario Maker », sur Gamekult, (consulté le 7 septembre 2015).
  22. (en) Justin Haywald, « Super Mario Maker Review », GameSpot, (consulté le 2 septembre 2015).
  23. (en) Jose Otero, « Super Mario Maker Review », sur IGN, (consulté le 2 septembre 2015).
  24. Anagund, « Test de Super Mario Maker », sur Jeuxvideo.com, (consulté le 2 septembre 2015).
  25. Kamui, « Test de Super Mario Maker », sur Gamekult, (consulté le 30 novembre 2016).
  26. (en) Jose Otero, « Super Mario Maker for Nintendo 3DS Review », sur IGN, (consulté le 30 novembre 2016).
  27. Anagund, « Test de Super Mario Maker 3DS », sur Jeuxvideo.com, (consulté le 30 novembre 2016).
  28. a et b (en) « Super Mario Maker (Wii U) », GameRankings (consulté le 29 novembre 2015).
  29. a et b (en) « Super Mario Maker (Wii U) », Metacritic (consulté le 29 novembre 2015).
  30. (en) « Super Mario Maker (3DS) », sur GameRankings (consulté le 19 février 2017).
  31. (en) « Super Mario Maker (3DS) », sur Metacritic (consulté le 19 février 2017).
  32. daFrans, « Ventes de jeux au Japon : Super Mario Maker démarre fort », Jeuxvideo.com, (consulté le 27 septembre 2015)
  33. (en) « Super Mario Maker almost beats Metal Gear Solid V for UK number one », Metro, (consulté le 27 septembre 2015)
  34. (en) « Super Mario Maker Sells 1 Million », sur GameSpot, (consulté le 23 novembre 2015).
  35. « Super Mario Maker annoncé sur 3DS », sur Gamekult, (consulté le 2 septembre 2016).
  36. « Super Mario Maker arrive sur Nintendo 3DS », sur Jeuxvideo.com, (consulté le 2 septembre 2016).
  37. (en) « Super Mario Maker for Nintendo 3DS Announced », sur IGN, (consulté le 2 septembre 2016).

Lien externe[modifier | modifier le code]