Flatulence

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Une flatulence

La flatulence (de inflatio, « inflation »[1] ou flatus, « souffle », « haleine »[2]) est la production de gaz intestinaux, accumulés dans l'intestin ou l'estomac et provoquant des ballonnements, qui peuvent être expulsés hors du corps de façon volontaire ou involontaire par l'anus ou la bouche[3].

L'éproctophilie est une paraphilie dans laquelle l'excitation est provoquée par les flatulences du partenaire.

Description[modifier | modifier le code]

Panneau humoristique illustrant une flatulence

Les flatulences sont le résultat de la fermentation des matières décomposées. Ces gaz sont d'autant plus odorants que des protéines complexes se décomposent.

La consommation de légumes secs avec leur téguments (flageolets — en raison de leur forte teneur en oligosaccharides —, lentilles, soja), de légumes bulbeux (oignons, ails, échalottes, etc.) et de viandes rouges en modifie donc la production. La mauvaise digestion de certains glucides (lactose, fructoseetc.) peut aussi provoquer des flatulences. La dégradation de la plupart des féculents, y compris les pommes de terre, le maïs, les pâtes et le blé (mais pas le riz[4]), est achevée par la flore du gros intestin, produisant des gaz. Plus rarement, la giardiase, une parasitose bénigne de l'intestin, peut causer des flatulences. Il peut également s'agir du syndrome de l'intestin irritable ou d'une maladie organique.

Historique[modifier | modifier le code]

L'odeur des pets est un problème universel déjà évoqué dans Les Nuées d'Aristophane au Ve siècle av. J.-C.[5].

Dans le He-gassen, un rouleau illustré japonais de l'époque d'Edo, l'auteur inconnu de ce pamphlet montre une bataille de flatulences entre un groupe de japonais aux pets puissants contre un groupe d'étrangers qui débarquaient un peu plus nombreux au Japon à l'époque. La métaphore est probablement une référence à la xénophobie rampante du shogunat Tokugawa[6].

Image panoramique
He-gassen
Voir le fichier

L'essai Fart Proudly (en) (« Pétez avec fierté ») de Benjamin Franklin est consacré à ce sujet.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Latin Word For Flatulence: Inflatio », Latinwordlist (consulté le 25 septembre 2010).
  2. Dictionnaire latin-anglais
  3. « Définition du mot flatulence », Dictionnaire du Service international scientifique de réadaptation sur l'autoroute de l'information (SISRAI),
  4. (en) Gas in the Digestive Tract, National Digestive Diseases Information Clearinghouse, US National Institute of Health
  5. Jean Feixas, Histoire du pet : De l'Antiquité à nos jours, Jean-Claude Gawsewitch, , p. 23
  6. (en) « The Internet Has Officially Discovered The Most Epic Fart Battle In All Of Art History », sur huffingtonpost.com,

Source[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • La crépitonomie, ou l'art des pets est un poème humoristique en trois parties écrit au début du XIXe siècle par un aristocrate français, Ducastel de Saint-Paul, dans lequel le poète considère le fait de péter comme un art.