Semons

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Semons
Semons
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Isère
Arrondissement Arrondissement de Vienne
Canton Bièvre
Intercommunalité Communauté de communes Bièvre Isère
Statut Commune déléguée
Maire délégué Jean-Paul Tournier-Fillon
2019-2020
Code postal 38260
Code commune 38479
Démographie
Population 362 hab. (2016 en diminution de 1,63 % par rapport à 2011)
Densité 34 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 25′ 58″ nord, 5° 11′ 44″ est
Altitude Min. 388 m
Max. 564 m
Superficie 10,55 km2
Historique
Date de fusion
Commune(s) d’intégration Porte des Bonnevaux
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Isère

Voir sur la carte administrative de l'Isère
City locator 15.svg
Semons

Géolocalisation sur la carte : Isère

Voir sur la carte topographique de l'Isère
City locator 15.svg
Semons

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Semons

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Semons

Semons est ancienne une commune française située dans le département de l'Isère, en région Auvergne-Rhône-Alpes. Depuis le , elle est une commune déléguée de Porte des Bonnevaux[1].

Ses habitants sont les Semonois et Semonoises.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le village est blotti sur le versant sud des coteaux bordant la forêt des Bonnevaux. Il domine la plaine du Liers. La route départementale D 518 traverse la commune (anciennement route nationale 518) . Le village est situé à environ 58 km de Lyon et à 56 km de Grenoble. Il est composé de trois quartiers principaux : le Guillermond, le Nemoz et le Canel.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Arzay, Commelle, Châtonnay, Lieudieu et Ornacieux.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le , la commune fusionne avec Arzay, Commelle et Nantoin pour former la commune nouvelle de Porte des Bonnevaux dont la création est actée par un arrêté préfectoral du [1].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 mars 2008 Denis Janin-Brusson    
mars 2008 mars 2014 Jacqueline Antoniolli    
mars 2014 31 décembre 2018 Jean-Paul Tournier-Fillon SE Retraité
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[3].

En 2016, la commune comptait 362 habitants[Note 1], en diminution de 1,63 % par rapport à 2011 (Isère : +3,1 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
233470455453399456454491503
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
512503477458457447450431378
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
384376349328317308280225205
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
237220255281301291351360368
2016 - - - - - - - -
362--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • L'église Saint-Didier a été construite en 1893 en galets disposés en arête-de-poisson alternant avec des lits de tuiles par l'architecte Henri Rivoire[6]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Une scène du film Le Convoi de Frédéric Schoendoerffer a été tournée en octobre 2014 dans la commune. Il s'agit de la scène du "camino del arbol". On y voit notamment le personnage d' "Alex" interprété par Benoît Magimel , incendier une voiture, après avoir transféré la drogue qu'elle contenait, et abandonner le corps d'un trafiquant contre un vieux châtaignier. Lors du tournage, la logistique était basé sur le parking de l’Étang Murinay.

Un reportage de France 3 Alpes a été réalisé pendant le tournage. [1]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :