Sainte-Anne-sur-Gervonde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sainte-Anne.
Sainte-Anne-sur-Gervonde
Vue générale de l'église, l'école, la mairie en 1931.
Vue générale de l'église, l'école, la mairie en 1931.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Isère
Arrondissement Arrondissement de Vienne
Canton Bièvre
Intercommunalité Communauté de communes de la région Saint-Jeannaise
Maire
Mandat
Jean-Christian Piolat
2014-2020
Code postal 38440
Code commune 38358
Démographie
Gentilé Trablinot
Population
municipale
628 hab. (2014)
Densité 82 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 30′ 01″ nord, 5° 14′ 03″ est
Altitude 500 m
Min. 426 m
Max. 546 m
Superficie 7,67 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Isère

Voir sur la carte administrative de l'Isère
City locator 14.svg
Sainte-Anne-sur-Gervonde

Géolocalisation sur la carte : Isère

Voir sur la carte topographique de l'Isère
City locator 14.svg
Sainte-Anne-sur-Gervonde

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Sainte-Anne-sur-Gervonde

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Sainte-Anne-sur-Gervonde
Liens
Site web www.sainteannesurgervonde.fr

Sainte-Anne-sur-Gervonde, jadis Sainte-Anne-d'Estrablin, est une commune française située dans le département de l'Isère en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

L'église et l'école des garçons avant 1908.

Sainte-Anne-sur-Gervonde était, autrefois, une section de la commune de Châtonnay. Le 12 juillet 1865, elle fut érigée en commune distincte. Son nom d'origine était Sainte-Anne-d'Estrablin mais elle fut renommée Sainte-Anne-sur-Gervonde afin d'éviter des confusions avec la commune d'Estrablin, près de Vienne.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 mars 2008 M. Jean Badin    
mars 2008 en cours M. Jean-Christian Piolat SE Retraité
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1866. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[2],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 628 habitants, en augmentation de 7,53 % par rapport à 2009 (Isère : 3,74 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
555 529 494 528 535 513 448 421 446
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968
411 362 356 350 346 345 322 305 269
1975 1982 1990 1999 2006 2011 2014 - -
270 283 337 399 537 579 628 - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Joseph Gandy ( 1839-1909) archevêque de Pondichéry.
  • Paul Pellet (1859-1914), évêque missionnaire en Afrique né à Sainte-Anne-sur-Gervonde.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :