Longechenal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Longechenal
Longechenal
L'église de Longechenal en septembre 2019
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Isère
Arrondissement Arrondissement de Vienne[1]
Canton Canton de Grand-Lemps
Intercommunalité Communauté de communes Bièvre Isère
Maire
Mandat
Alain Passinge
2014-2020
Code postal 38690
Code commune 38213
Démographie
Population
municipale
571 hab. (2017 en diminution de 2,39 % par rapport à 2012)
Densité 70 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 25′ 11″ nord, 5° 20′ 54″ est
Altitude 498 m
Min. 489 m
Max. 671 m
Superficie 8,12 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Isère
Voir sur la carte administrative de l'Isère
City locator 14.svg
Longechenal
Géolocalisation sur la carte : Isère
Voir sur la carte topographique de l'Isère
City locator 14.svg
Longechenal
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Longechenal
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Longechenal

Longechenal est une commune française située dans le département de l'Isère en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Ancienne paroisse de la province du Dauphiné, la commune est positionnée dans la partie septentrionale du département de l'Isère entre les agglomérations lyonnaise et grenobloise. Longechenal est en outre située dans la communauté de communes de Bièvre Est, dont le siège est situé dans la commune voisine de Colombe

Ses habitants sont appelés les Longechenots[2].

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation et description[modifier | modifier le code]

Situé, en moyenne, à plus de 500 mètres d'altitude, le territoire de Longechenal s'étend sur 8,1 km2. L'aspect de la commune, située hors de toute grande agglomération, à l'écart des grandes routes et entourée de terres agricoles est très nettement rural.

Le centre du village (mairie de Longechenal) se situe (par la route) à 69 km du centre de Lyon, préfecture de la région Auvergne-Rhône-Alpes et à 49 km de Grenoble, préfecture du département de l'Isère, ainsi qu'à 324 km de Marseille et 535 km de Paris[3].

Géologie[modifier | modifier le code]

Longechenal est situé dans la plaine du Liers, petit replat situé entre les collines des Terres froides et des collines mollassiques situées au nord du Grand-Lemps. La plaine du Liers correspond à une langue glaciaire datant du quaternaire et qui a disparu à la fin de la dernière glaciation. La plaine de Bièvre, voisine, est issue d'un phénomène identique[4].

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Longechenal
Eydoche Bizonnes
Mottier Longechenal Châbons / Le Grand-Lemps
Saint-Hilaire-de-la-Côte La Frette Bevenais

Climat[modifier | modifier le code]

La partie du territoire du département l'Isère dans lequel se situe le village de Longechenal est formée de bas plateaux et de collines assez peu élevées au climat légèrement plus rude que dans la plaine de la Bièvre située plus à l'ouest. Du fait du relief peu accentué, les masses d'air venues du nord et du sud circulent assez aisément. Les températures nocturnes sont assez fraîches sur les zones les plus élevées de la commune.

Hydrologie[modifier | modifier le code]

Malgré sa situation dans une vallée (cependant d'origine morainique), la commune ne comprend aucun cours d'eau notable. L'étang des Vernes, situé dans le secteur de la Combe Noire est la seule étendue d'eau notable.

Voies de communication[modifier | modifier le code]

Longé à l'ouest, en limite de son territoire, par la route départementale 1085 (RD1085) (ancienne route nationale 85), reliant Lyon à Grenoble, le village et ses principaux hameaux sont situés à l'écart des grandes voies de circulation.

Seule, la RD51g permet de relier la commune aux communes voisines. Elle se raccorde à l'ouest à la RD1085 avant de rejoindre la commune de Mottier et à l'est à la RD51b, permettant de rejoindre les communes de Bizonnes et du Grand-Lemps.

L'autoroute A48 qui relie l'agglomération Lyonnaise à celle de Grenoble passe à non loin des limites orientales de la commune, sur le territoire de la commune de Colombe. L'échangeur le plus proche est également situé à Colombe.

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Morphologie urbaine[modifier | modifier le code]

Logements[modifier | modifier le code]

Hameaux, Lieux-dits et écarts[modifier | modifier le code]

Risques naturels[modifier | modifier le code]

Risques sismiques[modifier | modifier le code]

La totalité du territoire de la commune du Longechenal est situé en zone de sismicité n°3, comme la plupart des communes de son secteur géographique, mais non loin de la zone n°4, située plus à l'est[5].

Terminologie des zones sismiques[6]
Type de zone Niveau Définitions (bâtiment à risque normal)
Zone 3 Sismicité modérée accélération = 1,1 m/s2

Autres risques[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le village se dénommait Longus Canalis au Moyen Âge (XIe siècle). Selon André Planck, auteur du livre L'origine du nom des communes du département de l'Isère, le nom de Longechenal est lié à la canalisation d'anciens ruisseaux réunis en un seul cours d'eau afin de drainer les eaux marécageuses du secteur. Toujours, selon cet ouvrage, ce cours d'eau a été recouvert au cours des années 1930[7].

Histoire[modifier | modifier le code]

Préhistoire et Antiquité[modifier | modifier le code]

Le secteur actuel de la commune de Longechenal se situe à l'ouest du territoire antique des Allobroges, ensemble de tribus gauloises occupant l'ancienne Savoie, ainsi que la partie du Dauphiné, située au nord de la rivière Isère.

Moyen Âge[modifier | modifier le code]

Temps modernes et Époque contemporaine[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
  1989 Joseph Thomas Billot    
1989 1995 Liliane Bonnet    
1995 1998 Sylvain Hiver    
1998 mai 2004 Daniel Lanfrey    
juin 2004 juin 2009
(démission)
Pierre Champonnet    
juin 2009 octobre 2009 Jean-Louis Guaitoli   Premier adjoint, assure l'intérim
4 octobre 2009 mars 2014 Bernard Chorier    
mars 2014 En cours Alain Passinge SE Cadre
Les données manquantes sont à compléter.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[8]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[9].

En 2017, la commune comptait 571 habitants[Note 1], en diminution de 2,39 % par rapport à 2012 (Isère : +2,75 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
465538634679687675714705666
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
599585587626617604614610588
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
612616570504506487485436388
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
391382384385417428445557570
2017 - - - - - - - -
571--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[10] puis Insee à partir de 2006[11].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

Équipement culturel[modifier | modifier le code]

Médias[modifier | modifier le code]

Historiquement, le quotidien à grand tirage Le Dauphiné libéré consacre, chaque jour, y compris le dimanche, dans son édition du Nord-Isère, un ou plusieurs articles à l'actualité du canton et de la commune, ainsi que des informations sur les éventuelles manifestations locales, les travaux routiers, et autres événements divers à caractère local.

Cultes[modifier | modifier le code]

La communauté catholique et l'église de Longechenal (propriété de la commune) sont rattachées à la paroisse de Sainte Marie de Bièvre-Liers qui dépend du diocèse de Grenoble-Vienne[12].

Économie[modifier | modifier le code]

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Longechenal (clocher de l'église)

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église du XIXe siècle avec son clocher à quatre horloges typique de la plaine du Liers
  • Appareil de galets.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Abel Gabert, prêtre et compositeur. Il est né à Longechenal en 1861. Il entre au Petit Séminaire de La Côte-Saint-André en 1872 pour suivre sa scolarité. Après son ordination, il devient maître de chapelle à La Côte-Saint-André. En 1894, il devient maître de chapelle à l'église Notre-Dame de Plaisance à Paris. En 1907, il part aux États-Unis comme maître de chapelle à l'église de l'Assomption de Morristown, dans le New-Jersey, puis devient professeur à l'Université Catholique de Washington, dont il est fait Docteur Honoris Causa. Il est l'auteur de nombreuses cantates, motets, messes. Il finit sa vie à Grenoble.[réf. nécessaire]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Escutcheon to draw-fr.svg

Longechenal possède des armoiries dont l'origine et le blasonnement exact ne sont pas disponibles.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]