Saint-Bauld

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Saint-Bauld
Saint-Bauld
L'église.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Centre-Val de Loire
Département Indre-et-Loire
Arrondissement Loches
Canton Loches
Intercommunalité Loches Sud Touraine
Maire délégué Jacques Delwarde
Code postal 37310
Code commune 37209
Démographie
Population 196 hab. (2015 en diminution de 3,92 % par rapport à 2010)
Densité 48 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 10′ 51″ nord, 0° 50′ 17″ est
Altitude Min. 77 m
Max. 103 m
Superficie 4,11 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Indre-et-Loire

Voir sur la carte administrative d'Indre-et-Loire
City locator 15.svg
Saint-Bauld

Géolocalisation sur la carte : Indre-et-Loire

Voir sur la carte topographique d'Indre-et-Loire
City locator 15.svg
Saint-Bauld

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Saint-Bauld

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Saint-Bauld

Saint-Bauld est une ancienne commune française du département d'Indre-et-Loire, en région Centre-Val de Loire.

Le , elle est devenue une commune déléguée au sein de la commune nouvelle de Tauxigny-Saint-Bauld[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Au cours de la Révolution française, la commune, dont le nom s'écrivait indifféremment Saint-Bauld ou Saint-Bault, porta provisoirement le nom de Bault[2].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 2017 Jacques Delwarde SE Retraité

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[4].

En 2015, la commune comptait 196 habitants[Note 1], en diminution de 3,92 % par rapport à 2010 (Indre-et-Loire : +2,11 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
163164179173184192216221232
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
227214206225212224216211190
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
201208214175187181196187182
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
174173132115159167191194199
2015 - - - - - - - -
196--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Château de Fontenay - Isoré (XVe siècle), situé à 1.2 km du bourg de Saint Bauld, sur la route de Manthelan. Château privé, ne se visite pas. Inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques le 9 juin 1949.

La forteresse d'origine était très probablement rectangulaire, entourée de douves et son enceinte devait être flanquée de quatre tours. Il subsiste une partie des douves, la tour d'angle nord-ouest, cylindrique, conservant les corbeaux de ses mâchicoulis et des vestiges du bâtiment qui s'étendait entre elle et la tour nord-ouest, sur lesquels a été construit un bâtiment et une tour nouvelles entre 1947 et 1949.

L'ensemble, laissé à l'abandon depuis le début des années 50 a été restauré à partir de 2014.

Fontenay ou Fontenay - Isoré, était un fief relevant de la Tour Isoré et du château de Sennevières. Les propriétaires suivants se sont succédé :

1547 – François Isoré

1551 – Antoine Isoré

1592 – Louise Isoré x François de Vonnes

1630 – Jean de Vonnes

1663 – François de Vonnes

1702 – René de Vonnes

1708 – Adrien-René Luthier de Saint-Martin,

1718 – Louis Barberin, comte de Reignac,

1729 – Charles-Yves Thibault, comte de La Rivière, du Mur et de Plœuc, seigneur de Paulmyet de Wartigny, et Charles-François de Campet, comte de Saujon

1789 – Marie-Joseph-Paul-Yves-Roch-Gilbert des Mottiers, marquis de La Fayette, et son cousin Jacques-Henry-Hugues de Lusignan-Lezay, coseigneurs.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Arrêté du 11 septembre 2017 portant création de la commune nouvelle de Tauxigny-Saint-Bauld » (consulté le 28 mars 2018)
  2. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte : aucun texte n’a été fourni pour les références nommées Cass
  3. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.


Liens externes[modifier | modifier le code]