Louans

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Louans
Louans
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Centre-Val de Loire
Département Indre-et-Loire
Arrondissement Loches
Canton Descartes
Intercommunalité Loches Sud Touraine
Maire
Mandat
Micheline Gouget-Béchereau
2014-2020
Code postal 37320
Code commune 37134
Démographie
Gentilé Louannais
Population
municipale
634 hab. (2016 en augmentation de 5,32 % par rapport à 2011)
Densité 35 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 11′ 06″ nord, 0° 44′ 51″ est
Altitude Min. 99 m
Max. 126 m
Superficie 18 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Louans

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Louans
Liens
Site web louans.free.fr/

Louans est une commune française du département d'Indre-et-Loire, en région Centre-Val de Loire.

Géographie[modifier | modifier le code]

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Réseau hydrographique de Louans.

Le réseau hydrographique communal, d'une longueur totale de 14,19 km, comprend deux cours d'eau notables, le Bourdin (0,451 km) et le Saint-Branchs (6,397 km), et cinq petits cours d'eau[1],[2].

Le Bourdin, d'une longueur totale de 14,8 km, prend sa source dans la commune aux abords du hameau des Buissons et se jette dans l'Indre à Veigné, après avoir traversé 5 communes[3]. Sur le plan piscicole, le Bourdin est classé en deuxième catégorie piscicole. L'espèce biologique dominante est constituée essentiellement de poissons blancs (cyprinidés) et de carnassiers (brochet, sandre et perche)[4].

Le Saint-Branchs, qui porte le nom de « Ruandon » sur le territoire communal jusqu'à la station d'épuration au nord-est du bourg puis de « Becquet » en aval[2], a une longueur totale de 18,3 km. Il prend sa source dans la commune du Louroux, traverse la commune du sud-ouest vers le nord-est et se jette dans l'Indre à Veigné, après avoir traversé 5 communes[5]. Sur le plan piscicole, le Saint-Branchs est également classé en deuxième catégorie piscicole[4].

Une zone humide a été répertoriée sur la commune par la direction départementale des territoires (DDT) et le Conseil départemental d'Indre-et-Loire[6],[7] : la vallée du ruisseau de Becquet.

Toponymie[modifier | modifier le code]

L'origine de ce nom est indo-européenne, il provient de l'agglutination du nom de personne gallo-romain lovo et du suffixe ante qui signifie : « la terre de lovo » .

Histoire[modifier | modifier le code]

Durant la Seconde Guerre mondiale, Louans, en zone occupée, fut utilisé par les services de propagande nazie pour tourner un film qui était supposé se passer sur le front russe.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 mars 2008 Élisabeth Launay    
mars 2008 mars 2014 Jean-Louis Malsergent    
mars 2014 En cours Micheline Gouget-Béchereau SE Retraitée
Les données manquantes sont à compléter.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[8]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[9].

En 2016, la commune comptait 634 habitants[Note 1], en augmentation de 5,32 % par rapport à 2011 (Indre-et-Loire : +2,11 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
800804811826747749695699703
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
701704707642619609650621636
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
616637615572568566568526555
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
531521493466474543595606639
2016 - - - - - - - -
634--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[10] puis Insee à partir de 2006[11].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

Louans se situe dans l'Académie d'Orléans-Tours (Zone B) et dans la circonscription de Loches.

L'école primaire accueille les élèves de la commune.

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Louans

Les armes de Louans se blasonnent ainsi :

De sinople à une tour couverte d'argent, ouverte, ajourée et girouettée de gueules, au chef d'or chargé d'une aigle bicéphale couronnée issante de sable et d'une épée basse issante d'argent au pommeau aussi d'or brochant sur l'aigle[12].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Fiche SIGES de la commune », sur le site du Système d'information pour la gestion des eaux souterraines en Centre-Val de Loire (consulté le 31 janvier 2019)
  2. a et b « Louans sur Geoportail », sur https://www.geoportail.gouv.fr/ (consulté le 31 janvier 2019)
  3. « Fiche Sandre - le Bourdin », sur le portail national d'accès aux référentiels sur l'eau (consulté le 31 janvier 2019)
  4. a et b (id) « Décret n°58-873 du 16 septembre 1958 déterminant le classement des cours d'eau en deux catégories », sur https://www.legifrance.gouv.fr/ (consulté le 31 janvier 2019)
  5. « Fiche Sandre - le Saint-Branchs », sur le portail national d'accès aux référentiels sur l'eau (consulté le 31 janvier 2019)
  6. Direction Départementale des Territoires d'Indre-et-Loire-37, « Liste des Zones humides d'Indre-et-Loire-37 », sur http://terresdeloire.net/ (consulté le 30 janvier 2019)
  7. « L'inventaire départemental des zones humides », sur http://www.indre-et-loire.gouv.fr/, (consulté le 30 janvier 2019)
  8. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  9. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  10. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  11. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  12. Le blason de la commune sur Gaso. Consultation : mars 2009.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :