Saint-Hippolyte (Indre-et-Loire)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Hippolyte.

Saint-Hippolyte
Saint-Hippolyte (Indre-et-Loire)
La mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Centre-Val de Loire
Département Indre-et-Loire
Arrondissement Loches
Canton Loches
Intercommunalité Loches Sud Touraine
Maire
Mandat
Patrick Pasquier
2014-2020
Code postal 37600
Code commune 37221
Démographie
Gentilé Hippolytains
Population
municipale
635 hab. (2015 en augmentation de 6,19 % par rapport à 2010)
Densité 19 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 03′ 39″ nord, 1° 06′ 03″ est
Altitude Min. 75 m
Max. 152 m
Superficie 32,99 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Indre-et-Loire

Voir sur la carte administrative d'Indre-et-Loire
City locator 14.svg
Saint-Hippolyte

Géolocalisation sur la carte : Indre-et-Loire

Voir sur la carte topographique d'Indre-et-Loire
City locator 14.svg
Saint-Hippolyte

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Hippolyte

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Hippolyte

Saint-Hippolyte est une commune française du département d'Indre-et-Loire, en région Centre-Val de Loire.

Géographie[modifier | modifier le code]

Saint-Hippolyte est situé sur le versant est de la vallée de l'Indre à la limite entre les départements d'Indre-et-Loire et de l'Indre.

La commune est composée d'un bourg principal et d'une série de hameaux (Bourg-Neuf, Rigny, Ballon, la Consonnière, le Grand-Village, Braud, la Gallicherie…). Le territoire communal est arrosé par la rivière Indre.

La commune se trouve dans l'aire géographique et dans la zone de production du lait, de fabrication et d'affinage du fromage Valençay[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Au cours de la Révolution française, la commune, alors nommée La Chapelle-Saint-Hippolyte, porta provisoirement le nom d'Hippolyte[2] puis adopta le nom de Saint-Hippolyte[3].

En 1827, Saint-Hippolyte a annexé la commune de Vitray[3].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 en cours Patrick Pasquier DVD Salarié agricole

Lors des élections municipales de mars 2008, trois listes étaient en compétition :

  • la liste d'Entente Communale conduite par le maire sortant ;
  • une équipe pour une vraie commune avec le maintien de son identité dans un développement actif et concerté au service de toutes les générations ;
  • la Liste pour la défense des intérêts des habitants.

À l'issue du premier tour, la liste emmenée par le maire sortant a remporté la majorité absolue permettant l'élection de tous les candidats. Le maire sortant, Patrick Pasquier, a été reconduit dans ses fonctions de premier magistrat de la commune.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[5].

En 2015, la commune comptait 635 habitants[Note 1], en augmentation de 6,19 % par rapport à 2010 (Indre-et-Loire : +2,45 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
7626778167961 053917932943930
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
883918967985977951952990999
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 0001 0341 0371 0041 016969972918838
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
832782634636627567559580631
2015 - - - - - - - -
635--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Site de l'Institut national de l'origine et de la qualité : Valençay, consulté le 15 août 2014.
  2. La Chapelle-Saint-Hippolyte sur Noms révolutionnaires des communes de France, p. 30, consulté le 12 décembre 2012.
  3. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale - Saint-Hippolyte », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 12 décembre 2012)
  4. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.


Liens externes[modifier | modifier le code]