Ferrière-Larçon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ferrière.

Ferrière-Larçon
Ferrière-Larçon
Blason de Ferrière-Larçon
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Centre-Val de Loire
Département Indre-et-Loire
Arrondissement Loches
Canton Descartes
Intercommunalité Communauté de communes Loches Sud Touraine
Maire
Mandat
Gérard Hénault (UDI)
2014-2020
Code postal 37350
Code commune 37107
Démographie
Gentilé Ferrillons
Population
municipale
250 hab. (2016 en diminution de 6,37 % par rapport à 2011)
Densité 12 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 59′ 38″ nord, 0° 52′ 56″ est
Altitude Min. 80 m
Max. 132 m
Superficie 20,87 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Indre-et-Loire

Voir sur la carte administrative d'Indre-et-Loire
City locator 14.svg
Ferrière-Larçon

Géolocalisation sur la carte : Indre-et-Loire

Voir sur la carte topographique d'Indre-et-Loire
City locator 14.svg
Ferrière-Larçon

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Ferrière-Larçon

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Ferrière-Larçon
Liens
Site web ferriere-larcon.com/

Ferrière-Larçon est une commune française du département d'Indre-et-Loire, en région Centre-Val de Loire.

Géographie[modifier | modifier le code]

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Réseau hydrographique de Ferrière-Larçon.

Le réseau hydrographique communal, d'une longueur totale de 26,48 km, comprend un cours d'eau notable, le Brignon (3,666 km), et divers petits cours d'eau pour certains temporaires[1],[2].

Le Brignon, d'une longueur totale de 26,3 km, prend sa source à 127 mètres d'altitude sur le territoire de la commune de Saint-Flovier et se jette dans la Claise à Abilly, après avoir traversé 7 communes[3]. Sur le plan piscicole, le Brignon est classé en deuxième catégorie piscicole. L'espèce biologique dominante est constituée essentiellement de poissons blancs (cyprinidés) et de carnassiers (brochet, sandre et perche)[4].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 En cours Gérard Henault UMP puis UDI Conseiller général du Canton du Grand-Pressigny (2004-2015)
directeur et professeur de l'école municipale
Président de la Communauté de Communes
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

La commune de Ferrière-Larçon comptait 280 habitants (population légale INSEE) au 1er janvier 2009. La densité de population est de 13,6 hab./km2.

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[6].

En 2016, la commune comptait 250 habitants[Note 1], en diminution de 6,37 % par rapport à 2011 (Indre-et-Loire : +2,11 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
8089119299829951 0101 0239611 007
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
9771 0211 034933916840808751710
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
701715717596588611622597615
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
567505418348292300286284261
2016 - - - - - - - -
250--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

Pyramide des âges à Ferrière-Larçon en 2007 en pourcentage[9].
HommesClasse d’âgeFemmes
90 ans ou +
1,5 
16,2 
75 à 89 ans
14 
18,2 
60 à 74 ans
16,2 
21,6 
45 à 59 ans
25 
11,5 
30 à 44 ans
16,2 
13,5 
15 à 29 ans
9,6 
16,9 
0 à 14 ans
16,9 
Pyramide des âges en Indre-et-Loire en 2007 en pourcentage[10].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,5 
90 ans ou +
1,4 
6,8 
75 à 89 ans
9,8 
13,1 
60 à 74 ans
13,9 
20,7 
45 à 59 ans
20,1 
20,4 
30 à 44 ans
19,3 
19,6 
15 à 29 ans
19,1 
18,8 
0 à 14 ans
16,4 

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Vestiges préhistoriques et antiques[modifier | modifier le code]

  • Polissoir (Monument Historique).
  • Camp préhistorique « la Butte de Muraz » (Inscrit Monument Historique).
  • Vestiges d'une villa gallo-romaine et d'une nécropole du haut Moyen Âge.

Architecture civile[modifier | modifier le code]

Architecture sacrée[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Ferrière-Larçon

Les armes de Ferrière-Larçon se blasonnent ainsi :

D'argent à la fasce ondée d'azur soutenue d'une trangle ondée du même, au chef aussi d'azur chargé d'un fer à cheval du champ[11].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]


Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]