Rhapsodie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

En musique classique, une rhapsodie ou rapsodie (du grec ancien ῥάπτω « coudre », et ᾠδή « chant », littéralement couture de chants) est une composition pour un soliste, un ensemble de musique de chambre (duo, trio, quatuor… ) ou pour un orchestre qu'il soit symphonique, d'harmonie ou de fanfare. De style et de forme très libres, souvent en un seul mouvement et assez proche de la fantaisie, la rhapsodie repose presque toujours sur des thèmes et des rythmes régionaux, folkloriques ou traditionnels.

Dans l'antiquité grecque, une rhapsodie est une suite de poèmes épiques chantés par les rhapsodes, des chanteurs itinérants.

Quelques exemples classiques de rhapsodie[modifier | modifier le code]

Le Tchèque Václav Jan Tomášek (1774-1850) est généralement considéré comme l’auteur des premières rhapsodies[1] : les six pièces pour piano de l’op. 40, 1810. Mais la postérité a surtout retenu les noms suivants :

Littérature[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Chanson[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]