Valse musette

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La valse musette est une forme musette de la valse.

Comme toutes les formes musette, elle est plus simple, plus sensuelle et nécessite moins de place que le style original.

Des concours avaient lieu où les couples tournaient sur un simple guéridon.

La valse musette privilégie le tour à gauche, où les couples tournent dans le sens inverse des aiguilles d'une montre et où les partenaires doivent danser plus serrés. Le tour à gauche est plus difficile que le tour à droite car le couple doit tourner davantage pour rester sur la ligne de danse, sinon il se retrouve au centre de la salle de bal[a].

Toupie[modifier | modifier le code]

La toupie est la forme la plus élaborée de la valse musette en tour à gauche.

Le couple étroitement imbriqué tourne sur la gauche de façon très régulière, sans qu'on puisse distinguer les rythmes des pas.

Bal musette[modifier | modifier le code]

La valse musette est dansée au bal musette.

Pour accompagner la valse musette, des compositeurs écrivent des musiques quelquefois accompagnées de paroles d'auteurs, chantées par des vedettes de la première moitié du XXe siècle. On peut citer Emile Vacher, Jean Peyronnin, Michel Peguri...

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Henri Joannis Deberne, Danser en société, éditions Bonneton, 1999, p. 142-143 (ISBN 2-86253-229-0).

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Pour plus de détail, voir dans l'article Valse, le paragraphe Valse à droite et valse à gauche.

Voir aussi[modifier | modifier le code]