Rhapsodie satanique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Rhapsodie satanique
Rapsodiasatanica fotodiscena.jpg
Informations générales
Titre original
(it) Rapsodia satanicaVoir et modifier les données sur Wikidata
Date de sortie
Langues
Genre
Pays
Équipe du film
Scénario
Alberto Fassini (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Production
Réalisation
Distribution
Lyda Borelli
Alberto Nepoti (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Musique

Rhapsodie satanique est un film italien muet réalisé par Nino Oxilia, sorti en 1917. Le compositeur Pietro Mascagni, auréolé du succès de son opéra vériste Cavalleria Rusticana est l'auteur de la partition symphonique qui accompagne ce drame muet[1].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Rhapsodie satanique

L'histoire est une variation féministe de Faust[2], que Fausto Maria Martini a écrit en 1915 dans un poème. Alba d'Oltrevita, une noble femme vieillissante, promet son âme au diable, qui doit restaurer sa jeunessee à condition qu'elle renonce à l'amour. Deux frères, Tristano et Sergio, menacent de se tuer si elle ne prend pas en considération leur amour. Mais elle ne s'intéresse pas du tout à Sergio et prépare le mariage avec Tristano. Ce n'est que lorsque Sergio se suicide, que des sentiments tels que le remords et l'amour lui reviennent et est aussi prête à accepter la fugacité de la beauté. Mais à ce moment Mephisto retire sa promesse de lui rendre sa jeunesse, parce qu'elle a rompu le contrat et à la fin Alba arrive défaite dans un voile en tant qu'épouse de Sergio[3].

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Une «Rhapsodie satanique» pour remonter aux sources du cinéma », sur Le Temps, (consulté le 7 avril 2018).
  2. « Rapsodia Satanica », sur AlloCiné (consulté le 7 avril 2018).
  3. « Rapsodia satanica - La critique », sur Avoir Alire (consulté le 7 avril 2018).