Fanfare

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Terme polysémique, la fanfare peut désigner différentes compositions musicales ou divers ensembles de musiciens de la famille des cuivres parfois accompagnés de percussions.

Compositions musicales[modifier | modifier le code]


\version "2.14.2"
\header {
  tagline = ##f
}

\score {
  \new Staff \with {
    %\remove "Time_signature_engraver"
  }
  \relative c'' {
    \key g \major
    \time 6/8
    \tempo 8 = 240
    \set Staff.midiInstrument = #"oboe"

     %%%% Jean de la Lune
     g8 g g g  d g b4 g8 d4 r8 b' b b b g b d4 b8 g4 r8 
     g8 g g g  d g b4 g8 d4 r8 d4 d'8 d,4 d'8 g,4 r8
     d8 g b d2.( b4) r8 d,8 g b d2.(  g,4) r8 r4 r8
     \bar "||"

  }
  \layout {
    \context {
      \Score
      \remove "Metronome_mark_engraver"
    }
  }
  \midi {}
}
photo : trompettistes jouant
Trompettistes jouant des fanfares.

Ensembles musicaux[modifier | modifier le code]

Par définition, une fanfare est un ensemble de musiciens dont les instruments sont exclusivement des cuivres accompagnés occasionnellement de percussions.

Orchestres militaires[modifier | modifier le code]

« Fanfare » est fréquemment employé pour désigner des ensembles à vent appartenant aux différents corps d'armée de tous pays, quel que soit leur effectif instrumental. Qu'il s'agisse d'orchestre d'harmonie, de brass band, de big band, de jazz band, de batterie-fanfare, de clique, de guggenmusik ou autres orchestre de cuivres, tous sont le plus souvent nommés sous le terme générique de « fanfare ». Certaines armées nationales possèdent de nombreuses formations comme la Suisse avec ses trois fanfares d'école de recrues, ses huit orchestres d'harmonie, ses huit brass bands et ses cinq orchestres d'armée[2].

Fanfares d'écoles supérieurs[modifier | modifier le code]

Quelques écoles d'ingénieur et écoles de médecine ont leurs fanfares ou leurs harmonies-fanfares, sur le modèle des fanfares des Beaux-Arts qui existent depuis 1948[3], et se faisant connaître par les festivals (Montpellier, Fleurance, Lyon, Crest ou Thoissey), les ferias (Vic-Fezensac, Arles, Nîmes ou Dax) ou encore par le Concours des Fanfares des Beaux-Arts. Les fanfares de ces écoles sont souvent un élément important de la vie associative, par l'ambiance qu'elles mettent en diverses occasions (tournois sportifs, soirées...).

Il n'y a pas de fanfares d'étudiant des universités de lettres ou de sciences.

Termes et expressions associés[modifier | modifier le code]

  • Un fanfariste : un musicien d'une fanfare.
  • Un fanfaron : personne vantarde, fier-à-bras.
  • Une arrivée en fanfare : entrée avec panache, mais quelquefois trop tapageuse.
  • Un réveil en fanfare : à l'origine, aubade donnée certains jours de fête en l'honneur de quelqu'un, aujourd'hui, réveil bruyant et tapageur.
  • Une fanfouille : orchestre ou groupe jouant fort et faux. (Plaisanterie de musicien : pourquoi une fanfouille joue en marchant ? … pour s'éloigner du bruit.).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Fanfare » définition du Centre national de ressources textuelles et lexicales
  2. « Musique militaire suisse » (consulté le 2 mars 2015)
  3. Véronique Flanet, La belle histoire des fanfares des Beaux-Arts, Paris, L'Harmattan, , 250 p. (ISBN 978-2-343-06353-9)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Georges Gourdet, Les Instruments à vent (Que sais-je ? n° 267), Presses universitaires de France 1976 - 126 p.
  • Henk van Linjnschooten, Initiation à la direction des orchestres à vent, Éditions Robert Martin, 1994
  • Sylvie Hue, Gal Villermain Lécolier 150 ans de musique à la Garde Républicaine : Mémoires d'un Orchestre, Éditions Nouvelle Arche de Noé, 1998 - (ISBN 978-2843680977)
  • Philippe Gumplowicz, Les travaux d'Orphée. Deux siècles de pratique musicale amateur en France (1820-2000). Harmonies, chorales, fanfares, Aubier, 2001
  • Félix Hauswirth, Le chef d'orchestre à vent, Editions Ruh music AG, 2001.
  • Jean-Philippe Vanbeselaere, Guide de l'instrumentation à l'usage des ensembles à vent, Editions Van de Velde, 2002

Liens externes[modifier | modifier le code]