Bacchanale (danse)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La bacchanale est une danse française de la fin du XVIIIe siècle, bruyante et tumultueuse, particulièrement prisée sous le Directoire. Elle fut ensuite introduite dans plusieurs opéras et ballets.

En 1861, Richard Wagner ajoute une bacchanale à son opéra Tannhäuser, lors de sa création à l'Opéra de Paris le 13 mars. La chorégraphie de ce divertissement orchestral est due à Lucien Petipa. Lors de diverses reprises de l'œuvre à Bayreuth, d'autres chorégraphes y substitueront leurs propres compositions : Isadora Duncan en 1904, Kurt Jooss et Rudolf Laban en 1930, Maurice Béjart en 1961. Ce dernier l'intégrera ensuite à Wagner ou l'Amour fou (1963).

Saint-Saëns ajoute lui aussi dans son opéra Samson et Dalila une bacchanale à l'acte III scène 3, cette-dernière fait partie des œuvres les plus représentées de Saint-Saëns.

Voir aussi[modifier | modifier le code]