Quincy (AOC)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Quincy.

Quincy
Image illustrative de l’article Quincy (AOC)
Sentier du vin entre Quincy et Brinay

Désignation(s) Quincy
Appellation(s) principale(s) quincy
Type d'appellation(s) AOC
Reconnue depuis 1936
Pays Drapeau de la France France
Région parente vallée de la Loire
Sous-région(s) Berry
Localisation Cher
Climat tempéré océanique dégradé
Sol sables et graviers
Superficie totale 750 hectares
Superficie plantée 310 hectares
Nombre de domaines viticoles 33 vignerons, 1 cave coop, 3 négociants
Cépages dominants sauvignon B
Vins produits blancs
Production 15600 hL
Pieds à l'hectare minimum de 5 500 pieds par hectare
Rendement moyen à l'hectare 65 à 75 hl/ha[1]

Le quincy est un vin blanc d'appellation d'origine contrôlée produit sur le territoire des communes de Quincy et de Brinay, dans le Cher.

Histoire[modifier | modifier le code]

Antiquité[modifier | modifier le code]

L'étymologie de Quincy pourrait venir du nom d'un Romain qui y avait créé le domaine de Quintius. Les Bituriges cubi cultivent la vigne dès l'Antiquité[2].

Moyen Âge[modifier | modifier le code]

Cité dans la bulle de Callixte II en 1120, Quincy est l’un des plus vieux vignobles de la région. Le cépage sauvignon y est apporté de l’Abbaye des femmes de Beauvoir par les moines de l'ordre de Cîteaux[3].

Époque moderne[modifier | modifier le code]

Époque contemporaine[modifier | modifier le code]

Après la replantation du vignoble consécutive au phylloxera, Quincy est la première AOC effective du centre-Loire, le 6 août 1936.

Situation géographique[modifier | modifier le code]

Vignobles du Berry.

Localisation[modifier | modifier le code]

Le vignoble de Quincy est situé en Champagne berrichonne[2] dans le département du Cher, entre Bourges et Vierzon. Il est implanté sur un plateau de la rive gauche de la rivière Cher. Orienté nord-sud, il est exposé vers l'est, partagé entre les communes de Quincy et Brinay.

Pédologie et orographie[modifier | modifier le code]

Le vignoble est planté sur un plateau de marnes du kimeridgien surplombant le Cher. Une couche d'alluvions silico-argileuse la recouvre. Ces sables et graviers drainent bien l'eau excédentaire et la couche de marne en profondeur conserve une réserve en eau permettant de résister à une période sèche.

Le sol est réparti entre trois terroirs: un sol sablo-graveleux sur une sous-couche d'argile, un sol sableux sur couche de sable rouge et un sol sablo-limoneux sur sable argileux ou argile plus ou moins sableuse[2].

Climatologie[modifier | modifier le code]

Le vignoble bénéficie d'un climat local relativement chaud et sec.

Pour la commune de Bourges (alt. 161 m), voisine de l'AOC Quincy, les données climatiques de 1961 à 1990 sont :

Mois Janv Fév Mars Avr Mai Juin Juil Août Sept Oct Nov Déc Année
Températures minimales moyennes °C 0,5 1,2 2,7 5 8,3 11,3 13,3 13 10,8 7,6 3,5 1,1 6,5
Températures moyennes °C 3,3 4,7 7 9,8 13,3 16,7 19,2 18,8 16,3 12,1 6,8 4 11
Températures maximales moyennes °C 6,2 8,2 11,3 14,6 18,4 22 25,2 24,5 21,8 16,7 10,2 6,8 15,5
Moyennes mensuelles de précipitations (mm) 60,5 58,7 60,1 51,7 80,8 56,9 51,8 59,4 61,2 59 59,4 63,1 722,5
Source : Archives climatologiques mensuelles - Bourges (1961-1990)

Vignoble[modifier | modifier le code]

Encépagement[modifier | modifier le code]

Le vin blanc de quincy est exclusivement issu de sauvignon. Le sauvignon blanc B est majoritaire, le sauvignon gris gr peut compléter l'encépagement, limité à 10 % des surfaces. Le sol peu fertile jugule bien l'exubérance de la végétation du sauvignon. Le rendement ainsi maîtrisé permet une maturité optimale.

Viticulture[modifier | modifier le code]

Les vendanges

Le sauvignon est conduit en taille longue qui permet de gérer sa fertilité capricieuse. Pour la taille en Guyot simple, le nombre d'yeux est limité à 10. En Guyot double, il est de 12 yeux. La taille en cordon de Royat présente un maximum de 14 yeux répartis sur des têtes de deux yeux maximum.

La densité de plantation doit être supérieure à 5500 ceps par hectare. L'écartement entre rangs ne peut dépasser 1,45 mètre et l'écartement entre ceps sur un rang doit être compris entre 0,90 et 1,25 mètre.

Le palissage du feuillage est obligatoire et doit dépasser 0,6 fois l'écartement entre rangs. Cette hauteur est mesurée entre 10 cm sous le fil de pliage et la hauteur du rognage.

L'irrigation est interdite comme le désherbage des fossés, tournières et talus.

Récolte[modifier | modifier le code]

AOC Quincy 2007

Elle peut être manuelle avec tri du raisin ou à l'aide d'une machine à vendanger. La récolte de vignes âgées de moins de trois ans ne peut prétendre à l'AOC.

La richesse en sucre du raisin doit être d'au moins 170 grammes par litre et le degré potentiel du moût doit être d'au moins 10,5 % de volume.

Le rendement de l'appellation est de 65 hectolitres par hectare. Il peut être porté exceptionnellement à 75 hl/ha; c'est le rendement butoir[4].

Vinification[modifier | modifier le code]

Le raisin est pressé le plus tôt possible après récolte. Le moût est débourbé par stabulation à froid. La fermentation a lieu en cuve ou en fût. Après fermentation, un élevage sur lies fines est parfois effectué.

Production et commercialisaion[modifier | modifier le code]

La production moyenne est de 15 600 hL.

En 2006, la production a été de 12 283 hl. Le quincy est vendu essentiellement sur le marché intérieur, l'exportation ne représentant que 20 % des volumes[2].

En 2010 la récolte a été de 15 915 hL pour une superficie de 254 hectares, le pourcentage vendu à l'export était de 10 %.

Type de vin[modifier | modifier le code]

L'appellation ne concerne que du vin blanc sec. Il peut être fin et fruité (agrumes) avec des notes de fleurs blanches et de poivre. C'est un vin qui conserve ses qualités 4 ou 5 ans, mais le vieillissement n'est pas nécessaire, il ne bonifie pas les qualités initiales.

Ce vin est recommandé avec les fruits de mer et les poissons de Loire ou en fin de repas avec les fromages de chèvre de la région. (valençay, Pouligny-saint-pierre ou crottin de Chavignol).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Décret du 27 octobre 2009
  2. a b c et d Site de 1001 dégustations (page sur Quincy), consulté le 5 décembre 2009.
  3. Historique de l'AOC sur le site du BIVC, 13 janvier 2019
  4. Cahier des charges Quincy (AOC) Lire en ligne (PDF)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]