Élections législatives écossaises de 2021

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Élections législatives écossaises de 2021
129 sièges du Parlement écossais
(Majorité absolue : 65 sièges)
Type d’élection Élections d'organe législatif décentralisé
Corps électoral et résultats
Inscrits 4 280 785
Votants 2 718 066
63,49 %  +7,7
Votes blancs et nuls 5 282
Nicola Sturgeon 2019 SNP Conference (cropped).jpg SNP – Nicola Sturgeon
Voix 1 094 374
40,34 %
 −1,4
Sièges obtenus 64  +1
Official portrait of Douglas Ross MP crop 2.jpg Conservateur – Douglas Ross
Voix 637 131
23,49 %
 +0,6
Sièges obtenus 31  0
AnasSarwarMSP (cropped).png Travailliste – Anas Sarwar
Voix 485 819
17,91 %
 −1,2
Sièges obtenus 22  −2
Transparent flag waving on Infobox grey background.svg
Verts – Lorna Slater et Patrick Harvie
Voix 220 324
8,12 %
 +1,5
Sièges obtenus 8  +2
Willie Rennie 2016.jpg LibDems – Willie Rennie
Voix 137 152
5,06 %
 −0,2
Sièges obtenus 4  −1
Résultats des élections
Carte
Premier ministre
Sortant Élu
Nicola Sturgeon
SNP
Nicola Sturgeon
SNP

Les élections législatives écossaises de 2021 ont lieu le afin d'élire les 129 membres du Parlement écossais pour un mandat de cinq ans.

L'élection est nettement remportée par le camp indépendantiste dirigé par le SNP, qui demeure la principale force au Parlement écossais en manquant une nouvelle fois de peu la majorité absolue des sièges tout en bénéficiant cependant du soutien du Parti vert écossais.

Suite au résultat, la première ministre écossaise Nicola Sturgeon demande la tenue d'un second référendum sur l'indépendance de l'Écosse[1].

Contexte[modifier | modifier le code]

Dévolution[modifier | modifier le code]

Le Parlement écossais a été créé en 1999 comme organe dévolu de l'Écosse, nation du Royaume-Uni.

Ses pouvoirs sont importants : le Parlement écossais peut légiférer sur toutes les matières qui ne sont pas explicitement réservés au Parlement de Westminster. Le gouvernement écossais est ainsi compétent en matière de santé, éducation, gouvernements locaux, droit écossais. Le Scotland Act de 2012 autorise le Parlement écossais à faire varier le taux d'impôt sur le revenu, à collecter certaines taxes et à légiférer sur les drogues, les armes à feu et le code de la route.

Contexte politique[modifier | modifier le code]

La campagne est d'abord marquée par la crise sanitaire. La gestion de celle-ci par les autorités écossaises jugée meilleure que celle des britanniques a pour conséquence une forte augmentation des intentions de vote du parti national écossais au pouvoir ainsi que du vote pro-indépendance[2]. Début 2021, la gestion de la vaccination par le gouvernement écossais est néanmoins jugée moins bonne que celle du gouvernement britannique[3].

La période entourant le scrutin est aussi marquée par l'affaire Salmond (en), un scandale politique impliquant l'ancien Premier ministre écossais Alex Salmond, celui-ci étant accusé de harcèlement sexuel, mais aussi la première ministre Nicola Sturgeon, ancienne proche de celui-ci, dont la réaction par rapport à son comportement est mise en cause. Le , Alex Salmond est finalement acquitté[4].

Nicola Sturgeon est finalement elle aussi blanchie par l'enquête, qui juge qu'elle n'a pas volontairement entravé la justice ni brisé le code de conduite d'un premier ministre[5].

La période de campagne est aussi précédée d'une déclaration du Premier ministre britannique Boris Johnson qui a qualifié au mois de novembre la dévolution des pouvoirs de « désastre »[6], à contre-courant de l'opinion publique écossaise qui avait voté en faveur de celle-ci à 75 % en 1997, et l'approuve en 2019 à plus de 90 %[7].

Mode de scrutin[modifier | modifier le code]

Le Parlement écossais est élu pour cinq ans selon un système mixte[8]. Chaque électeur dispose de deux voix : la première voix sert à élire un député au scrutin uninominal majoritaire à un tour dans l'une des 73 circonscriptions, la seconde voix est pour une liste dans le cadre d'une région. Le nombre de sièges pour chaque parti est attribué à la proportionnelle en prenant en compte les sièges déjà attribués dans les circonscriptions selon la méthode d'Hondt.

Les citoyens du Royaume-Uni, de la République d'Irlande, du Commonwealth domiciliés en Écosse et les étrangers ayant le droit de résider en Écosse et y résidant sont autorisés à voter à partir de 16 ans.

Campagne[modifier | modifier le code]

La campagne est dominée par la question de l'organisation d'un nouveau référendum sur l'indépendance, après l'échec de celui organisé en 2014[9].

Sondages[modifier | modifier le code]

Les lignes transparentes représentent le vote dans les circonscriptions. Les lignes pleines représentent le vote régional.

Résultats[modifier | modifier le code]

Résultats préliminaires des élections législatives écossaises de 2021[10],[11]
Scotland Parliament 2021.svg
Partis Circonscriptions Proportionnelle Total
sièges
+/−
Votes % Sièges +/− Votes % +/- Sièges
Parti national écossais (SNP) 1 291 204 47,70 62 en augmentation 3 1 094 374 40,34 en diminution 1,4 2 64 en augmentation 1
Parti conservateur écossais (SCP) 592 518 21,89 5 en diminution 2 637 131 23,49 en augmentation 0,6 26 31 en stagnation
Parti travailliste écossais (SLP) 584 392 21,59 2 en diminution 1 485 819 17,91 en diminution 1,2 20 22 en diminution 2
Parti vert écossais (SGP) 34 990 1,29 0 en stagnation 220 324 8,12 en augmentation 1,5 8 8 en augmentation 2
Libéraux-démocrates écossais (SLD) 187 746 6,94 4 en stagnation 137 152 5,06 en diminution 0,1 0 4 en diminution 1
Parti Alba 44 913 1,66 Nv. 0 0 en stagnation
Tous pour l'unité 23 299 0,86 Nv. 0 0 en stagnation
Parti de la famille 2 734 0,10 0 en stagnation 16 085 0,59 Nv. 0 0 en stagnation
Alliance de la liberté 1 154 0,04 0 en stagnation 6 271 0,23 Nv. 0 0 en stagnation
Reform UK 5 793 0,21 Nv. 0 0 en stagnation
Parti pour l'indépendance du Royaume-Uni (UKIP) 699 0,03 0 en stagnation 3 848 0,14 en diminution 1,9 0 0 en stagnation
Autres partis 5 573 0,21 0 - 31 604 1,17 - 0 0 -
Indépendants 5 673 0,21 0 en stagnation 6 122 0,23 - 0 0 en stagnation
Votes valides 2 706 683 99,63 2 712 735 99,81
Votes blancs et nuls 10 024 0,37 5 282 0,19
Total 2 716 785 100 73 en stagnation 2 718 066 100 - 56 129 en stagnation
Abstentions 1 564 000 36,54 1 562 719 36,51
Inscrits / participation 4 280 785 63,46 4 280 785 63,49

Résultats par région[modifier | modifier le code]

Écosse du centre (Central Scotland)[modifier | modifier le code]

Résultats[12],[13]
Partis Votes % +/− C +/− SP Total +/-
SNP 148 399 45,31 en diminution 2,4 9 en stagnation 0 9 en stagnation
SLP 77 623 23,70 en diminution 1,1 0 en stagnation 3 3 en diminution 1
SCP 59 896 18,29 en augmentation 2,2 0 en stagnation 3 3 en stagnation
SGP 19 512 5,96 en augmentation 1,3 0 en stagnation 1 1 en augmentation 1
SLD 6 337 1,94 en stagnation 0 en stagnation 0 0 en stagnation
Alba 5 345 1,63 Nv. 0 en stagnation 0 0 en stagnation
Autres 10 380 3,17 - 0 - 0 0 -
Votes valides 327 492 99,83
Votes blancs et nuls 547 0,17
Total 328 039 100 - 9 en stagnation 7 16 en stagnation
Abstentions 198 833 37,74
Inscrits / participation 526 872 62,26
Députés élus dans les circonscriptions
Circonscription Député sortant Député élu
Airdrie and Shotts Alex Neil Neil Gray
Coatbridge and Chryston Fulton MacGregor Fulton MacGregor
Cumbernauld and Kilsyth Jamie Hepburn Jamie Hepburn
East Kilbride Linda Fabiani Collette Stevenson
Falkirk East Angus MacDonald Michelle Thomson
Falkirk West Michael Matheson Michael Matheson
Hamilton, Larkhall and Stonehouse Christina McKelvie Christina McKelvie
Motherwell and Wishaw Clare Adamson Clare Adamson
Uddingston and Bellshill Richard Lyle Stephanie Callaghan

Glasgow[modifier | modifier le code]

Résultats[14],[15]
Partis Votes % +/− C +/− SP Total +/-
SNP 133 917 43,90 en diminution 0,9 9 en stagnation 0 9 en stagnation
SLP 74 088 24,29 en augmentation 0,5 0 en stagnation 3 4 en stagnation
SCP 37 027 12,14 en augmentation 0,2 0 en stagnation 2 2 en stagnation
SGP 36 114 11,84 en augmentation 2,4 0 en stagnation 1 1 en stagnation
SLD 6 079 1,99 en diminution 0,4 0 en stagnation 0 0 en stagnation
Alba 5 408 1,77 Nv. 0 en stagnation 0 0 en stagnation
Autres 12 411 4,07 0 - 0 0 -
Votes valides 305 044 99,71
Votes blancs et nuls 895 0,29
Total 305 939 100 - 9 en stagnation 6 16 en stagnation
Abstentions 231 673 43,09
Inscrits / participation 537 612 56,91
Députés élus dans les circonscriptions
Circonscription Député sortant Député élu
Glasgow Anniesland Bill Kidd Bill Kidd
Glasgow Cathcart James Dornan James Dornan
Glasgow Kelvin Sandra White Kaukab Stewart
Glasgow Maryhill and Springburn Bob Doris Bob Doris
Glasgow Pollok Humza Yousaf Humza Yousaf
Glasgow Provan Ivan McKee Ivan McKee
Glasgow Shettleston John Mason John Mason
Glasgow Southside Nicola Sturgeon Nicola Sturgeon
Rutherglen Clare Haughey Clare Haughey

Highlands et les Îles (Highlands and Islands)[modifier | modifier le code]

Résultats[16],[17]
Partis Votes % +/− C +/− SP Total +/-
SNP 96 433 40,36 en augmentation 0,7 6 en stagnation 1 7 en stagnation
SCP 60 779 25,44 en augmentation 3,6 0 en stagnation 4 4 en augmentation 1
SLD 26 771 11,20 en diminution 2,1 2 en stagnation 0 2 en stagnation
SLP 22 713 9,51 en diminution 1,7 0 en stagnation 1 1 en diminution 1
SGP 17 729 7,42 en augmentation 0,2 0 en stagnation 1 1 en stagnation
Alba 3 828 1,60 Nv. 0 en stagnation 0 0 en stagnation
Autres 10 668 4,47 - 0 - 0 0 en stagnation
Votes valides 238 921 99,80
Votes blancs et nuls 467 0,20
Total 239 388 100 - 8 en stagnation 7 15 en stagnation
Abstentions 122 745 33,90
Inscrits / participation 362 130 66,10
Députés élus dans les circonscriptions
Circonscription Député sortant Député élu
Argyll and Bute Michael Russell Jenni Minto
Caithness, Sutherland and Ross Gail Ross Maree Todd
Inverness and Nairn Fergus Ewing Fergus Ewing
Moray Richard Lochhead Richard Lochhead
Na h-Eileanan an Iar Alasdair Allan Alasdair Allan
Orkney Liam McArthur Liam McArthur
Shetland Tavish Scott Beatrice Wishart
Skye, Lochaber and Badenoch Kate Forbes Kate Forbes

Lothian[modifier | modifier le code]

Résultats[18],[19]
Partis Votes % +/− C +/− SP Total +/-
SNP 141 478 35,82 en diminution 0,3 7 en augmentation 1 0 7 en augmentation 1
SCP 78 595 19,93 en diminution 3,0 0 en diminution 1 3 3 en diminution 1
SLP 76 689 19,45 en diminution 1,4 1 en stagnation 2 3 en stagnation
SGP 49 984 12,68 en augmentation 2,1 0 en stagnation 2 2 en stagnation
SLD 28 433 7,21 en augmentation 1,6 1 en stagnation 0 1 en stagnation
Alba 6 141 1,56 Nv. 0 en stagnation 0 0 en stagnation
Autres 13 056 3,31 0 - 0 0 -
Votes valides 394 376 99,83
Votes blancs et nuls 661 0,17
Total 395 017 100 - 9 en stagnation 7 16 en stagnation
Abstentions 219 912 35,76
Inscrits / participation 614 929 64,0
Députés élus dans les circonscriptions
Circonscription Député sortant Député élu
Almond Valley Angela Constance Angela Constance
Edinburgh Central Ruth Davidson Angus Robertson
Edinburgh Eastern Ash Denham Ash Denham
Edinburgh Northern and Leith Ben Macpherson Ben Macpherson
Edinburgh Pentlands Gordon MacDonald Gordon MacDonald
Edinburgh Southern Daniel Johnson Daniel Johnson
Edinburgh Western Alex Cole-Hamilton Alex Cole-Hamilton
Linlithgow Fiona Hyslop Fiona Hyslop
Midlothian North and Musselburgh Colin Beattie Colin Beattie

Écosse du milieu et Fife (Mid Scotland and Fife)[modifier | modifier le code]

Résultats[20],[19]
Partis Votes % +/− C +/− SP Total +/-
SNP 136 825 39,77 en diminution 1,5 8 en stagnation 1 9 en augmentation 1
SCP 85 909 24,97 en diminution 0,2 0 en stagnation 4 4 en stagnation
SLP 52 626 15,30 en diminution 2,3 0 en stagnation 1 1 en diminution 1
SGP 28 654 8,33 en augmentation 2,2 0 en stagnation 1 1 en stagnation
SLD 25 489 7,41 en augmentation 0,4 1 en stagnation 0 1 en stagnation
Alba 5 893 1,71 Nv. 0 en stagnation 0 0 en stagnation
Autres 8 663 2,52 - 0 - 0 0 -
Votes valides 344 059 99,83
Votes blancs et nuls 601 0,17
Total 344 660 100 - 9 en stagnation 7 16 en stagnation
Abstentions 181 623 34,51
Inscrits / participation 526 283 65,49
Députés élus dans les circonscriptions
Circonscription Député sortant Député élu
Clackmannanshire and Dunblane Keith Brown Keith Brown
Cowdenbeath Annabelle Ewing Annabelle Ewing
Dunfermline Shirley-Anne Somerville Shirley-Anne Somerville
Kirkcaldy David Torrance David Torrance
Mid Fife and Glenrothes Jenny Gilruth Jenny Gilruth
North East Fife Willie Rennie Willie Rennie
Perthshire North John Swinney John Swinney
Perthshire South and Kinross-shire Roseanna Cunningham Jim Fairlie
Stirling Bruce Crawford Evelyn Tweed

Écosse du Nord-Est (North East Scotland)[modifier | modifier le code]

Résultats[21],[19]
Partis Votes % +/− C +/− SP Total +/-
SNP 147 910 40,93 en diminution 3,8 9 en stagnation 0 9 en stagnation
SCP 110 555 30,59 en augmentation 2,6 1 en stagnation 4 5 en stagnation
SLP 41 062 11,36 en diminution 1,2 0 en stagnation 2 2 en stagnation
SGP 22 735 6,29 en augmentation 1,4 0 en stagnation 1 1 en augmentation 1
SLD 18 051 5,00 en diminution 1,0 0 en stagnation 0 0 en diminution 1
Alba 8 269 2,29 Nv. 0 en stagnation 0 0 en stagnation
Autres 12 775 3,54 - 0 - 0 0 -
Votes valides 361 357 99,79
Votes blancs et nuls 757 0,21
Total 362 114 100 - 10 en stagnation 7 17 en stagnation
Abstentions 227 591 38,59
Inscrits / participation 589 705 61,41
Députés élus dans les circonscriptions
Circonscription Député sortant Député élu
Aberdeen Central Kevin Stewart Kevin Stewart
Aberdeen Donside Mark McDonald Jackie Dunbar
Aberdeen South and North Kincardine Maureen Watt Audrey Nicoll
Aberdeenshire East Gillian Martin Gillian Martin
Aberdeenshire West Alexander Burnett Alexander Burnett
Angus North and Mearns Mairi Evans Mairi Gougeon
Angus South Graeme Dey Graeme Dey
Banffshire and Buchan Coast Stewart Stevenson Karen Adam
Dundee City East Shona Robison Shona Robison
Dundee City West Joe Fitzpatrick Joe Fitzpatrick

Écosse du Sud (South Scotland)[modifier | modifier le code]

Résultats[22],[23]
Partis Votes % +/− C +/− SP Total +/-
SNP 136 741 37,58 en diminution 0,7 6 en augmentation 2 1 7 en stagnation
SCP 121 730 33,46 en augmentation 1,4 3 en diminution 1 3 6 en stagnation
SLP 57 236 15,73 en diminution 2,1 0 en diminution 1 3 3 en stagnation
SGP 18 964 5,21 en augmentation 0,5 0 en stagnation 0 0 en stagnation
SLD 12 422 3,41 en diminution 0,3 0 en stagnation 0 0 en stagnation
AFU 5 521 1,52 Nv. 0 en stagnation 0 0 en stagnation
Alba 3 896 1,07 Nv. 0 en stagnation 0 0 en stagnation
Autres 7 338 2,02 - 0 - 0 0 -
Votes valides 363 848 99,82
Votes blancs et nuls 652 0,18
Total 364 500 100 - 9 en stagnation 7 16 en stagnation
Abstentions 193 910 34,73
Inscrits / participation 558 410 65,27
Députés élus dans les circonscriptions
Circonscription Député sortant Député élu
Ayr John Scott Siobhian Brown
Carrick, Cumnock and Doon Valley Jeane Freeman Elena Whitham
Clydesdale Aileen Campbell Mairi McAllan
Dumfriesshire Oliver Mundell Oliver Mundell
East Lothian Iain Gray Paul McLennan
Ettrick, Roxburgh and Berwickshire John Lamont Rachael Hamilton
Galloway and West Dumfries Alex Fergusson Finlay Carson
Kilmarnock and Irvine Valley Willie Coffey Willie Coffey
Midlothian South, Tweeddale and Lauderdale Christine Grahame Christine Grahame

Écosse de l'Ouest (West Scotland)[modifier | modifier le code]

Résultats[24],[19]
Partis Votes % +/− C +/− SP Total +/-
SNP 152 671 40,42 en diminution 1,8 8 en stagnation 0 8 en stagnation
SLP 83 782 22,18 en diminution 0,3 1 en stagnation 3 4 en stagnation
SCP 82 640 21,88 en diminution 0,3 1 en stagnation 3 4 en stagnation
SGP 26 632 7,05 en augmentation 1,8 0 en stagnation 1 1 en stagnation
SLD 13 570 3,59 en diminution 0,2 0 en stagnation 0 0 en stagnation
Alba 6 133 1,62 Nv. 0 en stagnation 0 0 en stagnation
Autres 12 259 3,24 0 - 0 0 -
Votes valides 377 687 99,81
Votes blancs et nuls 702 0,19
Total 378 389 100 - 10 en stagnation 7 17 en stagnation
Abstentions 186 455 33,01
Inscrits / participation 564 844 66,99
Députés élus dans les circonscriptions
Circonscription Député sortant Député élu
Clydebank and Milngavie Gil Paterson Marie McNair
Cunninghame North Kenneth Gibson Kenneth Gibson
Cunninghame South Ruth Maguire Ruth Maguire
Dumbarton Jackie Baillie Jackie Baillie
Eastwood Jackson Carlaw Jackson Carlaw
Greenock and Inverclyde Stuart McMillan Stuart McMillan
Paisley George Adam George Adam
Renfrewshire North and West Derek MacKay Natalie Don
Renfrewshire South Tom Arthur Tom Arthur
Strathkelvin and Bearsden Rona Mackay Rona Mackay

Analyse[modifier | modifier le code]

Bien que le parti national écossais ne parvienne pas à réunir à lui seul une majorité absolue, ces élections lui sont favorables puisque le parti parvient à décrocher trois nouvelles circonscriptions sans en perdre aucune. Ces victoires lui coûtent néanmoins deux sièges régionaux correspondant aux deux circonscriptions gagnées en Écosse du Sud.

Il faut noter que le système de sièges additionnels (ou régionaux) régi par la méthode d'Hondt rend très difficile l'obtention d'une majorité au parlement pour un parti ayant déjà gagné un grand nombre de circonscriptions. Un parti ayant gagné toutes les circonscriptions d'une région et disposant de 40% des votes régionaux peut par exemple très difficilement espérer un siège régional. C'est la conjonction d'un vote par circonscription plus faible et d'un vote régional plus élevé qui avait permis au SNP de gagner cinq sièges de plus en 2011.

Avec deux nouveaux sièges gagnés par les écologistes, parti indépendantiste, cette élection est considérée comme une progression pour les indépendantistes qui peuvent à nouveau former une coalition majoritaire au Parlement écossais.

Ce scrutin marque aussi l'échec de l'ancien premier ministre Alex Salmond à reprendre un siège au Parlement, son parti pro-indépendance Alba ne totalisant que 1,7 % des votes régionaux. Ce parti n'avait participé qu'au vote régional, espérant profiter du système de votes régionaux pour gagner des sièges sans en faire perdre au SNP[25].

Malgré un vote tactique parfois très fort[26] marqué par un important report de voix dans beaucoup de circonscriptions gagnées par les unionistes[27],[28],[29],[30], cette élection est un échec pour les partis unionistes qui ne parviennent qu'à conserver que 11 des 73 circonscriptions.

Les libéraux-démocrates perdent leur unique siège régional et se retrouvent talonnés par le SNP dans le bastion jugé imprenable des îles Shetland[31], où le parti national fait une percée de 18,8 points[32].

Conséquences[modifier | modifier le code]

Dès l'annonce des résultats, la première ministre Nicola Sturgeon remet en avant l'idée de l'organisation d'un second référendum sur l'indépendance du pays, jugeant l'organisation de celui-ci logique vu les résultats électoraux des pro-indépendantistes[33]. Celle-ci ne prévoit néanmoins pas son organisation dans l'immédiat, préférant attendre la fin de la crise sanitaire[34].

Sturgeon est réélue Première ministre le 18 mai face à Douglas Ross et Willie Rennie, les travaillistes et les Verts s'étant abstenus[35]. Le gouvernement Sturgeon III, minoritaire, entre en fonction le 20 mai suivant.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. AFP, « Écosse : victorieux, les indépendantistes exigent un référendum », sur Le Journal de Montréal (consulté le 8 mai 2021)
  2. (en-GB) « Covid in Scotland: How do Scots rate their leaders in the pandemic? », BBC News,‎ (lire en ligne, consulté le 10 mai 2021)
  3. (en) « Nicola Sturgeon under fire over slower Covid vaccine rollout in Scotland », sur the Guardian, (consulté le 10 mai 2021)
  4. « L’ancien premier ministre écossais Alex Salmond, jugé pour agressions sexuelles, acquitté », sur Le Monde.fr, Le Monde, (ISSN 1950-6244, consulté le 19 mai 2021).
  5. (en) « Nicola Sturgeon vows to focus on elections after inquiry cleared of breaching code », sur the Guardian, (consulté le 10 mai 2021)
  6. (en-GB) « Boris Johnson 'called Scottish devolution disaster' », BBC News,‎ (lire en ligne, consulté le 10 mai 2021)
  7. (en) John Curtice, Ian Montagu, Is Brexit fuelling support for independence ? (lire en ligne)
  8. (en) « Scottish Elections (Reform) Act 2020 », sur www.legislation.gov.uk (consulté le 11 février 2021).
  9. La-Croix.com, « L’Écosse se prépare à une élection cruciale pour les indépendantistes », sur La Croix, lacroix.journal, (consulté le 26 avril 2021).
  10. Résultats - BBC
  11. Electoral Management Board for Scotland
  12. BBC - Résultats - Écosse du centre
  13. Résultats - Région Écosse du centre
  14. BBC - Résultats - Glasgow
  15. Résultats - Conseil de ville de Glasgow
  16. BBC - Résultats - Highlands et les Îles
  17. Résultats - The Highland Council
  18. BBC - Résultats - Lothian
  19. a b c et d (en) Chris Highcock, « Full votes and seats by party etc - SPE21 », sur Electoral Management Board for Scotland (consulté le 16 mai 2021)
  20. BBC - Résultats - Écosse du milieu et Fife
  21. BBC - Résultats - Écosse du Nord-Est
  22. BBC - Résultats - Écosse du Sud
  23. Résultats - Dumfries & Galloway Council
  24. BBC - Résultats - Écosse de l'Ouest
  25. (en-GB) Daniel Sanderson, « Alex Salmond's Alba Party: who are they and do they pose a threat in the Scottish elections? », The Telegraph,‎ (ISSN 0307-1235, lire en ligne, consulté le 10 mai 2021)
  26. (en) « While Salmond tanked, pro-unionist tactical voting made its mark in Scotland », sur the Guardian, (consulté le 10 mai 2021)
  27. BBC - Résultats - Dumfriesshire
  28. BBC - Résultats - Fife North East
  29. BBC - Résultats - Dumbarton
  30. BBC - Résultats - Aberdeenshire West
  31. (en-GB) « Scottish election 2021: The numbers behind the result », BBC News,‎ (lire en ligne, consulté le 10 mai 2021)
  32. BBC - Résultats - Îles Shetland
  33. (en-GB) « 'Indyref is the will of the country' », BBC News,‎ (lire en ligne, consulté le 10 mai 2021)
  34. (en-GB) « Nicola Sturgeon tells PM referendum is case of 'when - not if' », BBC News,‎ (lire en ligne, consulté le 10 mai 2021)
  35. (en-GB) « Nicola Sturgeon re-elected as Scotland's first minister - BBC News », sur BBC News, (consulté le 19 mai 2021).