Shintōhō

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La Shintōhō Co. Ltd. (新東宝株式会社, Shintōhō kabushiki kaisha?, ou New Tōhō Company) est un studio de cinéma japonais. C'était un des « Six grands » studios de cinéma (avec la Daiei, la Nikkatsu, la Shochiku, la Toei, et la Toho) durant l'âge d'or du cinéma japonais. Elle est fondée par des transfuges de la Toho originale. Surtout connue pour ses films d'exploitation, la société se déclare en faillite en 1961, après sa dernière production, Jigoku[1].

Principales productions et distributions[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Colette Balmain Introduction to Japanese Horror Film - 2008 - Page 14 "In 1947, daiei financed a separate cinematic production company called Shintōhō. Due to the success of Three Hundred and Sixty Nights (Ichikawa: 1948) – a melodrama about a love triangle between two girls and a boy – Shintōhō was able ..."

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Source de la traduction[modifier | modifier le code]