Zenigata Heiji

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
L'acteur Kazuo Hasegawa dans le rôle de Zenigata Heiji.
Poste de police sur le plateau des Toei Uzumasa Studios à Kyoto.

Zenigata Heiji (銭形 平次, Zenigata Heiji?) est un personnage de fiction japonais créé par le romancier Kodō Nomura en 1937. Héros d'une série de romans, films et émissions de télévision, il s'agit d'un policier (岡っ引き, okappiki) agissant durant l'époque d'Edo (1603–1868) et attrapant les criminels en lançant des pièces de monnaie, les « zeni » de son nom. Au cinéma, il est interprété par l'acteur Kazuo Hasegawa.

Présentation[modifier | modifier le code]

Heiji vit avec sa femme Oshizu. Son acolyte est Hachigorō, aussi connu sous le nom de Karappachi ou juste Hachi. Pour résoudre ses enquêtes, il utilise la déduction, une jitte, et des anciennes pièces de monnaie avec un trou appelées kan'eitsūhō comme armes pour attraper les criminels.

Romans[modifier | modifier le code]

La série originale est publiée de 1937 à 1959. La première histoire apparaît dans le magazine japonais Bungei Shunjū Ōru Yomimono-han. En tout, ce sont 383 histoires qui sont produites. Beaucoup sont aujourd'hui toujours imprimées au Japon.

Précision historique[modifier | modifier le code]

Zenigata Heiji est une histoire fictive et ne s'inspire d'aucun individu réel. Il n'est pas précisé durant quelle partie de l'époque d'Edo les histoires ont lieu.

La description du poste de policier (okappiki) dans Zenigata Heiji diffère de la réalité sur plusieurs points. Les okappikis étaient non rémunérés ou ne recevaient qu'une très petite somme d'argent. Zenigata Heiji est représenté comme un policier à plein temps sans aucun autre travail. En réalité, cela aurait été impossible. De plus, la jitte qu'il porte habituellement n'était donnée à un okappiki qu'en cas de grave situation.

Dans la série télévisée, Heiji porte sa jutte à la ceinture, cependant, elle était en réalité portée dans une poche. Son style est également irréaliste.

Films[modifier | modifier le code]

  • 銭形平次捕物控 振袖源太 (1931)[1]
  • 七人の花嫁[2]
  • 銭形平次捕物控 富籖政談 (1933)[3]
  • 銭形平次捕物控 復讐鬼 (1933)[4]
  • 銭形平次捕物控 紅蓮地獄 (1934)[5]
  • 銭形平次捕物控 濡れた千両箱 (1935)[6]
  • 銭形平次捕物控 (1939)[7]
  • 銭形平次捕物控第二話 名月神田祭 (1939)[8]
  • 銭形平次捕物控 平次の女難 (1939)[9]
  • 銭形平次捕物控 南蛮秘法箋 (1940)[10]
  • 銭形平次捕物控 平次八百八町 (1949)[11]
  • 銭形平次 (1951)[12]
  • 銭形平次捕物控 恋文道中 (1951)[13]
  • 銭形平次捕物控 地獄の門 (1952)[14]
  • 銭形平次捕物控 からくり屋敷 (1953)[15]
  • (天晴れ一番手柄 青春銭形平次 ... Seishun Zenigata Heiji) (1953)[16],[17]
  • 銭形平次捕物控 金色の狼 (1953)[18]
  • Zenigata Heiji : Le Seigneur fantôme (en) (銭形平次捕物控 幽霊大名 Zenigata Heiji Torimono-Hikae: Yūrei Daimyō) (1954)[19]
  • 銭形平次捕物控 どくろ駕籠 (1955)[20]
  • 銭形平次捕物控 死美人風呂 (1956)[21]
  • Zenigata Heiji : L'Araignée à peau humaine (en) (銭形平次捕物控 人肌蜘蛛 Zenigata Heiji Torimono no Hikae: Hitohada Gumo) (1956)
  • (銭形平次捕物控 まだら蛇, Zenigata Heiji Torimono-Hikae: madara hebi) (1957)[22],[23]
  • 銭形平次捕物控 女狐屋敷 (1957)[24]
  • 銭形平次捕物控 八人の花嫁 (1958)[25]
  • 銭形平次捕物控 鬼火燈籠 (1958)[26]
  • 銭形平次捕物控 雪女の足跡 (1958)[27]
  • 銭形平次捕物控 美人蜘蛛 (1960)[28]
  • 銭形平次捕物控 夜のえんま帖 (1961)[29]
  • 銭形平次捕物控 美人鮫 (1961)[30]
  • 銭形平次捕物控 (1963)[31]
  • 銭形平次 (1967)[32],[33]

Série TV[modifier | modifier le code]

Décors pour photo représentant Zenigata Heiji jetant des pièces de monnaie.

Les paroles du générique de fin de la série changeaient chaque semaine en fonction de l'intrigue. Dans la série télévisée, les crédits de fin montrent une pièce de monnaie, basée sur le modèle d'une kan'eitsūhō , lancée par Heiji, et avec l'inscription Zenigata Heiji écrit dessus.

Parmi les séries TV sur Zenigata Heiji se trouvent :

  • 銭形平次捕物控 Zenigata Heiji Torimono-Hikae (1958–1960) - 103 épisodes
  • 銭形平次捕物控 Zenigata Heiji Torimono-Hikae (1962–1963) - 48 épisodes
  • 銭形平次 Zenigata Heiji (1966–1984) - 888 épisodes. La plus longue série Zenigata Heiji avec l'acteur Hashizō Ōgawa de 1966 à sa mort en 1984. Hashizō Ōgawa est entré dans le Livre Guinness des records comme l'acteur à la plus longue carrière dans une série télévisée d'une heure par épisodes. (Hashizō Ōgawa est en fait un onnagata, un acteur jouant des rôle de femmes au kabuki.) Sanae Tsuchida (en) fait partie de la distribution de 1970 à 1973.
  • 銭形平次 Zenigata Heiji (1987) - 26 épisodes
  • 銭形平次 Zenigata Heiji (1991–1997). Kin'ya Kitaōji (en) tient le rôle Heiji dans les années 1990.
  • 銭形平次 Zenigata Heiji (2004–2006). Avec Hiroaki Murakami (en) dans le rôle-titre.

Références/apparitions dans d'autres médias[modifier | modifier le code]

  • Dans le manga/anime Lupin III, l'un des personnages secondaires est l'inspecteur Zenigata, qui poursuit continuellement le personnage principal Lupin. Il est indiqué dans le premier épisode de la première saison qu'il est un descendant de Zenigata Heiji.
  • Zenigata Heiji est également mentionné dans l'anime Ryusei no Rockman et les jeux-vidéo Final Fantasy VI et Bravely Second. De plus, dans Final Fantasy V, la classe des samouraïs a une compétence unique appelée « tirage au sort » (ou Zeninage dans d'autres traductions) qui utilise des pièces de monnaie pour causer des dommages aux ennemis.
  • Zenigata Heiji est mis en évidence dans le volume 8 de la « Bibliothèque de mystères de Gōshō Aoyama » (auteur de Détective Conan), une section des romans graphiques où l'auteur présente un détective différent (ou occasionnellement, un méchant) de la littérature à suspense, de la télévision ou d'autres médias. Heiji est aussi le prénom d'un des personnages principaux de la série, Heiji Hattori.
  • Dans le manga Mahou Sensei Negima de Ken Akamatsu, Zenigata Heiji est mentionné lors du combat entre Mana Tatsumiya et Ku Fei, lorsque la première utilise des pièces de monnaie pour attaquer ce dernier.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.jmdb.ne.jp/1931/bg004890.htm
  2. http://www.jmdb.ne.jp/1932/bh002630.htm
  3. http://www.jmdb.ne.jp/1933/bi000630.htm
  4. http://www.jmdb.ne.jp/1933/bi001900.htm
  5. http://www.jmdb.ne.jp/1934/bj001420.htm
  6. http://www.jmdb.ne.jp/1935/bk000770.htm
  7. http://www.jmdb.ne.jp/1939/bo001560.htm
  8. http://www.jmdb.ne.jp/1939/bo001910.htm
  9. http://www.jmdb.ne.jp/1939/bo005240.htm
  10. http://www.jmdb.ne.jp/1940/bp001730.htm
  11. http://www.jmdb.ne.jp/1949/by001040.htm
  12. http://www.jmdb.ne.jp/1951/ca000700.htm
  13. http://www.jmdb.ne.jp/1951/ca002200.htm
  14. http://www.jmdb.ne.jp/1952/cb001110.htm
  15. http://www.jmdb.ne.jp/1953/cc000050.htm
  16. http://www.jmdb.ne.jp/1953/cc002150.htm
  17. https://www.imdb.com/title/tt0046293/
  18. http://www.jmdb.ne.jp/1953/cc003010.htm
  19. http://www.jmdb.ne.jp/1954/cd002860.htm
  20. http://www.jmdb.ne.jp/1955/ce002540.htm
  21. http://www.jmdb.ne.jp/1956/cf000700.htm
  22. http://www.jmdb.ne.jp/1957/cg000090.htm
  23. https://www.imdb.com/title/tt0328704/
  24. http://www.jmdb.ne.jp/1957/cg003170.htm
  25. http://www.jmdb.ne.jp/1958/ch000080.htm
  26. http://www.jmdb.ne.jp/1958/ch003040.htm
  27. http://www.jmdb.ne.jp/1958/ch005560.htm
  28. http://www.jmdb.ne.jp/1960/cj001020.htm
  29. http://www.jmdb.ne.jp/1961/ck001320.htm
  30. http://www.jmdb.ne.jp/1961/ck005240.htm
  31. http://www.jmdb.ne.jp/1963/cm003120.htm
  32. http://www.jmdb.ne.jp/1967/cq002990.htm
  33. https://www.imdb.com/title/tt0202707/ accessed 29 May. (IMDB incorrectly mentioned year 1966)